Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 186
Invisible : 0
Total : 186
13167 membres inscrits

Montréal: 1er juin 00:53:21
Paris: 1er juin 06:53:21
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Sur un air de Fréhel Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 27 nov 2010 à 10:55
Modifié:  28 nov 2010 à 13:12 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page

Sur un air de Fréhel

Tous les samedi soir je vire à Ménilmuch
Et je m’en vais guincher, tourner au pince-fesses,
Ca roule bord sur bord, les toupies, les panuches
Affûtent leurs pincettes en désir de caresses

J’étrangle un perroquet, j’gambille la java
Une mistonne au bras je z’yeute les avant-scènes
Chatouille les cliquettes au milieu de l’arène
D’une tite dessalée prête pour la polka

Faut faire un levage, ma lavette dans l’quiqui
Les apôtres enlacés, je jaspine sur ces guiches
Ses calots dans les miens, suis pas un riquiqui
Je bigue « the » palot, à sa gourmande de biche

Une moussante à bibi, plus une coup’ de champe
J’balance les bleuets au milieu des haricots
Le train onze tremblotant, j’décanille avec la vamp
J’l’engraine au juge de paix cueillir le coquelicot

Thierry
27 novembre 2010


Je vous ai assez fait languir, voici les traductions
A vous de le relire avec une autre vision


Ménilmuche : Ménilmontant
Guincher : Danser
Pince-fesse : Bal ou réception mondaine
Toupie : Fille
Panuche : Femme élégante
Affûter ses pincettes : Danser
Étrangler un perroquet : Boire une absinthe (boire un verre)
Gambiller : Bouger les jambes (danser)
Mistonne : Jeune fille
Z’yeuter : Regarder (dans le sens "Mater")
Les avant-scènes : Les seins
Les cliquettes : Les oreilles
L’arène : La piste de danse
Dessalée : Dégourdie
Faire un levage : Draguer, mais aussi aller coucher avec une femme
La lavette : La langue
Le quiqui : le cou
Les apôtres : les doigts
Jaspiner : Parler
Les guiches : Les accroche-cœurs
Les calots : les yeux
Riquiqui : Petit
Biguer : Échanger
Un palot : Un baiser (The french kiss)
La gourmande : La bouche
Une moussante : Une bière
Champe : Champagne
Les bleuets : Les billets de banques
Les haricots : Les musiciens
Le train onze : Les jambes
Décaniller : Partir (litt. : Quitter sa chaise ou son lit)
Vamp : Femme
Engrainer : Entraîner
Juge de paix : Le lit
Cueillir le coquelicot : faire l’amour

 
Coeurperdu


Le temps brûle mon corps mais adoucit mon coeur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
310 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2010
Dernière connexion
6 juin 2011
  Publié: 27 nov 2010 à 11:51 Citer     Aller en bas de page

Alors là cher Ashilati, tu ne laisses pas la tâche facile pour comprendre ton poème. Je ne connais pas les 3/4, peut-être plus des expressions employées.
Je vais m'essayer quand même, au risque de me planter grave !

Ménilmuche : c'est pas un village ?
Guincher : faire la fête
Pince-fesse : ça me dit quelque chose mais quoi...
Toupie : style de nanas
Panuche : idem
Affûter ses pincettes : bien s'habiller
Etrangler un perroquet : boire une certaine boisson (je crois que le perroquet est un cocktail)
Gambiller : alors là !
Mistonne : je vois pas du tout
Z’yeuter : regarder avec envie
Les avant-scènes : la poitrine
Les cliquettes : une autre partie du corps ?
L’arène : la piste
Dessalée : jeune fille
Faire un levage : avoir un rencard
La lavette : j'ose pas
Le quiqui : là non plus
Les apôtres : les jumelles quoi !
Jaspiner : se caresser
Les guiches : les cuisses peut-être ou les fesses
Les calots : les yeux mais je crois pas
Riquiqui : un petit
Biguer : je suis largué
Un palot : non plus
La gourmande : pfff
Une moussante : une bière
Champe : champagne
Les bleuets : sais pas
Les haricots : toujours pas
Le train onze : un grand mystère
Décaniller : partir
Vamp : la dame
Engrainer : (censuré)
Juge de paix : aucune idée
Cueillir le coquelicot : ce que désire ces dames, des fleurs bien sûr.

Désolé pour toutes les âneries que j'ai pu écrire, ça m'a beaucoup amusé ce petit exercice.
Merci du bon moment
A+
CoPe

  Je verse mon malheur dans l'encre de ma plume, Martelant le papier tel le fer sur l'enclume.
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7092 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 27 nov 2010 à 12:35 Citer     Aller en bas de page

Ca donne des fourmis dans les pieds meme si suis aussi nulle en polka, en java, qu'à essayer de deviner tous ces mots (si j'avais su j'aurais option argot .. )
Bon je me lance, au feeling :

Ménilmuche : menilmontant à Paris
Guincher : danser
Pince-fesse : un bal
Toupie : danseuse?
Panuche : femme
Affûter ses pincettes :
Etrangler un perroquet : boire un verre
Gambiller : danser
Mistonne : nana?
Z’yeuter : reluquer
Les avant-scènes : de décolleté
Les cliquettes : ca doit être les fesses ... pour la java je vois que ca
L’arène : la piste de danse
Dessalée : ca doit pas etre une morue je vois pas...
Faire un levage : un rencard comme mon voisin du dessus
La lavette : la langue? nonnnnnnnnnnnn
Le quiqui : le gosier... ?
Les apôtres : vois pas
Jaspiner : parler?
Les guiches : vois toujours pas
Les calots : les z"yeux
Riquiqui : petit?
Biguer :
Un palot : re
La gourmande : bouche?
Une moussante : je vois que la bière
Champe : champagne
Les bleuets : l'argent?
Les haricots : ???
Le train onze : ... j'en sais rien mais suis morte de rire..
Décaniller : partir
Vamp : la gonzesse
Engrainer : ca doit etre un truc d'homme ca....
Juge de paix : euhhhhh pffff
Cueillir le coquelicot : à mon avis on parle pas de fleurs ......

J'ai bien rit à essayer d'en deviner quelques uns, c'est plus marrant que le latin !
merci pour cet agréable moment frais, et original.

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15508 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 27 nov 2010 à 13:51 Citer     Aller en bas de page

Cher Thierry, je te savais avec un bagage littéraire gonflé mais à ce point tu me tues.....

Alex MDR

 
clinder

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
117 commentaires
Membre depuis
10 octobre 2010
Dernière connexion
1er septembre 2013
  Publié: 27 nov 2010 à 14:47 Citer     Aller en bas de page

Jubilatoire !

 
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 27 nov 2010 à 14:52 Citer     Aller en bas de page

J'ai toujours pensé que le vers manquait à l'argot, et vice et versa ...

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1024 poèmes Liste
16534 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 27 nov 2010 à 18:19 Citer     Aller en bas de page

De l'argot, mais franchement, ça participe au plaisir de lecture, et pas qu'un peu !
ça joue avec les codes car on imagine plus facilement un langage soutenu, mais ça reste réfléchi et ça témoigne d'une connaissance en la matière qui pour rejoindre un précédent commentaire, est en effet jubilatoire !
merci à toi pour cette lecture plus que sympathique.
amitiés très sincères.
pyc.

 
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
4142 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 28 nov 2010 à 05:21 Citer     Aller en bas de page

Oh!! joli ! Cher Thierry , j'adore la grande Frehel

je répond qu'a deux mots ..

" Les Haricots " ** c'est Le pognon !
" Cueillir le coquelicot " ** eh! bien c'est la rivière rouge qui déborde chaque fin de mois pour les Gentes Dames !

merci pour ce partage amusant et chantant

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 28 nov 2010 à 13:04 Citer     Aller en bas de page

Coeurperdu
L'envie de faire revivre un patrimoine littéraire
Tu as quelques bonnes réponses
Merci de ta visite
Amitiés
Thierry

FeudeBelt
C'est pas trop mal, tu as deviné certaines expressions, c'est bien
Cela aurait été marrant de faire "Argot" première langue
Bisous
Thierry

Alex
Cela avait une autre saveur, mais dans les expressions, aucunes vulgarité bien que certain ont cru le contraire
Merci Alex pour ton commentaire très élogieux
Bisous
Thierry

clinder
Une définition qui me convient à merveille
Amitiés
Thierry

Mr Barnabooth
A quand le sonnet argotique ?
En tout cas, je me suis bien amusé
Amitiés
Thierry

Pierre-Yves
Il faut faire un effort d'imagination, certaines expressions n'étant plus du tout usité, mais je suis content que ce texte vous ai fait rire
Amitiés

ladysatin
Un texte qu'elle aurait pu chanter
Pas sur, mais la gouailleuse nous a fait rêver de java et vin blanc
Deux mauvaises réponses
Bises
Thierry

Vous avez bien travaillé, je vous met les définitions sous le textes, vous risquez d'être surpris
Merci à vous tous d'être passé sous ces lignes

 
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 28 nov 2010 à 15:11 Citer     Aller en bas de page

ça claque en argot et en plus c'est rigolo, j'aime beaucoup l'expression " cueillir le coquelicot"



Mystic

 
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 28 nov 2010 à 15:53 Citer     Aller en bas de page

Pour bientôt, Thierry, pour bientôt ... De mon coté, en tout cas je travaille sur une petite série depuis quelques temps ...
J'en profite pour remercier toutes tes infos apportées dans le coin de la technique, on y apprend des choses ...

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 29 nov 2010 à 12:39 Citer     Aller en bas de page

Mystic
ca vaut ce que ca vaut, mais j'avais vraiment envie de revenir un peu au début de siècle, avec ces locutions tellement imagées
C'est vrai que cela prête à rire
Bisous
Thierry

Mr Barnabooth
J'espère que tu nous en fera profiter
Tout m'intéresse, donc quand je trouve des infos qui peuvent m'aider, je les partage bien volontiers
Amitiés
Thierry

 
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 3 déc 2010 à 10:38 Citer     Aller en bas de page

De rien
Passe étrangler un perroquet, un d'ces quat
Amitiés
Thierry

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1700
Réponses: 12
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0623] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.