Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 214
Invisible : 0
Total : 215
· Pichardin
13174 membres inscrits

Montréal: 4 juin 00:59:28
Paris: 4 juin 06:59:28
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémère 2016 (semaine 3) : "Rien ne nous rend si grands qu'une ..." :: Madame Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
379 poèmes Liste
4077 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 14 juil 2016 à 03:24
Modifié:  14 juil 2016 à 12:02 par Pichardin
Citer     Aller en bas de page

"Madame"

De jeune fille sage elle passera au statut de mère,
Sans, pour autant, faire d'elle une femme amère.
Elle te donnera la vie dans la joie et la souffrance,
Toute à son bonheur au moment de la délivrance.

Suivront des années de joie à te regarder grandir
Où elle profitera de chaque instant à s'en étourdir.
Mais la douleur frappera brutalement son coeur
Lorsqu'elle perdra son compagnon, ton géniteur.

Pour toi elle se battra fort et s'accrochera à la vie,
Et peu lui importe si elle n'a plus de goût ni d'envie.
Tu deviendras le seul et unique but à son existence.
Inquiète pour ta santé, elle le sera en permanence.

L'homme qui comptera le plus, ça sera toi, son fils
Pour lequel elle consentira à tous les sacrifices.
Elle sera toujours la première à te faire confiance,
Oubliant volontairement ta fâcheuse inconscience.

Plus tard, tu lui en feras passer des nuits blanches,
Lors de tes aventures nocturnes pas très franches.
Parfois, tu la blesseras par des paroles trop dures
Mais elle ne t'en tiendra jamais rigueur, sois-en sûr.

Et dans ses vieux jours, tu la verras enfin sereine,
Le visage chiffonné par les combats et les peines.
Et pour celle que tout le monde appelle "Madame",
Tu prendras, enfin, la mesure de sa grandeur d'âme.

Pichardin

  Pichardin
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
5482 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 14 juil 2016 à 12:06 Citer     Aller en bas de page

Petite anecdote un voisin de 60 ans pestait contre sa maman + de 80 printemps, en toute saison elle lui disait si tu sors n'oublie pas de mettre ton cache-col... aucune mère ne se libère de son amour pour ses enfants...

Yvon

  YD
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
379 poèmes Liste
4077 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 15 juil 2016 à 06:03 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Y.D.
aucune mère ne se libère de son amour pour ses enfants...
C'est tout à fait vrai. Merci à toi !

Bonjour Hubix,
merci à toi d'être passé par ici.

Amicalement à vous deux
Pichardin

  Pichardin
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
5599 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 16 juil 2016 à 06:16 Citer     Aller en bas de page

Très beau texte. Merci Pichardin.

Poétiquement, Toscano

  La vie commence à chaque instant.
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
379 poèmes Liste
4077 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 20 juil 2016 à 12:00 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Toscano,
merci à toi d'être passé par ici.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 780
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,3905] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.