Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 17
Invisible : 0
Total : 19
· Abysme · brunototi
13164 membres inscrits

Montréal: 30 mai 07:04:42
Paris: 30 mai 13:04:42
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Bisclavret Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 25 nov 2010 à 19:37
Modifié:  2 déc 2010 à 12:57 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Bisclavret

Condamné, tu erres nu sous la pleine lune
Au milieu des bois noirs des légendes d’antan
Tu poursuis les esprits en manteau anglican
Simplement pour les proies, même pas la fortune

Tu cherches ton ego, toi le garou sans meute
En te moquant du temps exacerbant l’émeute
Qui brûle sur ton front : « Mort à perpétuité »

Sous tes crocs rougeoyants la peur est indicible
Quand règne la terreur du cri incoercible
Convulsives douleurs au regard fatuité

Il suffirait de peu, geste d’humanité
A mordre dans le cou, jugulaire d’humaine
Pour ne plus être seul en ce vaste domaine
Et joindre le grand club de la fraternité

Thierry
25 novembre 2010

Extrait de "Lykanthropy for all eternity"

Bisclaveret ou Bisclavret : nom breton d'un homme qui se transforme en loup-garou

 
Elisa


« Le but est le chemin lui-même. Prenez plaisir maintenant. L'éternité est ici. » Nashti
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
111 poèmes Liste
1849 commentaires
Membre depuis
5 avril 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 26 nov 2010 à 01:25 Citer     Aller en bas de page

J'aime bien les histoires de loup-garou
Je veux bien lui tendre ma jugulaire
Merci du partage
Mas amitiés Elisa

  « Il ne faut pas avoir peur des vagues qui agitent votre âme. C'est ça, la vie. »
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 26 nov 2010 à 03:53 Citer     Aller en bas de page

je préfèrerai ne pas le rencontrer ce loup-garou, j'aime mieux le voir dans ton joli poème !

amicalement

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 26 nov 2010 à 05:09 Citer     Aller en bas de page

Un poème intéressant ... merci pour ce partage ...

Mais pourquoi 'un manteau anglican" ???

Amitiés de Mr B.

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15508 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 26 nov 2010 à 06:17 Citer     Aller en bas de page

Une légende racontée avec brio...bravo pour cette composition qui fait surgir des images fortes....

Alex

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
711 poèmes Liste
15163 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 26 nov 2010 à 06:20 Citer     Aller en bas de page

Belle lecture Thierry, merci!




galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
bulle_d'oxygène


Le poème est un mystère dont le lecteur doit chercher la clé (S.Mallarmé)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
931 commentaires
Membre depuis
10 mai 2010
Dernière connexion
2 janvier 2016
  Publié: 26 nov 2010 à 07:31 Citer     Aller en bas de page

Lorsque je lis ton poème je pense à la forêt de Brocéliande où j'imagine ton bisclavret rôdé. Malheureusement pour lui, je crois que peu d'humain serait prêt à lui offrir leur jugulaire pour lui éviter la vie solitaire. C'est un poème que je trouve triste avec des images fortes cependant j'apprécie beaucoup ce genre de texte. Merci Thierry.
Amitiés
Bulle d'oxygène

 
Coeurperdu


Le temps brûle mon corps mais adoucit mon coeur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
310 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2010
Dernière connexion
6 juin 2011
  Publié: 26 nov 2010 à 08:55 Citer     Aller en bas de page

J'ai bien aimé ce sonnet (dont les strophes sont passées dans un shaker ) portant sur un thème atypique.
Magnifiquement raconté. On en viendrait presque à plaindre le lycan car tu sembles lui offrir un soupçon d'humanité...
Amitiés
CoPe

  Je verse mon malheur dans l'encre de ma plume, Martelant le papier tel le fer sur l'enclume.
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
2513 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 26 nov 2010 à 13:26 Citer     Aller en bas de page


'tain Thierry !

Un "Conte et légende" qui te ressemble..?!
J'y reviendrai....

Amitiés

 
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7092 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 26 nov 2010 à 13:30
Modifié:  26 nov 2010 à 14:07 par FeudB
Citer     Aller en bas de page

C'est vrai que tu as donné à ce loup garou, un aspect si déchiré dans l'errance, qu'on a envie de le plaindre.
J'aime aussi te lire dans le registre des légendes.
Te fais des bisous.
F

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
L'Architecte


Entre beauté stylistique, profondeur émotive et subtilité métaphorique
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
1514 commentaires
Membre depuis
6 juin 2010
Dernière connexion
18 janvier 2018
  Publié: 26 nov 2010 à 14:07 Citer     Aller en bas de page

Ashimati, un joil poème et une belle narration avec maîtrise technique rigoureuse.
Merci pour cette agréable lecture et au plaisir...
Mdmgba, L'Architechnicien Des Mots
Mes amitiés poétiques

 
Textes protégés sous Copyright numéro 00049021
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 26 nov 2010 à 20:24 Citer     Aller en bas de page

Elisa
Fais attention, il pourrait de "mordre" aux mots et te transformer en une louve ravageuse
Bisous
Thierry

Pierre
C'est gentil à toi
Merci de ta visite
Amitiés
Thierry

Mr Barnabooth
Il me fallait une rime en "an", nan, je rigole
Juste un petit clin d'œil à l'église qui réfute l'existence des garou, non mais
Amitiés
Thierry

Alex
j'aime bien écrire dans ce registre, il y avait un petit moment que je m'y était pas attelé
Bises
Thierry

Galatea
Je t'en prie, c'est un plaisir, et je suis ravi que tu ais aimé
Bises
Thierry

Bulle d'oxygène
Ah Brocéliande, forêt de toutes les légendes, où j'ai eu la chance de m'incliner sur le tombeau de Merlin.
Un texte a double tranchant ou je voulais juste montrer, qu'un petit geste, peut permettre beaucoup de choses
Merci de l'intérêt que tu y as porté
Amitiés
Thierry

Coeurperdu
Oui, j'ai shakérisé le sonnet
En fait pas tant que ça, je voulais écrire un sonnet polaire, où l'on place les 2 tercets au milieu des quatrains, mais j'ai commis une terrible erreur - Allez devine
Je voulais le rendre humain, pour essayer de montrer que chacun a sa place, même, si j'y crois de moins en moins
Mais je continue de rêver
Amitiés
Thierry

Chantal
Ah vi, je reviens à mes premiers amours, ça me manquait aussi
Merci pour ce que tu sais et tant pis pour l'erreur, je laisse comme ça
Je serai plus prudent sur le prochain
Suis content que ça t'ai plu
Bisous
Thierry

Kiona
Tant mieux, et j'espère que tu ne le sera jamais
Bisous
Thierry

Serge
Un "Conte et légende" qui te ressemble
C'est po vrai, j'ai pas de poils partout
Tu as raison, c'est un registre dans lequel, je me sens bien
Suis ravi que ça t'ai plu
Amitiés
Thierry

FeudeBelt
Déchiré, ou écorché vif, comme moi
Tu sais celui qui ne trouve jamais sa place parmi les autres et qui erre sur la lande ou aux travers des pays
je récidiverai alors
Te fais des bisous
Thierry

L'Architecte D'Emaux
maîtrise technique rigoureuse
pas tout à fait, il y a une erreur, pas forcément flagrante à la première lecture, mais bien présente, hélas
J'essayerai de faire mieux...
Merci de ta visite qui est toujours un plaisir
Amitiés
Thierry

Gourmandine
Il veille, il veille, attendant sa proie
Fais attention quand même
merci de ta visite
Bisous
Thierry

 
Coeurperdu


Le temps brûle mon corps mais adoucit mon coeur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
310 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2010
Dernière connexion
6 juin 2011
  Publié: 27 nov 2010 à 05:34 Citer     Aller en bas de page

Citation de Ashimati
Coeurperdu
Oui, j'ai shakérisé le sonnet
En fait pas tant que ça, je voulais écrire un sonnet polaire, où l'on place les 2 tercets au milieu des quatrains, mais j'ai commis une terrible erreur - Allez devine
Je voulais le rendre humain, pour essayer de montrer que chacun a sa place, même, si j'y crois de moins en moins
Mais je continue de rêver
Amitiés
Thierry



Je dirais que c'est dans l'alternance des rimes masculines et féminines. Tu enchaînes 3 rimes féminines entre les premiers quatrains et tercets, ce qui fait que tu ne retombes pas sur tes pattes à la fin, finissant par une rime masculine. Je suis loin d'être un expert des formes de poésie, et c'est avec grand plaisir que j'en découvre de nouvelles, grâce à toi notamment.
Amitiés
CoPe

  Je verse mon malheur dans l'encre de ma plume, Martelant le papier tel le fer sur l'enclume.
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 27 nov 2010 à 07:00 Citer     Aller en bas de page

Oui, l'alternance n'est pas bonne
Le premier quatrain finissant sur une rime féminine, je devais commencer le premier tercet par une rime masculine, malheureusement, l'idée s'étant imposée d'elle même, j'ai enchaîné sans m'en rendre compte.
tant pis
Amitiés
Thierry

 
Elisa


« Le but est le chemin lui-même. Prenez plaisir maintenant. L'éternité est ici. » Nashti
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
111 poèmes Liste
1849 commentaires
Membre depuis
5 avril 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 27 nov 2010 à 09:24 Citer     Aller en bas de page

Citation de Ashimati
Elisa
Fais attention, il pourrait de "mordre" aux mots et te transformer en une louve ravageuse
Bisous
Thierry


louve ravageuse j'adorerai

  « Il ne faut pas avoir peur des vagues qui agitent votre âme. C'est ça, la vie. »
ovnissimo


L’amour, c'est sentir votre coeur battre dans la paume des mains divines de Dieu. Ovni
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
3135 commentaires
Membre depuis
18 juillet 2008
Dernière connexion
12 février 2013
  Publié: 27 nov 2010 à 11:19 Citer     Aller en bas de page

Un poème pur plein de poésie.









  amour et poésie malgré tout
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 27 nov 2010 à 20:19 Citer     Aller en bas de page

Elisa
Bon, je vais t'envoyer un loup-garou mordre ta jolie jugulaire et te transformer en louve ravageuse
bisous
Thierry

ovnissimo
J'aime bien les contes et les légendes, alors si je peux partager, c'est un plaisir
merci à toi
Amitiés
Thierry

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1895
Réponses: 16
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,1116] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.