Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 221
Invisible : 0
Total : 223
Équipe de gestion
· Allantvers · Catwoman
13167 membres inscrits

Montréal: 1er juin 02:09:14
Paris: 1er juin 08:09:14
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Pigalle la rouge (repost-mod) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 19 juil 2011 à 13:02 Citer     Aller en bas de page

Pigalle la rouge

Pigalle, tes trottoirs, le rouge de tes nuits,
La blancheur de l'héro et les putes en dentelles,
Vagabond désœuvré, les yeux pleins d'étincelles,
Tu mords à pleines dents chaque belle-de-nuit.

Les notes de la Cigale remontent les couloirs
Pigalle, tes trottoirs, le rouge de tes nuits,
Bruant se perd entre Clichy et Rochechouart
Les ailes du Moulin t’ouvrent leurs bras sans bruit.

Et la blanche de Lavilliers
Hante toujours ces rues pavées
Vibrant aux accords de blues
D’un alto déchirant les bad news


Le sax de Saint-Germain s’enflamme dans les caves
Davis aux Deux Magots, entend Gréco, séduit.
Pigalle, tes trottoirs, le rouge de tes nuits,
Paname dans ton ciel s’envolent les octaves.

La larme au coin de l’œil, je regarde minuit
Et la chambre 17 de ce petit hôtel
Qui a vu nos amours éclater en plein ciel
Pigalle, tes trottoirs, le rouge de tes nuits.

Et la blanche de Lavilliers
Hante toujours ces rues pavées
Vibrant aux accords de blues
D’un alto déchirant les bad news


Thierry

Revue en version chantée

 
Rousselaure


J'aime les mots de ciel bleu. J'en écrirai jusqu'à ma mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
192 poèmes Liste
5644 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
13 mars 2019
  Publié: 20 juil 2011 à 02:36 Citer     Aller en bas de page


Vraiment excellent

Merci pour cette promenade dans le quartier de Pigalle.
Un bel air de nostalgie dans ce poème.
Paris me manque.
Amitiés.

  je suis et resterai celle qui t'attends
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9820 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
21 mai
  Publié: 20 juil 2011 à 11:17 Citer     Aller en bas de page

Thièrry

Dans quels souvenirs je suis repartie, j'ai habité au pied du Sacré-Cœur ....Ça l'a fait ...Mais où est parti ce bon vieux Paris ?

Très bel écrit, j'ai adoré

Merci pour ce partage

Sélénaé Amitié

 
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7092 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 20 juil 2011 à 13:45 Citer     Aller en bas de page

Paris ne me manque pas, mais j'avoue la balade nocturne est riche en couleurs et en sonorités, avec une petite dose de Lavilliers pour ponctuer le maillet (si je me trompe pas) c'est bien cool.
te fais des

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 26 juil 2011 à 21:29 Citer     Aller en bas de page

Un petit retour dans ce quartier vivant et plein de souvenirs que visiblement, nous partageons

Ceci est la version chanson, la mélodie est en écriture
Amitiés et bises
Thierry

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1545
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0362] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.