Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 46
Invisible : 0
Total : 48
· Flora Lynn
Équipe de gestion
· Catwoman
13110 membres inscrits

Montréal: 14 nov 16:36:12
Paris: 14 nov 22:36:12
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (novembre 2015) : "Taire" :: Les mots tus Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 9 nov 2015 à 03:14
Modifié:  3 avr 2016 à 13:31 par Eylork
Citer     Aller en bas de page

Ils auraient tué la misère

Ils auraient eu raison des guerres

En mettant des genoux à terre,

Les mots d’amour qu’on a dû taire..



Ils auraient franchi les frontières,

En couvrant le bruit des fusils,

Et faisant le tour de la terre,

Inondés de soleil nos nuits.



Hurlés pourtant dans un regard,

Frôlant souvent les interdits,

Restés sur le quai d’une gare,

Tandis que s’en allait la vie.



Ils sont nés si près de nos bouches

Restant suspendus à nos lèvres

Avec la peur que l’on se touche,

Ils nous ont rendus solitaires…


Les mots que l’on n’a jamais dits.




Sidonie
































  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
QUOIQOUIJE
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
219 poèmes Liste
4421 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 9 nov 2015 à 11:20 Citer     Aller en bas de page

Comme quoi il y a des non-dits qui peuvent aussi faire mal
Les dire auraient arrangé les choses
D'ailleurs un rhum arrangé, je le dis, c'est excellent

 
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
3397 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 9 nov 2015 à 13:14 Citer     Aller en bas de page



Un texte qui m'a touchée.
Merci Sidonie pour cette lecture

Bise,
Lil"

 
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 10 nov 2015 à 02:51 Citer     Aller en bas de page


Merci Quoiqouije, malgré " le rhum arrangé "... Je me demande juste ce qu'il vient faire dans ce commentaire, mais bof .. Tu vois, malgré mon absence... j'ai pas changé, comme disait Rulio....

Merci Lil'... Je viens de lire et de commenter un superbe poème que tu as écrit

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1766 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
11 novembre
  Publié: 10 nov 2015 à 04:05 Citer     Aller en bas de page


Ils sont nés si prés de nos bouches

Restant suspendus à nos lèvres

Avec la peur que l’on se touche,

Ils nous ont rendus solitaires…


Les mots que l’on n’a jamais dits. ....

Je suis contente de te relire
Amitiés

  Critiques acceptées
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
10 novembre
  Publié: 10 nov 2015 à 10:55 Citer     Aller en bas de page

Avec la peur que l’on se touche,

Ils nous ont rendus solitaires…




Oui...mon amie.


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 août
  Publié: 11 nov 2015 à 04:39
Modifié:  12 nov 2015 à 07:47 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Et dire que tu pensais avoir du mal à te ré-ambianter.
Tout en délicatesse et en simplicité, tu as su émouvoir. Merci Sidonie !


:-) Riagal

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8675 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 13 nov 2015 à 11:41 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Sidonie,

Quand les canons prennent position à la place des mots, le résultats se fait cataclysmique.

Merci à toi pour ces mots et ces terribles images,
Catherine

 
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 14 nov 2015 à 14:57 Citer     Aller en bas de page

Un superbe écrit que j'ai lu avec plaisir. Contente de te relire, Sidonie.

Belle soirée,
Bernylys

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
5069 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
4 novembre
  Publié: 16 nov 2015 à 01:52 Citer     Aller en bas de page

Un texte qui me ramène celui de Pol chanté par le vieux Georges.
"A la compagne de voyage
Dont les yeux, charmant paysage
Font paraître court le chemin
Qu'on est seul, peut-être, à comprendre
Et qu'on laisse pourtant descendre
Sans avoir effleuré la main"

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 17 nov 2015 à 03:11
Modifié:  17 nov 2015 à 03:12 par Sidonie
Citer     Aller en bas de page

Merci pour vos mots sous les miens : Xénia que j'aime tellement lire, Lilia, Riagal oui, j'essaie de me remettre dans l'ambiance, TTM tu vois je n'arrive pas à écrire ton pseudo en entier,
Cat : ton commentaire... ton commentaire prémonitoire ... c'est terrible...
Bernys,
L'Oncle... Les passantes bien sûr ...

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 25 nov 2015 à 03:14 Citer     Aller en bas de page


Merci Laure

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Ombline


Je ne trempe pas ma plume dans un encrier mais dans la vie. Blaise Cendrars
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
1120 commentaires
Membre depuis
25 février 2014
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 29 nov 2015 à 12:03 Citer     Aller en bas de page

Touchée.....
"Ils nous ont rendus solitaires…
Les mots que l’on n’a jamais dits. "


Oui...

Amicalement

:bisous

Pauline

  La musique exprime ce qui ne peut pas être dit mais qui est impossible de taire. Victor Hugo
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 2 déc 2015 à 03:05 Citer     Aller en bas de page

Merci Pauline
Je viens de lire un poème de toi très bouleversant sur l'enfance maltraitée...

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1016 poèmes Liste
16392 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 16 août 2016 à 12:27 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

je ressens une dimension universelle dans ce poème qui me parle et me plaît grandement...Tu dis des choses pleines de sens, merci à toi pour ces vers.
amitiés chaleureuses.
pyc.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1829
Réponses: 14
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]
Poèmes de l'année 2015
Décerné le 3 avril 2016
43e position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Ma P'tite fée (Lettres ouvertes)
Auteur : Emme
Tatouage (Poèmes par thèmes)
Auteur : Lullaby
Images et messages (Poèmes par thèmes)
Auteur : ode3117
(Poèmes par thèmes)
Auteur :
L'inconnu de la Gare Saint Charles (Poèmes par thèmes)
Auteur : Sidonie

 

 
Cette page a été générée en [0,0467] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.