Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 336
Invisible : 0
Total : 339
· Lafleurquirime
Équipe de gestion
· Ashimati · Catwoman
13575 membres inscrits

Montréal: 28 sept 13:55:30
Paris: 28 sept 19:55:30
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Sans toi Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Astre
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
22 juin 2009
Dernière connexion
22 décembre 2018
  Publié: 13 août 2009 à 05:32
Modifié:  13 août 2009 à 06:11 par Astre
Citer     Aller en bas de page

J’ai mal en moi, une souffrance qui ne s’explique pas,
Tristesse de ton absence, d’un manque de chaleur,
Il fait froid en mon cœur, lorsque tu es loin de moi.
Je t’appelle, te crie ma solitude, en cette triste heure.

Ce sont des mots qui n’ont pas de réelle importance,
Ils révèlent juste mon état, quand je vis l’absence,
De ta personne, qui seule m’aide à avancer plus loin,
Au-delà, de cette frontière gardée par mon chagrin.

Viens à moi, je t’en prie, pour panser mes blessures,
Rejoins moi, ne tarde plus, pour combler les fissures,
Qui lézardent mon cœur comme autant de traits
Figés dans mon âme, comme pour me tuer.

Loin de moi, à une distance incommensurable,
Qui me laisse perplexe, par la difficulté trouvée
De continuer mes pas, j’en reste incapable.
Sans toi. Sans tout ce que tu es, l’être aimé.

 
Titou[Snif]


Il y a ces mots qui ne servent à rien, ces regards qui en disent long...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
507 commentaires
Membre depuis
10 octobre 2006
Dernière connexion
29 mai 2013
  Publié: 16 août 2009 à 06:02 Citer     Aller en bas de page

Il m'a fallu le lire plus d'une fois pour en ressentir toutes les nuances.
Un cri de douleur déposé ici avec Douceur et Beauté.
Lorsque l'être aimé nous manque, nous ne pouvons que nous enliser, c'est certain...
Retrouve la vite et brille, sans le moindre doute encore plus qu'auparavant.

AngelCry

  Tomber dans le coeur d'un adolescent qui .. ressemble à l'ado qu'on était.. c'est doux comme tomber sur un nuage...
Astre
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
22 juin 2009
Dernière connexion
22 décembre 2018
  Publié: 24 août 2009 à 12:57 Citer     Aller en bas de page

inconnudu56[b]
Merci...heureusement je fus entendu...
Ma douleur s'estompe...
Merci
Astre

[b]Angel

Je vais essayer de briller plus qu'avant, ce texte je l'ai écris quand j'en pouvais plus... Elle est ce qui me fais être ce que je suis.
...
"c'est certain..." je comprends tes mots...
Merci d'être là, quand bien même je m'absente...
Bien à toi
Pascal

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1027 poèmes Liste
16595 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 1er sept 2009 à 02:32 Citer     Aller en bas de page

L'absence et le manque, c'est si dur à vivre...surtout quand la notion d'amour entre dans ce triste jeu ! écrire cette détresse te sera, je l'espère, salvateur pour un avenir enduit de peinture rose, celle de la joie des cœurs !
Une lecture qui me touche beaucoup.
amitiés chaleureuses à toi.
pyc.

 
Astre
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
22 juin 2009
Dernière connexion
22 décembre 2018
  Publié: 5 sept 2009 à 07:54 Citer     Aller en bas de page

pyc
encore une fois ta plume vient se poser sur la tristesse d'un coeur, elle passe, réconforte et donne le sourire qu'il faut pour permettre à celui qui le reçoit, d'aller de l'avant.
Ton amitié me touche au plus haut point...
La joie des coeurs... je l'espère aussi...
Merci
sincèrement
Pascal

 
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 27 sept 2009 à 17:20 Citer     Aller en bas de page

Ton poème fais mal a lire tant il y a de tristesse a l'interieur de tes vers..
mais si jolie..
Amitiés de moi, lisa et dora. encore présente a l'heure ou je t'écris.

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
Astre
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
22 juin 2009
Dernière connexion
22 décembre 2018
  Publié: 28 sept 2009 à 09:49 Citer     Aller en bas de page

Angitia
J'espère qu'elles sont passées à la machine avant
Merci d'être passée
tu as pu voir ce qui me fait mal, et qui continuera de le faire, si Elle continue d'être si loin de moi...
A cet instant précis je n'ai qu'une envie, être dans ses bras...
Amitiés
Pascal

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1735
Réponses: 6
Réponses uniques: 4
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0247] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.