Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 186
Invisible : 0
Total : 187
Équipe de gestion
· Allantvers
13162 membres inscrits

Montréal: 27 mai 19:36:18
Paris: 28 mai 01:36:18
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémère 2015 (semaine 3) : "Je sais le fil de l'eau" :: Je sais le fil de l'eau Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Max-Louis

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
508 commentaires
Membre depuis
25 février 2015
Dernière connexion
30 novembre 2016
  Publié: 24 juil 2015 à 12:30
Modifié:  26 juil 2015 à 03:31 par Max-Louis
Citer     Aller en bas de page

                               Je sais le fil                                                                               
de l'eau, je suis
le fil de l'eau, je vais
sur le fil de l'O, je sais où me mènera
le fil de l'eau, fil d'Ariane, je sais, je sais
le fils de l'eau et je vais au fil de l'eau et frise la
gouttelette, oui c'est moi, là, je sais fils de l'eau, à foi de
toi, à loi de ce fil d'eau à la gorge tête le
dernier désert de glotte, gloutte, gloupi, glop, gobe,
dernier filet d'eau de toi, je sais le fil de l'eau qui est,
fils de l'eau qui ici manque , marque, les rides des terres et
ronge les artères de sa soif, toi fils de l'eau, ma foi, ma loi, fil
d'eau, tu es mon rhizome, je vais d'eau, à jet, j'en ai marre, de
lac de l'attente, je crève de toi, toi ma foi, ma loi,
en ce monde salé je te veux douce, doucement, mais
à la douleur de te posséder fil de l'eau, je vomis de
trop de toi, de moi, foi, loi , je paye le prix fort à ton sein,
nourrice rare, je sais le fil de l'eau qui bouillonne en moi en rêve de
mer, à mère, je suis toi fils de l'eau, je vais à ton fil couper pour la douleur de ne pas
polluer ta loi, foi, car, je n'en suis pas digne, moi qui ne suis rien qu'une goutte d'O, ici, céans !



©Max-Louis MARCETTEAU 2015/07

  Je vis, tu vis, c'est étrange ! Ce que j'écris est fiction … dans un réel déformé.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 24 juil 2015 à 21:25 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Max Louis,

Une très belle calligraphie !


Mes amitiés

Sybillla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
5406 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 25 juil 2015 à 04:06
Modifié:  25 juil 2015 à 04:15 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Toute une peine au fil d'une eau, les idées et les mots se répondent et s'entraînent.
Beau calligramme
La forme est superbe même si personnellement je regrette que le texte soit si difficilement lisible...
J'ai vite perdu le fil et j'ai dû le lire et le relire et trouver des stratégies pour parvenir à le suivre.
Reste que j'adore cette partition esquissée du thème
Merci pour ce partage




  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Max-Louis

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
508 commentaires
Membre depuis
25 février 2015
Dernière connexion
30 novembre 2016
  Publié: 26 juil 2015 à 03:25 Citer     Aller en bas de page

Bon jour sybilla, athena, Lacase,

Merci à vous de vos compliments

Effectivement, ce texte n'est pas facile à lire. Je le reconnais. Et pour vous aider dans sa lecture vous pouvez le voir ICI

Ce calligramme est une vague, ce qui n'est pas évident ni dans le dessin, ni dans la lecture, ni dans sa compréhension. Le fait est, que l'eau (douce) devient rare aussi bien pour l'humain que pour les terres agricoles. J'ai essayé par ce texte de développer en peu de mots et en écriture pseudo automatique le ressenti de cette eau précieuse, tout devenant ce fil d'eau, ce manque d'eau et cette eau en "abondance" dans nos pays dits civilisés. De fait, et par le fait même de cet élément précieux, la lecture devait être un tantinet laborieuse car tout ce qui précieux est difficile d'accès comme l'eau.

Merci à vous d'avoir été patient dans sa lecture

Max-Louis

  Je vis, tu vis, c'est étrange ! Ce que j'écris est fiction … dans un réel déformé.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 949
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0338] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.