Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 602
Invisible : 0
Total : 605
· Lysée · samamuse · rené duruisseau
13128 membres inscrits

Montréal: 20 févr 03:16:36
Paris: 20 févr 09:16:36
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Aux bords du bord Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Astre
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
22 juin 2009
Dernière connexion
22 décembre 2018
  Publié: 12 juil 2010 à 15:20
Modifié:  13 juil 2010 à 03:35 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Aux bords du bord

Aux bords de l’eau
Il n’a vu que la pourriture d’algues vidangées
Le ramassis de coques plastifiées, en ces tonnes de déchets
Il n’a vu que son urine se prélasser.

Aux bords de mer
Il n’a vu que le bleu pétrôlé d’égouts naturels
Le fourre tout de débris vidangés, en ces jeux de pécheurs
Il n’a vu que son amertume flotter.

Aux bords de terre
Il n’a vu que la rouille de corps esseulés
L’ossuaire saigné d’incestes rejets, en cette sole évidée
Il n’a vu que son dégoût se vautrer.

Aux bords de ciel
Il n’a vu que le noir suicidé des plumes d’Elle
L’agglutinement de rêves écœurés, en ces pluies violées
Il n’a vu que sa folie s’écouler.

Aux bords du bord
Il n’a vu qu’un reflet rongé de soupirs décrépis
Le charnier entartré de silences mutilés, en cette image troublée
Il a vu que son amour se noyait.

Pascal
12/07/2010

 
Pierre-Yves

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
491 commentaires
Membre depuis
28 avril 2010
Dernière connexion
16 mai 2012
  Publié: 12 juil 2010 à 19:08 Citer     Aller en bas de page

Pascal
un texte prenant
je ne sais que dire;
je vois souvent ce que tu as écris
avec mes yeux intérieur
et je m'attache au moindre rayon de lumière
pour ne pas y sombrer
amitiés

 
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 12 juil 2010 à 21:27 Citer     Aller en bas de page

Lorsque le chagrin nous submerge... tout devient insupportable: la beauté du Monde, la joie des autres, sont ignobles! Tu peins un désespoir si poignant Astres . des images fortes qui m'ont émue.

Amicalement
Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9808 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
6 février
  Publié: 13 juil 2010 à 09:03 Citer     Aller en bas de page

Astre

Aux bords du bord de vos yeux il y a toujours ces larmes, mais qui pourrait noyer ce cœur triste et faire revivre aux bords du possible ce sourire que j'ai lu quelquefois ....Toujours aussi émouvant et prenant .....

Un ami m'a dit un jour " Elle écrit si bien, dans sa tristesse qu'il faudrait la lire toujours malheureuse"...Mais les temps et les humeurs changent, les vents tournent ..je l'espère pour vous

Toujours une forte émotion à vous lire

Amitié sincèrement poétique

Sélénaé

 
Astre
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
22 juin 2009
Dernière connexion
22 décembre 2018
  Publié: 13 juil 2010 à 11:35 Citer     Aller en bas de page

Stephan

Une ou deux, ou même trois histoires... la lecture peut donner de multiples directions, de multiples façons de voyager...
Et pis il y a ce à quoi l'auteur pensait en l'écrivant...
C'est une période où il y a des hauts et des bas, là ce fut bien bas... quand l'amour sombre il ne reste bien souvent que notre crainte d'un monde d'ombre... et les images qui viennent à l'esprit ne sont plus tout à fait joyeuses... comment écrire le chaos d'un coeur dévasté, je n'en sais rien, j'ai juste essayé... et bien misérable je suis à tendre à réussir...
Merci de cette lecture pertinente, j'aime toujours votre façon de voir les mots que l'on dépose...
Amitiés
Pascal

Pierre Yves
Comme j'ai répondu plus haut, il y a des moments où l'on se trouve au sommet de la vague puis on se retrouve dans le creux, submergé... La meilleur façon de repartir, serait de retenir sa respiration et de nager en direction du phare... il faut s'y accrocher à ses moindres rayon de lumière... je devrais en faire autant... je le ferais.
Merci de ton passage et de ton émotion sous mes mots.
Amitiés
Pascal

Martine
Tu as raison Martine, je devrais me forcer à regarder les étoiles qui brillent dans les flaques de boue au lieu des immondices qui trainent au fond... Le tout est de supporter les roulis de son chagrin... heureusement j'ai une a(e)ncre...

Merci
Amitiés
Pascal

Sélénaé
Ce sourire était ravissant sûrement, je devrais l'entretenir plus souvent rien que pour vous...
Je vous remercie de vos mots, ils sont comme un réconfort... les vents tournent, mais le problème c'est que je n'ai jamais su faire la girouette ... mais je pourrais m'envoler dans d'autres directions tout de même...

Merci d'être sous mes maux
Amitiés
Pascal

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16502 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
28 décembre 2019
  Publié: 14 juil 2010 à 09:47 Citer     Aller en bas de page

il y a quelque chose que je trouve très fort dans cet écrit...
je parcoure les tout premiers vers, et honnêtement, je me disais que ça aurait pu partir vers un poème sur l'environnement, sur l'écologie, et pas du tout, tu parles de l'être humain, de ressentis de tristesses qui nous marquent fortement ! la connexion entre image et fond est très surprenante, dans le bon sens du terme !
j'avoue un intérêt tout particulier à lire ces vers et les commentaires détaillés qui ont suivis !
amitiés sincères à toi.
pyc.

 
Astre
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
22 juin 2009
Dernière connexion
22 décembre 2018
  Publié: 22 sept 2010 à 17:52 Citer     Aller en bas de page

Pyc
J'aime beaucoup ce genre de commentaire où le parcours de mes mots filent dans tes pensées... c'est toujours intéressant de voir comme l'autre voit les choses... et bien là j'en suis ravi toujours aussi performant Pierre Yves
Merci du passage
Amitiés
Pascal

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1370
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0570] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.