Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 30
Invisible : 0
Total : 31
Équipe de gestion
· Allantvers
13162 membres inscrits

Montréal: 27 mai 18:54:59
Paris: 28 mai 00:54:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémère 2016 (semaine 4) : "Cachés" :: Flagrance Détrônée Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
L’Hirondelle Cet utilisateur est un membre privilège


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
3817 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 23 juil 2016 à 19:59
Modifié:  23 juil 2016 à 23:30 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

Flagrance Détrônée

Le miroir de la salle de bain, cet effronté,
Me rappelle sa promesse à l'effluve flegmatique,
En cris saillants d'éclats de ma féminité,
Un dogme dont je me fais trop souvent amnésique,

Pourtant est-il vraiment possible d'oublier,
Son véhicule terrestre à s'en faire délictueux,
La vérité ayant besoin de s'aérer,
La mienne s'agrippe à l'ondulé de mes cheveux,

Elle s'exprime en cascade loin de mon élastique,
- Que diable ! Je te pardonne ! Ton inconscience t'assomme,
M'excusent ainsi mes boucles aux courbes excentriques,
Tes belles formes, sous tes vêtements de garçonne, se gomment,

Ton cerveau complote avec ta pudicité,
Te protégeant ainsi de certaines imprudences,
Sous conservation de ton aura de pureté,
Détrônant de ta mémoire féminine flagrance,

J'apprends, une fois de plus, que mon esprit assène,
Par les précisions de sa bavarde fourrure,
Une nouvelle expérience à mon corps, son arène,
Mais quand cessera-t-elle vraiment toutes ses tortures ?

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
158 poèmes Liste
4575 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 31 juil 2016 à 15:48 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,
Miroir, mon beau miroir,
Quelle image me renvois-tu ?
Est-ce vraiment toujours moi que je vois ?
Un texte qui m'a intrigué un bon moment...mais avec de belles interrogations.
amicalement

  Poésie, la vie entière
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20743 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
14 mai
  Publié: 9 août 2016 à 07:13 Citer     Aller en bas de page

Joliment dit. Beaucoup de verve en ces vers... mais ne sois pas trop sévère envers toi-même .

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
L’Hirondelle Cet utilisateur est un membre privilège


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
3817 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 22 août 2016 à 02:22
Modifié:  16 oct 2016 à 19:14 par L’Hirondelle
Citer     Aller en bas de page

Citation de ODIN
Le parfum y est agréable



Merci ODIN, contente que ce parfum vous ai plus.

Citation de Ulm47
Bonsoir,
Miroir, mon beau miroir,
Quelle image me renvois-tu ?
Est-ce vraiment toujours moi que je vois ?
Un texte qui m'a intrigué un bon moment...mais avec de belles interrogations.
amicalement



J'en suis satisfaite alors c'était la son but principal

Amicalement,
LBC

 
L’Hirondelle Cet utilisateur est un membre privilège


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
3817 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 22 août 2016 à 02:24 Citer     Aller en bas de page

Citation de Lunastrelle
Joliment dit. Beaucoup de verve en ces vers... mais ne sois pas trop sévère envers toi-même .



Merci pour la critique positive
Cela m'arrive de l'être un peut trop parfois j'imagine..


LBC

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 832
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0376] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.