Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 21
13170 membres inscrits

Montréal: 2 juin 03:53:17
Paris: 2 juin 09:53:17
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: L'estaque... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 20 jan 2012 à 03:25 Citer     Aller en bas de page

Je suis née au bord de la mer
Eté, heure de plein soleil
Au beau village de l’Estaque :
Petit port à l’ouest de Marseille.
Cézanne, Dufy, George Braque
Renoir… grands peintres de renom,
Emerveillés par ta lumière
Ont rendu célèbre ton nom.
Les couleurs éclatent, se mêlent,
Les Ocres, ors, bleus, leurs reflets
Dans la mer, où ils s’entremêlent,
Miroir d’argent sur les rochers.
Dans la chaleur floue de l’été
La courbe douce des collines
Mauves, jaunes, verts, se confondent
En splendide arc-en-ciel violine,
Sous un voile, les couleurs fondent.
Le soir tombe enfin, l’air fraîchit,
Perdant son souffle trop brûlant
Des heures chaudes d’après midi.
La douceur lentement descend,
Les barques sur l’eau se berçant,
Comme un refrain, dans l’air du temps.
Nous, nous rêvions à l’amour mystère,
L’un près de l’autre, au bord de mer,
A peine adolescents, amoureux
Surpris de s’aimer autant, silencieux.
L’Estaque :
Où nous nous sommes rencontrés.
Petit port à l’odeur iodé
Tes traditions, tu as gardé,
Trop rares pêcheurs, sur le quai,
Pour Fanny, ils ont débarqué,
Des poissons vivants, argentés
Venant juste d’être pêchés
Sautillent encore dans les filets.
Les années trop vite ont passées,
Je vais souvent m’y promener
Le pont de bois à traverser,
Au détour d’un chemin caché,
D’émotion, la gorge nouée :
Seule, au bout de la jetée :
Devant moi, à jamais inchangée :
…l’immensité.


Sidonie… (écrit en Juillet 2009)

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 20 jan 2012 à 04:46 Citer     Aller en bas de page

Belle carte postale, L'Estaque la mer et vous, une histoire d'amour qui, je l'espère, durera encore longtemps.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
pengyou42
Impossible d'afficher l'image
bientôt la voie lactée sera notre autoroute
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1884 commentaires
Membre depuis
10 octobre 2015
Dernière connexion
13 février 2018
  Publié: 20 jan 2012 à 07:23 Citer     Aller en bas de page

j'aime bien la chute, il est vrai qu'il n'y a guère que l'horizon (et la bonne dame) qui n'aient pas changé à Marseille et c'est bien dommage
l'iconoclaste

  pengyou42
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15508 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 20 jan 2012 à 08:49 Citer     Aller en bas de page

Une belle descriptipn de ce pays qui t'as vu naître ....c'est superbe d'odeurs et de couleurs....
Et puis la fin si triste de cet amour disparu...

Alex

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
5477 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 20 jan 2012 à 09:33 Citer     Aller en bas de page

j'ai bien aimé ma lecture
Amitiés
yvon

  YD
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
484 poèmes Liste
22879 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 20 jan 2012 à 10:38 Citer     Aller en bas de page

Un sublime poème, de quoi avoir envie de prendre ses pinceaux; ah ! Que de belles images tu nous offres là SIDONIE, il est vrai que lorsque l'on retourne dans un endroit aimé, mais s'il manque un être cher à nos côtés, la tristesse prend aussi tout son sens.....
La fin de ce poème je me la représente, ainsi que ton profil........Et l'immensité........
Bisous ODE 31 - 17

  OM
Cookiss

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
403 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2011
Dernière connexion
23 décembre 2016
  Publié: 20 jan 2012 à 21:29 Citer     Aller en bas de page

Comme l'ont fait les artistes t'as su par tes écrits nous dépeindre un tableau. Les couleurs, les odeurs et toute cette atmosphère ont fait que de ton texte j'en ai vu des images.
Cordialement
Cookiss

 
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 20 jan 2012 à 23:26 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Sidonie,

Quel beau poème! Hier soir, j'étais à une soirée poésie dont le thème était les couleurs, ou les mots et couleurs... Tu aurais pu le lire. L'estaque dont je garde de jolis souvenirs de promenade avec mon fiancé. La chute m'a serré le cœur. Quelle image! Merci pour cette beauté au lever

Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 21 jan 2012 à 03:00 Citer     Aller en bas de page

Je suis agréablement surprise que l’Estaque vous parle si bien.
Merci pour votre passage sous mes mots. « Bonne dame » m’a fait sourire..
Ici, On connait seulement « la bonne mère. » J'essaie de deviner l'effet que ferait cette expression.
L’Estaque a changé. Le petit port a été grillagé et l’accès au chemin entre les rochers est maintenant inaccessible.
Pourtant, les jours d’hiver ensoleillés comme aujourd’hui, en passant par le petit escalier secret, de l’autre côté de la « grande » route, on se retrouve devant la mer, les cabanes des pêcheurs, les bateaux, les filets.. Et les souvenirs…
Marseille c’est pas « Plus belle la vie ».. et vlan ! qui pourrait être filmé dans n’importe quelle autre ville… n’importe laquelle.. Le quartier du Mistral n’existe pas.. sauf préfabriqué dans des studios…et aucun marseillais ne se retrouve dans ces caricatures de la dernière mode.
Trop souvent, les gens oublient qu’il y a encore des pêcheurs à Marseille, des Fanny devant les étals du Vieux-Port.. et des Raimu rigolards et émouvants.
Et si un jour, vous passez ou repassez par là..
Faites-moi signe...

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
712 poèmes Liste
15171 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 21 jan 2012 à 04:20 Citer     Aller en bas de page

Les années trop vite ont passées,
Je vais souvent m’y promener
Le pont de bois à traverser,
Au détour d’un chemin caché,
D’émotion, la gorge nouée :
Seule, au bout de la jetée :
Devant moi, à jamais inchangée :
…l’immensité.

La patte intense qui fait résonner les images...de Sidonie.
Merci pour inspirer l'envie de venir voir ton monde... poétique
. Bisous
lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
pengyou42
Impossible d'afficher l'image
bientôt la voie lactée sera notre autoroute
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1884 commentaires
Membre depuis
10 octobre 2015
Dernière connexion
13 février 2018
  Publié: 21 jan 2012 à 06:55 Citer     Aller en bas de page

oh Bonne Mère! quel lapsus! j'espère qu'elle me pardonnera,
suis passé trés souvent à marseille quand j'étais en poste au consulat à alger de 90 à 93....et c'était elle qui nous accueillait au loin ou nous suivait du regard dans l'autre sens..
L'iconoclaste

  pengyou42
Elisa


« Le but est le chemin lui-même. Prenez plaisir maintenant. L'éternité est ici. » Nashti
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
111 poèmes Liste
1849 commentaires
Membre depuis
5 avril 2010
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 21 jan 2012 à 14:56 Citer     Aller en bas de page

Merci du partage je suis née a 15km de là mais Marseille à bien changé amitiés Marseillaise

  « Il ne faut pas avoir peur des vagues qui agitent votre âme. C'est ça, la vie. »
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 24 jan 2012 à 02:39 Citer     Aller en bas de page

Tsélano..
Elisa, j'ai vécu pendant des années à 5 kms de chez toi...
Entre Alpilles et Luberon.
Lipe..
Oui, un bel endroit... surtout dans mon souvenir.
Merci de votre passage, sous ma nostalgie. (saudade ?)
Amicalement.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2656 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 7 févr 2012 à 20:53 Citer     Aller en bas de page

Que dire de plus que les autres commentaires, sinon que ça fait rêver ton poème...

Mes amitiés

 
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
26 janvier 2019
  Publié: 9 févr 2012 à 15:38 Citer     Aller en bas de page

De belles images en te lisant... qui donneraient envie de faire le détour... merci de ce très beau partage.

Amitiés.

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 10 févr 2012 à 02:52 Citer     Aller en bas de page

SienkieWicz, Bernylys,.. Même si les lieux ont bien changé..
L'Estaque a encore de beaux " restes.".
Et puis restent les souvenirs de mon adolescence..
Merci de votre passage sous mes mots..

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
541 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
20 juillet 2019
  Publié: 28 mars 2012 à 14:13 Citer     Aller en bas de page


Sidonie !



 La plus belle lumière du Monde...

C’est là, de tes poèmes, mon préféré. Mon œil de peintre s’y retrouve, comme vingt ans plus tôt.

Les calanques, le seul endroit du monde où l’on peut voir, au petit matin, juste avant que le soleil ne pointe, du vert dans le bleu du ciel, à la frange des nuages, déchirés par le vent, quand ils se teintent d’ocre d’or...

Parole de Peintre ! Les impressionnistes sont mes maîtres : Pissarro, Monet, Cézanne, Renoir et Sisley.

*

Pour moi, qui suis aussi catalan, le nom de « L’Estaque » est un hymne, hymne à la liberté et à la résistance et je n’oublie pas que catalans et provençaux, un jour, se sont réunis autour d'une Coupe et la « Coupo Santo », comme camarguais, m’est aussi un hymne.



BiZzz, éric


  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 31 mars 2012 à 02:41 Citer     Aller en bas de page

Merci Eric..
Peintre.. J'aurais aimé..
Je me console en prenant des photos..
et le fameux "rayon vert"... Un jour .. "je l'aurais." !
Bises.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
KAISER REDMAHNN Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
241 poèmes Liste
571 commentaires
Membre depuis
10 mars 2010
Dernière connexion
17 mai
  Publié: 2 juil 2012 à 05:42
Modifié:  2 juil 2012 à 05:44 par KAISER REDMAHNN
Citer     Aller en bas de page

Belle peinture tout en couleur que tu fais de notre Estaque, bravo Sido
D’ailleurs, je ne vois pas ce qui t’empêche de peindre, c'est en toi, je le vois bien, tu sais, c'est pas si compliqué, ce qui compte c'est l'envie et la profondeur, le reste viens tout seul comme par magie
Je vais bientôt passer pour manger mes panisses & mes chichis préférés, je te ferais signe
Biz
Red

http://www.youtube.com/watch?v=hDqDcWwijn4&feature=related

  KAISER RED
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 3 juil 2012 à 02:17 Citer     Aller en bas de page

Merci Red.
Je crois que je préfère prendre des photos..
Appelle-moi quand tu veux,
On partagera les panisses...
Bises.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2013
Réponses: 19
Réponses uniques: 14
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Et demain comme hier (Amour)
Auteur : Pipa
Vous saurez tout sur les poêtes (parodie du zizi) (Loufoques)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
Vole.....vole... "calligramme" (Autres)
Auteur : Lunabelle
Provence brûlée... (Autres)
Auteur : Sidonie
Quand il est mort le poète (Tristes)
Auteur : ecrinf
Des hommes et des lettres... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Sidonie
Histoire vécue.... (Autres)
Auteur : Sidonie
Le clown... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Sidonie
Eloge de la courbe (Poèmes par thèmes)
Auteur : Aude Doiderose
Hommage au poète disparu (Amitié)
Auteur : Sidonie
Sonnet à propos de la géométrie (Poèmes par thèmes)
Auteur : Mr Barnabooth
Manolo (Amour)
Auteur : Pipa
Et ma peau se souvient... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Pipa
Je voulais retrouver... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Sidonie
Partie, sans laisser d'adresse (Amour)
Auteur : Sidonie

 

 
Cette page a été générée en [0,2047] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.