Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 306
Invisible : 0
Total : 309
· monthery
Équipe de gestion
· Maschoune · Catwoman
13147 membres inscrits

Montréal: 24 févr 01:15:49
Paris: 24 févr 07:15:49
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Noir jaune bleu sang. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 30 août 2011 à 00:33
Modifié:  30 août 2011 à 03:29 par Loup8084
Citer     Aller en bas de page

Renfoncement oscillant
Dans le noir jaune troublé
Flamme écrin couleur zan
Sous les lettres du passé,
Dans l’après hermétique
De tes ruines enfumées
A la porte de ta crypte
Se dessine un sentier.

Tracé de ta voix
Ricochet solitaire
Titubant sur les toits
Bordé du désert.

Caverne d’un naufrage
Pied de menthe incendie
Détruisant les ramages
Disposé dans la nuit
A l’entrée bleu dormante
D’un passage noir de vie
Un briquet vide de sens
Me rappelle que t’as fui.

Échos des forets
Acoustique incertaine
Gouttelettes emmêlées
A tes larmes souterraines.

Sépulture gris café
Au cœur sourd d’un dortoir
Couverture déployée
Sur la pierre d’une histoire,
Mes paupières alourdies
Dans la sphère de tes soirs
Rêvent du rouge infini
D’un sentier sang brouillard.

(pour mon jumeau.)

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16502 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
28 décembre 2019
  Publié: 30 août 2011 à 02:01
Modifié:  30 août 2011 à 02:02 par pyc
Citer     Aller en bas de page

tu as une intensité dans ta plume qui me laisse à penser que tu écris superbement bien...la forme est très imagée, pour un fond bien triste, pour qui connaît ton histoire...tu as raison de poser tes mots la dessus pour formuler des ressentis intérieures qui peuvent te déstabiliser...nous sommes la pour te soutenir, si tu as besoin aujourd'hui comme demain !
amitiés très sincères.
pyc.

 
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 30 août 2011 à 11:30 Citer     Aller en bas de page

Un poème qui me laisse en suspend dans cette atmosphère étrange et envoûtante que vous avez su donner à vos vers.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
22 janvier 2019
  Publié: 30 août 2011 à 15:43 Citer     Aller en bas de page

Une poésie traduisant un passé douloureux... des mots très touchants.
Courage à toi.

Amitiés.

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 31 août 2011 à 06:19 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Naig,

Des images fortes, denses, une originalité osée que j'adore.
Un poème très émouvant qui, comme le dit Pyc, dit tant de choses à ceux qui connaissent ton histoire.
merci pour ce très beau partage Emy

Bien amicalement
Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
465 poèmes Liste
22270 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
23 février
  Publié: 31 août 2011 à 16:30 Citer     Aller en bas de page

Un poème très émouvant, qui " accroche " et qui ne peut laisser indifférent
Courage à toi
Amitiés ODE 3117

  OM
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 1er sept 2011 à 06:32 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Naig … une triste histoire qui t’a fait construire ce poème haut en métaphores avec des mots issus de ton cœur torturé.
Je ne sais quoi commenter d’autre… je te souhaite simplement de trouver le bonheur et la sérénité…

Avec toute mon amitié

Pierre


  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Semeur d'Amour


En amour, il y a les jardiniers et les fleuristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
2241 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
20 novembre 2016
  Publié: 4 sept 2011 à 06:07 Citer     Aller en bas de page

Coucou Emy,
J'avoue que ça faisait longtemps que je n'étais pas passé sous tes lignes et franchement... waouuu... quelle intensité et puissance d'émotions... on dirait vraiment que ta plume s'est affirmée révélant une sacré maturité d'écriture et une grande beauté dans ce triste registre.
Chapeau... vraiment.
Bisous
J'M

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1265
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0527] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.