Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 77
Invisible : 0
Total : 77
13167 membres inscrits

Montréal: 31 mai 23:44:03
Paris: 1er juin 05:44:03
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémère 2016 (semaine 3) : "Rien ne nous rend si grands qu'une ..." :: Les filles du Calvaire Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9401 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 11 juil 2016 à 04:10
Modifié:  11 juil 2016 à 04:43 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Notre enfer est pavé de bonnes intentions
Ça fait quelques années, j'y suis en adoption
À tout médire ou en maux. dire, les petits pas
Comptent les entrechats, la vie se fait appât

Combien de tas d'boue scellés, transmis entachés
Comme une punition qu'il vaut mieux partager
Toutes vos mentions ; Pool, j'en ai fait un carton
Transfert d'une affliction acquise dans l'affection

Les filles du calvaire maudissent les étés
Se fichant du sacré pour le déboulonner
Là-haut sur les hauteurs, il nous fait la grimace

Chacun porte sa croix en son temps de l'enfance
Son bonheur, de sortie, las, souvent en vacance
Les traces trop accrochées en fable de trophées

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9401 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 11 juil 2016 à 12:34 Citer     Aller en bas de page

@Odin
Oui, tu vois parfois, on a l'impression d'être dans un 'beau.cale' bancal et l'on demande si l'on peut en sortir !

@Hubix
La croix semble toujours trop lourde.

Merci à tous les 2, Messieurs,
Catherine

 
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3494 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 11 juil 2016 à 16:30
Modifié:  11 juil 2016 à 16:31 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Si, si, Sister, on s'en sort...mais pas forcément "grandis". Hébétés et transis et plus fil que forme...
Ca me fait penser à une chanson de Barbara (filiforme, talentueuse et écorchée), pas le texte ms son essence...(j'ai oublié les paroles ms osef).
G'm ton cheminement en cross-words...
kisses
Your Brother

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
5596 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 12 juil 2016 à 02:30 Citer     Aller en bas de page

Les maux se bousculent, au pied du calvaire, comme tes mots qui courent bellement.

Bah ! j'ai pensé un instant aux filles de Camaret... au pied du calvaire de la-dite ville.

Poétiquement, Toscano

  La vie commence à chaque instant.
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9401 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 12 juil 2016 à 05:06 Citer     Aller en bas de page

@Raga
Dans mon cas, ce serait plus forme que fil de faire.

@Toscano
Ha ça pour courir... mais les moulins tournent sans façons.

Merci à tous les 2,
Catherine

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
5477 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 12 juil 2016 à 13:10 Citer     Aller en bas de page

L'essentiel c'est que la douleur fasse grandir ton âme, sans quoi, l'amertume risque d'affliger ton humanité.

Amitiés poétiques

Yvon

  YD
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9401 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 13 juil 2016 à 07:13 Citer     Aller en bas de page

@Yvon
L'amertume, non. Juste l'impression de tourner en rond sans pouvoir m'arrêter.

@Alex
Merci pour tes maux. Peut.être as.tu raison mais les mites, ça gratte, alors, je m'interroge.

Merci à vous Messieurs,
Catherine

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
379 poèmes Liste
4073 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 14 juil 2016 à 03:33 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Cat,
en ce moment ce sont plutôt les types aux "cal pieds", tour de France cycliste oblige.
Bises
Pichardin

  Pichardin
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9401 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 14 juil 2016 à 04:27 Citer     Aller en bas de page

Merci Pichardin pour ta venue et décourager ma déconvenue.
Avec les cyclistes, nous avons en commun de pédaler pour rien, sauf qu'eux sont payés pour cela.


A très bientôt

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 989
Réponses: 8
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,1877] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.