Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 17
Invisible : 0
Total : 18
· Allantvers
13121 membres inscrits

Montréal: 21 nov 02:48:43
Paris: 21 nov 08:48:43
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (novembre 2015) : "Taire" :: Dialogues muets Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 août
  Publié: 11 nov 2015 à 05:41
Modifié:  11 nov 2015 à 10:33 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page



Il ne parle à personne et le son de sa voix
s'est perdu dans l'écho au-delà des glaciers,
Ceux qui lancent sur la terre leurs derniers feux d'acier,
avant de s'écrouler.

Il est tombé dans l'eau, c'est la faute à pas d'pot,
la chance se prend au vol, parfois elle se dérobe,
Si on la déshabille, ne reste que la cabosse
d'une fée carabosse ; on s'interroge :


- Que feras-tu quand le langage quittera la page de tes pensées ?
Dans le gosier tout asséché brûlants sont les mots déchaussés,
Décomposée la phrase muette prendra racine dans ta tête.
- La floraison tant attendue est avortée - mal-entendu ?
Le mauvais sang engendre la gangrène.


Au lieu de s'épanouir, elle sera lettre morte,
Le timbre de sa voix glissera sous la porte,
La lettre décryptée restera sans objet :
Le code en est faussé.


Je fais l'apprentissage depuis mes renaissances
De ces sonorités qui habitent nos veines
Laissant couler le "vain" pour que lève le pain
Sur ton corps, en ses cendres, nourrir le levain
En dialogues muets qui enterrent les peines
Noués par un regard les paroles sont vaines
Et les bruits, importuns...


Riagal -11 novembre 2015-




  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Daniel 06


Un bonheur aplanit cent malheurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
113 commentaires
Membre depuis
3 octobre 2015
Dernière connexion
30 mars 2016
  Publié: 11 nov 2015 à 06:25 Citer     Aller en bas de page

Une plume qui n'est point muette mais dotée d'une belle richesse et cela me parle....

***DAN***

  Avec toute mon Amitié
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5128 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 11 nov 2015 à 10:50 Citer     Aller en bas de page



Yvon

  YD
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13567 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 11 nov 2015 à 14:58 Citer     Aller en bas de page

J'ai beaucoup aimé parce que...

 
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
3400 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 11 nov 2015 à 16:24 Citer     Aller en bas de page



De bien jolies trouvailles dans ce texte, merci pour ce plaisir

 
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
356 poèmes Liste
3691 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 12 nov 2015 à 01:12 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir RiagalenArtem,
Un texte fort que j'ai beaucoup aimé.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8686 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 12 nov 2015 à 01:40 Citer     Aller en bas de page

Hello Brother,

Huuum, que dire de plus ?

Entre les silences et remembrances ; les paroles et renaissances, tout y est. Après, I guess, qu'on trouve un équilibre entre l'écho des voies, et son propre ton : un terrain à composer, plus ou moins fertile. Ceci dit, je ne crois pas à l'atavisme fataliste. Le bon vin, le mauvais vain, il en sort l'ivraie-sse, non ?

Kiss, love, and kiss again,
Your CathdeSévigné

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 12 nov 2015 à 03:49 Citer     Aller en bas de page

- Que feras-tu quand le langage quittera la page de tes pensées ?
Dans le gosier tout asséché brûlants sont les mots déchaussés,
Décomposée la phrase muette prendra racine dans ta tête.
- La floraison tant attendue est avortée - mal-entendu ?
Le mauvais sang engendre la gangrène.


Au lieu de s'épanouir, elle sera lettre morte,
Le timbre de sa voix glissera sous la porte,
La lettre décryptée restera sans objet :
Le code en est faussé.


Le silence qui couvre la voix, et envoûte l'esprit...une descente dans l'aphonie et dans l'isolement que tu traces sans floraisons inutiles...
Moi je dis, analyser oui mais pour retrouver la voix , l'envie de communiquer et vivre !



cher Regal

lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Vénusia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3587 commentaires
Membre depuis
25 février 2015
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 12 nov 2015 à 06:43 Citer     Aller en bas de page

Je fais l'apprentissage depuis mes renaissances
De ces sonorités qui habitent nos veines
Laissant couler le "vain" pour que lève le pain
Sur ton corps, en ses cendres, nourrir le levain
En dialogues muets qui enterrent les peines
Noués par un regard les paroles sont vaines
Et les bruits, importuns...


renaissances qui sont profitables
belle journée

 
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
2580 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
8 novembre
  Publié: 12 nov 2015 à 15:22
Modifié:  12 nov 2015 à 15:23 par marchepascal
Citer     Aller en bas de page

De retour ici faut le dire, tu es pure originalité!
T'es mots sondent profondément le sujet!
Il n'est rien que l'on puisse retirer, sans y chambouler l'ensemble...
À l'or à l'or des pépites partout ici

À très bientôt Riagal


Marchepascal




    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 août
  Publié: 13 nov 2015 à 04:09 Citer     Aller en bas de page

Anita
Daniel
Yvon
Ishtar
Laure
Liliana
Pichardin
Cat
Lilia
Vénusia
Marché


Un grand merci à vous pour vos empreintes sous ces lignes un peu énigmatiques et d'y avoir puisé un sens...ou une essence, la vôtre.


Amitiés
Riagal

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
451 poèmes Liste
21962 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 13 nov 2015 à 12:23 Citer     Aller en bas de page

Tout simplement magnifique, une façon de s'exprimer qui me berce, et qui me fait me poser des questions, les images sont fortes.
Un coup d'ailes et une envolée vers ce poème
Bises RIAGA
Cigogne ODE 31 - 17

  OM
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 14 nov 2015 à 14:51 Citer     Aller en bas de page

Une belle originalité dans ce texte.

Belle soirée,
Bernylys

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 17 nov 2015 à 03:06 Citer     Aller en bas de page

Un peu énigmatique, comme tu dis...
Et toujours, on se laisse emporter par tes mots.. en y ajoutant un peu de nos propres émotions...un peu de nos vies.

Pour moi, ce sera :

" En dialogues muets qui enterrent les peines
Noués par un regard les paroles sont vaines
Et les bruits, importuns..."

Merci Riagal

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
5069 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
4 novembre
  Publié: 22 nov 2015 à 04:26 Citer     Aller en bas de page

Bel introspection de novembre.
J'aime ta partition sur le thème

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 août
  Publié: 2 févr 2016 à 04:19 Citer     Aller en bas de page

Ode ma cigogne, Bernylys, Sidonie, Lacase....merci de votre lecture et d'avoir laissé ces mots et vos ressentis, vos choix. C'est toujours un plaisir même après tant de mois.....


Riaga

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1016 poèmes Liste
16395 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 5 mars 2016 à 04:23 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

on dit souvent que toutes les interprétations sont possibles, et même si je suis très loin peut être du sens véritable de ce poème, j'ai eu envie d'y voir une évocation de personnes ne pouvant pas parler, muettes, avec des mots pour partager leur souffrance, le fait que les phrases naissent dans leur esprit mais restent au fond de la gorge. Comme je disais, c'est une impression personnelle, et je m'excuse si elle ne rend pas compte de ton idée en tant qu'auteur.
Amitiés chaleureuses.
pyc.

 
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 août
  Publié: 14 mars 2016 à 18:19 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Pyc,
Tu n'as pas à t'excuser. Ton interprétation me convient et quand bien même, c'est le ressenti provoqué qui compte. Et aussi le fait d'avoir trouvé un intérêt à cette lecture.
Je t'en remercie...
(je suis en mode "silence" depuis pas mal de temps en plus, donc...oui)

Avec toutes mes amitiés...chaleureuses aussi.
Riagal

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1446
Réponses: 17
Réponses uniques: 15
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Dans les violons du vent...(visages) (Poèmes par thèmes)
Auteur : Alponse BLAISE.
Au clair de ma plume (Poèmes par thèmes)
Auteur : Aude Doiderose
(Autres)
Auteur :
Ils sont déjà morts (Poèmes par thèmes)
Auteur : Pichardin
Choix ultime (Poèmes par thèmes)
Auteur : Laurelenn94
Froidure et mystère (Poèmes par thèmes)
Auteur : Catwoman
Billet d'houx (Poèmes par thèmes)
Auteur : Lacase
Ouroboros (Poèmes par thèmes)
Auteur : Catwoman
Mon prêtre, ce héros "effacer tes silences" (Poèmes par thèmes)
Auteur : Catwoman
Le moral lumineux (Poèmes par thèmes)
Auteur : Valérie Bessat
Rouge Sans Honte (Poèmes par thèmes)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
Pleure ma Mère la Terre (Poèmes par thèmes)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
Ombres chinoises (Poèmes par thèmes)
Auteur : Maschoune
2 Novembre (Poèmes par thèmes)
Auteur : Y.D
Le fumeur d'opium (Poèmes par thèmes)
Auteur : Y.D

 

 
Cette page a été générée en [0,0570] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.