Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 204
Invisible : 0
Total : 205
· Pichardin
13167 membres inscrits

Montréal: 1er juin 01:41:11
Paris: 1er juin 07:41:11
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Les œillets n’avaient pas d’œillères Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 12 mars 2011 à 13:19 Citer     Aller en bas de page

Les œillets n’avaient pas d’œillères

Quand je lis tes propos outrageux
Je n’y vois qu’un enfant apeuré
Qui suit fidèlement le tracé
Des idées dépassées sans propos

Tu fais dans le propre, la bienséance
Tu gueules dans le sens de la meute
Bien au chaud, planqué loin de l’émeute
Tu joues les maudits par quelques stances

Tu ne connais la vie qu’à travers
Ton écran, et tu récites les textes
Des plus grands révolutionnaires
Pour faire semblant de coller au contexte

Mais tu ne respectes pas les femmes
Et ça je ne le supporte pas
J’espère voir rapidement ton trépas
Toi le grand maître des dilemmes

Si tu pouvais mourir hier, ce serait un bien pour l’humanité

Thierry
12 mars 2011

 
Elisa


« Le but est le chemin lui-même. Prenez plaisir maintenant. L'éternité est ici. » Nashti
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
111 poèmes Liste
1849 commentaires
Membre depuis
5 avril 2010
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 12 mars 2011 à 13:21 Citer     Aller en bas de page

Hou je te sent en colère la je sort sur la pointe des pieds

  « Il ne faut pas avoir peur des vagues qui agitent votre âme. C'est ça, la vie. »
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
484 poèmes Liste
22875 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 13 mars 2011 à 06:10 Citer     Aller en bas de page

Merci Ashimati , cela fait du bien de s'exprimer de la sorte , je ne sais pas à qui ce poème est destiné , mais il a sans aucun doute de l'importance.
Moi qui crois toujours que tout le monde il est beau , il est gentil , peut-être que je n'ai pas vu ce genre de détracteurs
A bientôt pour tes merveilleux poèmes
Amitiés ODE 3117

  OM
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
156 poèmes Liste
4596 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 13 mars 2011 à 07:36 Citer     Aller en bas de page

"Mais tu ne respectes pas les femmes
Et ça je ne le supporte pas"

Merci pour elles Thierry

Bon je sors aussi....

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
bekrimation


Celui dont le visage ne brille pas ne sera jamais une étoile
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
929 commentaires
Membre depuis
1er mai 2008
Dernière connexion
1er octobre 2018
  Publié: 16 mars 2011 à 22:38 Citer     Aller en bas de page

un coup de gueule comme parfois nous l'impose l'instant. J'espère que c'est passé.
Merci pour cette transcription à chaud.
Bekri

  J’ai des cheveux qui blanchissent à vue,Des rides qui racontent toutes les guerres,Et je crie … et j’appelle : Je voudrais joindre Une femme inconnue et que J’aime
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 16 mars 2011 à 23:16 Citer     Aller en bas de page

Non même pas de colère, juste une grande déception de voir que certains poètes et j'insiste sur le terme, mette à profit leur savoir pour dénigrer au lieu de partager leurs connaissances.
Nous avons tous besoin pour évoluer d'avoir des maitres et ce dans tous les domaines, une fois sur la route, chacun peut tracer le chemin qui lui convient le mieux.
C'est juste dommage

merci à vous tous d'avoir laissé une trace sous ce petit texte
Bises et amitiés
Thierry

 
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
26 janvier 2019
  Publié: 22 mars 2011 à 14:56 Citer     Aller en bas de page

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1706
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0471] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.