Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 47
Invisible : 0
Total : 53
· pyc · Eau Vive · Bombadil · Saint-Ange · Lykan
Équipe de gestion
· Catwoman
13242 membres inscrits

Montréal: 1er déc 16:02:46
Paris: 1er déc 22:02:46
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Neuf mois, j'enfante la douleur. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Titou


Je serai le Ciel, tu seras la Terre. Éternellement indissociables.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
132 commentaires
Membre depuis
16 février 2012
Dernière connexion
28 août 2018
  Publié: 12 mars 2012 à 02:55
Modifié:  12 mars 2012 à 11:22 par Titou
Citer     Aller en bas de page

Il arrive que parfois à trop s'aimer,
on offre inconsciemment à l'autre un bout de nous.
Un jour tombe alors le verdict, sans tabou.
On lui annonce que sa vie sera transformée.

Sa poitrine est devenue lourde et douloureuse.
Quand dans son ventre tout se contracte, elle semble fatiguée l'amoureuse.
Il faudra apprendre à se relever,
en gardant la tête et le dos droit, tout se remémorer.

L'important est de ne pas oublier de respirer.
Sa seule envie est de tout pousser, expulser.
Elle attend seulement l'heure de la délivrance,
la minute qui annoncera cette nouvelle naissance.

Il paraît que le peau à peau est le meilleur réconfort.
Rien ne pourra plus la sortir des eaux où elle s'est perdue, alors.
Neuf mois. Cela sonne pour certain comme le temps d'une grossesse,
or pour elle, c'est le nombre de mois où la mort s'est faite diablesse.

Voici neuf mois que l'homme de sa vie à fermé les yeux.
Neuf mois qu'elle enfante la douleur, au plus profond de son cœur.


A mon alter ego.

 
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 12 mars 2012 à 04:19 Citer     Aller en bas de page


Cordialement,
Marcel

  Marcel
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
805 poèmes Liste
22826 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 12 mars 2012 à 10:38 Citer     Aller en bas de page

Très touchant parallèle entre la vie et l'enfantement. C'est juste, tout dans l'existence exige du temps et parfois de la souffrance.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Balzak
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
1219 commentaires
Membre depuis
7 mars 2011
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 13 mars 2012 à 02:37 Citer     Aller en bas de page

Image de l'accouchement bien choisie, agréable lecture. Merci à toi.

 
Titou


Je serai le Ciel, tu seras la Terre. Éternellement indissociables.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
132 commentaires
Membre depuis
16 février 2012
Dernière connexion
28 août 2018
  Publié: 13 mars 2012 à 12:15 Citer     Aller en bas de page

Marcel.
Merci de votre passage!

Aude doiderose
Je suis heureuse d'avoir pu vous toucher. Merci pour ce commentaire.

Balzak.
Merci pour cette appréciation, elle me fait plaisir. Merci d'être passé.

Amitiés.
Titou

 
moly


Des larmes douloureuses discrètement retenues,
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
61 commentaires
Membre depuis
7 mai 2012
Dernière connexion
26 juin 2013
  Publié: 15 mai 2012 à 13:04 Citer     Aller en bas de page

bonsoir..Titou

que dire a part que ces bouleversant et déchirant....
une douce pensée a toi..

Moly

  Seuls ceux dont l'amour a envahi le coeur connaissent le langage secret des regards.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 734
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0215] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.