Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 10
Invisible : 0
Total : 11
· josette
13016 membres inscrits

Montréal: 17 nov 00:21:50
Paris: 17 nov 06:21:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Rubrique exceptionnelle : "13 novembre" :: Un soir qui ne devait pas entrer dans l'histoire Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
4507 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 15 nov 2015 à 09:03
Modifié:  15 nov 2015 à 09:40 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Un soir qui ne devait pas entrer dans l’HISTOIRE

Pour s’ouvrir la voie du paradis et au plaisir des vierges qui les attendent… Les amoureux de la mort ont encore satisfait leurs envies mortifères au cours d’un massacre innommable.

Je comprends que tous les kamikazes doivent être jeunes pour satisfaire ces jeunes beautés, les vieux barbus ne donnent pas leur vie, c’est bien naturel, ils ne pourraient pas bander suffisamment pour contenter ces demoiselles…

Il me semble plutôt qu’ils appliquent tout simplement le postulat mourons pour des idées, d’accord, mais de mort lente… (Chanson de G.Brassens)
Nous, aujourd’hui, nous les amoureux de la vie, nous sommes meurtris. Nous tombons dans le paradoxe suivant. Nous aimons la vie et nous devrons donner la mort pour se défendre, pour rester en vie et surtout protéger notre manière de vivre.

Une idéologie de mort contre une idéologie de vie ! Je suis convaincu que la mort ne peut gagner, depuis que le monde est monde la vie a toujours triomphé de la mort. Alors ne lâchons rien de ce que nous sommes, ne tendons pas la joue, battons-nous avec des armes mais surtout avec la raison car une idéologie qui fait croire à sa jeunesse que la mort est l’ouverture à un monde meilleur, supérieur ne peut tenir devant l’HISTOIRE.

Alors messieurs les vieux barbus, ne cachez plus vos rictus d’hypocrites sous votre barbe, regardez bien dans les yeux vos jeunes combattants et osez leur dire que mourir et tuer l’autre un homme comme vous, c’est mieux que vivre et aimer l’autre même s’il est différent, prouvez vos certitudes, veuillez montrer l’exemple en vous tirant une balle dans la tête.

  YD
Vénusia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3581 commentaires
Membre depuis
25 février 2015
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 15 nov 2015 à 11:37 Citer     Aller en bas de page

sous des mots durs et parfois crus, tu dis bien ce que pense la plupart de nos concitoyens.
merci de ce partage
belle soirée

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
4507 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 16 nov 2015 à 07:37 Citer     Aller en bas de page

Venusia, Laure

Merci, terrible soirée et j'en veux à tous ces prédicateurs qui réussissent à bourrer le crane de jeunes avec des absurdités

Amitié

Yvon

  YD
Ombline


Je ne trempe pas ma plume dans un encrier mais dans la vie. Blaise Cendrars
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
1120 commentaires
Membre depuis
25 février 2014
Dernière connexion
2 mars 2017
  Publié: 29 nov 2015 à 10:44 Citer     Aller en bas de page

Des hommes conditionner pour tuer, sans aucune humanité, où va notre monde... des innocents ont payé ... des mots que je partage


Contente de te relire

:bisous

Pauline

  La musique exprime ce qui ne peut pas être dit mais qui est impossible de taire. Victor Hugo
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
4507 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 2 déc 2015 à 10:45 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Pauline

Je viens de lire ton superbe poème sur la tragédie du 13/11 à côté ma prose est plutôt un "coup de gueule" énervé sur la question. c'est important de savoir prendre du recul sur les événements mais cela fait du bien aussi de se lâcher quelques fois. Merci de m'avoir laissé ton ressenti.



Yvon

  YD
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
3063 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
13 juillet 2017
  Publié: 6 déc 2015 à 22:46 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Yvon,

De retour après une longue absence ...et un bonheur de me retrouver sous vos écrits... malgré la tristesse et la douleur qui nous a surpris ce vendredi noir à Paris.

Un coup de gueule justifié contre ces barbares déshumanisés...


Une idéologie de mort contre une idéologie de vie !... Depuis que le monde est monde la vie a toujours triomphé de la mort. ... une idéologie qui fait croire à sa jeunesse que la mort est l’ouverture à un monde meilleur et supérieur ne peut tenir devant l’HISTOIRE.


Bien à Toi, amicalement,
Etienne

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
4507 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 7 déc 2015 à 08:56 Citer     Aller en bas de page

heureux de te revoir sur mes lignes. Merci pour tes commentaires que j'apprécie toujours.

Amitié

Yvon

  YD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 955
Réponses: 6
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0504] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.