Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 335
Invisible : 0
Total : 338
· Crikee · ]PeGaSe[ · Gylfi
13575 membres inscrits

Montréal: 28 sept 17:19:58
Paris: 28 sept 23:19:58
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Dérives Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 31 oct 2011 à 12:23
Modifié:  11 mai 2014 à 03:17 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

DÉRIVES

J'ai rêvé mille morts et ton corps sur le mien
Quand le gouffre béant s'emparait de ton être
Enivrante beauté vouée à disparaître
J'ai rêvé mille amours et toi tu n'étais rien

Le temps tout à son œuvre effaçait et créait
Les pages d'un roman improbable et troublant
Aux lettres animées par un Dieu accablant
Le temps tout arrogant me disait qu'il m'aimait

J'ai rêvé mille amours et ta mort à rebours
Quand oscillaient les voies des infinis possibles
En un chant sautillant sur mes cordes sensibles
J'ai rêvé ton retour mais Dieu me semble sourd

Le temps tout arrogant engloutit mes instants
Me poussant un peu plus chaque jour vers ce vide
Où tous seront égaux dans un grand bal morbide
Le temps désespérant lézarde mes printemps

Sur le bleu de l'azur une traînée blanchâtre
S'étire et se dissipe au gré des vents violents
C'est un ange mourant qui pleure en s'en allant
Sur le bleu de ses yeux s'étend un voile albâtre

Lykan, le 26 Octobre 2011

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15512 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 31 oct 2011 à 12:53 Citer     Aller en bas de page

Que dire...ce poème est d'une grande beauté, un style épuré et envoûtant dans sa musicalité...j'aime beaucoup....

"Sur le bleu de l'azur une traînée blanchâtre
S'étire et se dissipe au gré des vents violents
C'est un ange mourant qui pleure en s'en allant
Sur le bleu de ses yeux s'étend un voile albâtre"....


Merci pour ce partage

Alex

 
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 31 oct 2011 à 14:48 Citer     Aller en bas de page

les anaphores "j'ai revé et le temps" appuient encore plus le ton grave, qui sonne comme un constat ,
de ton poeme. Le reve est belle et bien fini mais on a encore le droit de se refaire le film autant de
fois qu'on le veut puisqu'on connait deja la fin alors à force la douleur sera moins lourde et deviendra
légère comme une poussiere mais jamais on oublie un reve....Merci Lykan , jaurai aimé l'ecrire
tant il fait echo en moi


Mystic

 
ticia


petit ange qui me guide, ne m abandonne pas
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1510 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2011
Dernière connexion
26 janvier 2019
  Publié: 31 oct 2011 à 20:06 Citer     Aller en bas de page

Superbe poème, d une grande beauté
Merci Amicalement Ticia

  aime la vie même si elle te deçoit
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 1er nov 2011 à 05:55 Citer     Aller en bas de page

Une dérive bien écrite qui coule comme une larme sur la joue.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 1er nov 2011 à 15:25 Citer     Aller en bas de page

Citation de Alphonse BLAISE.
Que dire...ce poème est d'une grande beauté, un style épuré et envoûtant dans sa musicalité...j'aime beaucoup....

"Sur le bleu de l'azur une traînée blanchâtre
S'étire et se dissipe au gré des vents violents
C'est un ange mourant qui pleure en s'en allant
Sur le bleu de ses yeux s'étend un voile albâtre"....


Merci pour ce partage

Alex



Merci Alex,
Nous avons en commun le fait de ne jamais chercher la complexité. Mes poèmes préférés d'auteurs classiques sont d'ailleurs toujours ceux qui savent me transporter à l'aide de mots simples mais ô combien magnifiquement agencés.

Citation de heak1925
Eperdument beau...étrangement beau...éminemment beau...
Et toutes les larmes qui traversent les mots sont de peine avouée...
Amitiés...
Hubix.



Merci Heak1925,
Les larmes font hélas partie de nos existences.
L'écriture permet d'en sécher quelques unes...

Citation de Mystic4Ever
les anaphores "j'ai rêvé" et "le temps" appuient encore plus le ton grave, qui sonne comme un constat, de ton poème. Le rêve est bel et bien fini mais on a encore le droit de se refaire le film autant de
fois qu'on le veut puisqu'on connaît déjà la fin alors à force la douleur sera moins lourde et deviendra
légère comme une poussiere mais jamais on n'oublie un rêve....Merci Lykan , jaurai aimé l'ecrire
tant il fait echo en moi


Mystic



Merci Mystic,
Pas seulement pour la mise en exposition de ce poème mais surtout pour ces ressentis très puissants. Le rêve est peut-être la clef de bien des portes qui semblent définitivement verrouillées. Et s'il fait tant écho en toi, ce n'est pas très joyeux, alors reçois mon soutien lointain...


Citation de *Marianne*
Superbe !! Tes mots glissent sur un doux velours mélancolique ...
Très belle lecture

Amicalement,

Marianne



Merci Marianne,
Ravi d'avoir pu vous toucher par ces mots.

Citation de ticia
Superbe poème, d une grande beauté
Merci Amicalement Ticia



Merci Ticia,
Pour cette trace de votre passage sous mes mots et cette délicate appréciation.


Citation de Forgotten Angel
........du grand, très grand ouvrage. Tout y est si juste, comme créé là, dans l'instant...
Chris



Merci Forgotten Angel,
Pour votre mise en exposition de ce poème qui me tient particulièrement à cœur. Il a été écrit petit à petit, sur plusieurs mois en fait, sans précipitation... Prendre le temps avant que le temps ne me prenne.


Citation de Marcel42
Une dérive bien écrite qui coule comme une larme sur la joue.
Cordialement,
Marcel.



Merci Marcel42,
Vos mots sous les miens sont appréciés à leur juste valeur.

 
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
127 poèmes Liste
7106 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 1er nov 2011 à 18:49 Citer     Aller en bas de page

Le rêve s'enroule dans l'esprit tandis que le temps s'évapore, c'est lancinant, c'est envoûtant.
Merci de cet instant.
Feu

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2746 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 1er nov 2011 à 19:17 Citer     Aller en bas de page

Oui, les mots coulent très bien ici... c'est magnifique!
Je le place dans mes favoris.

Mes amitiés

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 2 nov 2011 à 18:14 Citer     Aller en bas de page

Citation de un4gettable
Un texte écrit avec beaucoup de brio...Excellent !

J'ai bien aimé sa nuance, sa musicalité...Le ressenti passe agréablement. Un très fort moment sous vos lignes - Merci

Mes amitiés

Mag



Un très fort moment également de lire un tel commentaire.
Merci.

Citation de FeudeBelt
Le rêve s'enroule dans l'esprit tandis que le temps s'évapore, c'est lancinant, c'est envoûtant.
Merci de cet instant.
Feu



Et si nous voyions le rêve s'enrouler autour de notre cou, se faire de plus en plus serré, étouffant... et si le temps, au lieu de s'évaporer nous offrait un ralenti terrifiant sur cet instant douloureux...
Merci pour vos mots.

Citation de SienKieWicz
Oui, les mots coulent très bien ici... c'est magnifique!
Je le place dans mes favoris.

Mes amitiés



SienKieWicz, je vais rêver tout à l'heure mille mercis et vous les envoyer en guise de remerciement pour vos mots et votre favori. Touché !

Citation de Lilania
Un texte d'une grande profondeur...

"J'ai rêvé mille amours et toi tu n'étais rien

Le temps tout à son œuvre effaçait et créait
Les pages d'un roman improbable et troublant
Aux lettres animées par un Dieu accablant
Le temps tout arrogant me disait qu'il m'aimait"


Un régal de lecture...
Bravo, et merci pour ce plaisir.

Lil"



Lil", un immense merci aussi pour ce régal dont vous me fîtes amicalement part. Toujours un plaisir de faire plaisir...

 
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 3 nov 2011 à 14:11 Citer     Aller en bas de page

J’arrive un peu tard, alors je dis tout simplement que ton poème m’a beaucoup plu dans son intégrité…

poète !

Amicalement

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
127 poèmes Liste
7106 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 3 nov 2011 à 17:46 Citer     Aller en bas de page

Citation de Lykan


Et si nous voyions le rêve s'enrouler autour de notre cou, se faire de plus en plus serré, étouffant... et si le temps, au lieu de s'évaporer nous offrait un ralenti terrifiant sur cet instant douloureux...
Merci pour vos mots.



c'est une image qui m'avait effleurée également. plus terrifiante mais peut etre plus proche du réel. Je n'en sais rien. Mais cela lui va bien.
Amicalement.

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 4 nov 2011 à 11:48 Citer     Aller en bas de page

Citation de clovis67
J’arrive un peu tard, alors je dis tout simplement que ton poème m’a beaucoup plu dans son intégrité…

poète !

Amicalement

Pierre



Il n'y a pas de timing à respecter.
Merci beaucoup d'avoir laissé une trace de ta lecture, ça me fait plaisir.

Citation de FeudeBelt

Citation de Lykan


Et si nous voyions le rêve s'enrouler autour de notre cou, se faire de plus en plus serré, étouffant... et si le temps, au lieu de s'évaporer nous offrait un ralenti terrifiant sur cet instant douloureux...
Merci pour vos mots.



c'est une image qui m'avait effleurée également. plus terrifiante mais peut etre plus proche du réel. Je n'en sais rien. Mais cela lui va bien.
Amicalement.



Oui. Les possibilités sont infinies. On peut écrire le roman de tant de manières...

 
corto
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
35 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2011
Dernière connexion
19 mars 2013
  Publié: 12 nov 2011 à 16:41 Citer     Aller en bas de page

Très puissant, évocateur. Beaucoup de plaisir à lire ce poème, et à le relire. Je le relirai encore.
A bientôt, Corto.

  Dans son apothéose, le printemps ignore la sourde détresse des racines sous terre et la rage muette des arbres en fleurs. On confond la nature et ce qu'elle nous inspire.
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 13 nov 2011 à 14:59 Citer     Aller en bas de page

Citation de corto
Très puissant, évocateur. Beaucoup de plaisir à lire ce poème, et à le relire. Je le relirai encore.
A bientôt, Corto.



Attention, à trop lire et relire certains mots, ils peuvent produire une sorte d'envoûtement maléfique et vous entraîner tout droit vers le spleen.
Merci pour vos mots.

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
10 août
  Publié: 10 jan 2012 à 02:10 Citer     Aller en bas de page

Juste te dire que c'est du bel ouvrage, vraiment.

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 9 févr 2012 à 03:14 Citer     Aller en bas de page

Avec un mois de retard et mes excuses, un grand merci pour cet encouragement apprécié.

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 11 mars 2012 à 10:09
Modifié:  11 mars 2012 à 10:10 par Lykan
Citer     Aller en bas de page

Citation de Peribole
Lycan,

Quoi te dire qui n'ait pas été exprimé ici ?

Je trouve ce poème magnifique, à la fois sur la forme et sur le fond

«Sur le bleu de l'azur une traînée blanchâtre
S'étire et se dissipe au gré des vents violents
C'est un ange mourant qui pleure en s'en allant
Sur le bleu de ses yeux s'étend un voile albâtre»

Ce dernier quatrain , par sa nostalgie et sa beauté, ma laissé sans voix.

Mes plus amicales pensées. AR



Je suis toujours extrêmement touché (et quelque peu gêné) lorsque mes mots peuvent, justement, toucher d'autres personnes.
Mille mercis à vous pour cette trace sous la mienne.

LK

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16592 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 28 mai 2013 à 12:18 Citer     Aller en bas de page

un poème d une grande beauté
toute mes amitiés

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 29 mai 2013 à 08:20 Citer     Aller en bas de page

Citation de mido912
un poème d une grande beauté
toute mes amitiés



Ravi qu'il vous ait plu.
Merci.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16592 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 29 mai 2013 à 11:27 Citer     Aller en bas de page

c était un plaisir

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 31 juil 2018 à 11:15 Citer     Aller en bas de page

Citation de NicoNavel
Je n'ai pas les mots. C'est bluffant



C'est d'autant plus un paradoxal honneur d'en trouver quelques-uns sous les miens.
Merci.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2486
Réponses: 20
Réponses uniques: 11
Listes: 3 - Voir

Page : [1]
Poèmes de l'année 2011
Décerné le 26 mai 2012
44e position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0547] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.