Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 663
Invisible : 0
Total : 664
· samamuse
13128 membres inscrits

Montréal: 20 févr 03:38:52
Paris: 20 févr 09:38:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Ils déchirent mon âme, ses rêves... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Astre
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
22 juin 2009
Dernière connexion
22 décembre 2018
  Publié: 25 juil 2009 à 16:05
Modifié:  25 juil 2009 à 17:09 par Artexflow
Citer     Aller en bas de page

Parfois, à la voir endormie, j’ai l’impression qu’ici,
Seulement dans ses draps, paupières fermées,
Elle a pu trouver, dans ses rêves peut être étoilés,
L’impression de vraiment exister, d’être en vie.

Je reste là, à la contempler, l’entendre respirer,
Ne comprenant toujours pas, comment elle fait,
Pour dormir aussi paisiblement, alors que la journée,
Ce n’est que, moments fiévreux et tourmentés.

Elle m’impressionne par sa volonté de vivre,
Qu’elle laisse apercevoir par son si joli sourire,
Le seul moyen qu’elle a pour s’exprimer,
A défaut de pouvoir écrire et même de parler.

Elle ne peut marcher seule, infirme qu’elle est,
Ne pouvant se retourner, à moitié paralysée.
Elle cherche la vie, en respirant bruyamment,
Poumons remplis, ça ne l’aide pas vraiment.

Quatre vingt dix pour cent, c’est écrit,
Quatre vingt dix pour cent, c’est sa vie.
Ce n’est pas un test de réussite, au contraire,
C’est simplement tout ce qu’elle ne peut faire.

Handicapée à quatre vingt dix pour cent,
C’est le cadeau qu’elle a gardé pour elle.
Un peu morbide, mais bon, la vie est belle,
En tout cas, en la voyant c’est ce que je ressens.

Les années passent et elle atteint l’âge de se marier,
Mais bon, les prétendants, elle n’en verra pas passer.
Elle a pourtant ce cœur d’or, qui nous fait souvent défaut,
Peut être, parce qu’elle au moins, elle n’a rien de trop.

Ma sœur, c’est cette fille, qui aime la vie,
Impressionnant !! Et parfois sans jalousie.
Ma sœur, c’est cette femme, c’est l’aînée,
J’ai eu de la chance, c’est elle l’handicapée.

Je m’imagine souvent, un autre côté des choses,
Que ce soit moi, l’atrophiée en overdose,
Vomissant l’excès de ce cadeau empoisonné,
D’avoir voulu être un jour, ce poupon nouveau né.

Un cauchemar, une mauvaise nuit, mais elle !
Un jour ordinaire, qui n’a vraiment rien de cruel.
Acceptation, résignation, mais quelques fois,
Un sursaut, un sanglot, des pleurs parfois.

Elle est ce qu’elle est, on s’y habitue à force,
Elle aussi remarque, on peut le lire lorsqu’elle rit,
C’est sa manière de s’exprimer, un petit cri,
Un sourire, un code qui est loin d’être du morse.

Un quotidien pour mes parents, pour ma famille,
On y arrive, on ne craque pas, faut être fort.
Titans armés de béton d’acier, un mur pour le dehors,
Visages serrés, yeux rivés, mais… une larme qui brille.

Encore cette nuit, ce sont ses pleurs qui m’ont bercée,
M’emmenant avec eux, découvrir les rêves de ma sœur,
En un endroit torturé, parmi les appels de son cœur.
Ils déchirent mon âme, ses rêves d’handicapée.

 
circumterrestre@live
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
93 commentaires
Membre depuis
17 juillet 2009
Dernière connexion
20 février 2012
  Publié: 25 juil 2009 à 17:14 Citer     Aller en bas de page

Si beau et si touchant ! Je suis honnorée d'être la première à te laisser un commentaire. Ton poème est une chandelle allumée, un désir qui désir encore mais qui se retient et une fin qui laisse présager, un rêve inachevé qui vit dans son regard et dans sa tête et qui prend vit, une fois la nuit tombée. Bravo, deux fois bravo.

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16502 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
28 décembre 2019
  Publié: 26 juil 2009 à 02:31 Citer     Aller en bas de page

Bonjour à toi...
Voila des mots qui ne peuvent que toucher...il y a tellement à apprendre de ces gens handicapés, qui comme tu le dis, ont une vraie volonté de vie ! Si notre société, si la télévision, si l'écriture pouvaient être des moyens de moins nous faire nous braquer face à ces personnes, ce serait un vrai pas en avant !
je formule une pensée émue pour ta soeur à travers ces mots !
Tu as su en parler avec ta sensibilité, et c'est bien !
amitiés les plus sincères à toi.
pyc.

 
opium
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
1702 commentaires
Membre depuis
9 septembre 2007
Dernière connexion
26 janvier
  Publié: 26 juil 2009 à 04:48 Citer     Aller en bas de page

C'est un poème bouleversant. Je n'ai pas plus de mots.


 
Nine


Elle avait tout fait pour le retenir. Mais parfois tout n'est pas suffisant..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
753 commentaires
Membre depuis
20 mai 2009
Dernière connexion
27 février 2012
  Publié: 26 juil 2009 à 08:28 Citer     Aller en bas de page

Magnifique.. Tout cet amour, c'est magique ! C'est vraiment beau, c'est fort et boulversant !

Tu écris avec ton coeur et ta plume est vraiment talentueuse..

Superbe ..

  Je brulerai en enfer pour te protéger..
Titou[Snif]


Il y a ces mots qui ne servent à rien, ces regards qui en disent long...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
507 commentaires
Membre depuis
10 octobre 2006
Dernière connexion
29 mai 2013
  Publié: 26 juil 2009 à 09:20 Citer     Aller en bas de page

Je ne peux que me joindre a poussière d'étoile pour te soutenir dans ce combat. comme vous je connais la douleur du handicape au coeur d'une famille, parfois visible aux yeux de tous, parfois invisible même pour leur proche.

Courage à vous, à elle, qui semble finalement bien plus forte que bien d'autres.

(ps: il est magnifiquement écrit ce texte... ça ne change pas !)

Amitié

AngelCry

  Tomber dans le coeur d'un adolescent qui .. ressemble à l'ado qu'on était.. c'est doux comme tomber sur un nuage...
Astre
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
22 juin 2009
Dernière connexion
22 décembre 2018
  Publié: 26 juil 2009 à 09:32 Citer     Aller en bas de page

circumterrestre@live
Merci pour ses mots, touchants...
Je ne sais si je mérite ces "bravo", j'ai honte parfois de moi même, écrire ce poème m'a permis de m'épancher, avec lui est sortis une partie de ma douleur.

Astre

pyc
Tu arrives toujours à percevoir le fond des poèmes, leur tristesse, leur peine, leur message.
Merci à toi, d'écrire des mots d'amitiés pour une personne... handicapée.
Ton coeur est également remplis d'une sensibilité qui me touche.
Sincèrement merci.
Pascal

opium
Les mots ne sont pas toujours nécessaires, tant que le coeur y est.
Merci d'être passé et d'avoir était touché.

Astre

Nine
Tes mots se déposent toujours sur moi, comme un parfum de bonne augure, une senteur agréable qui me redonne de la joie, de l'amour et qui guérit ma tristesse.
Merci joli coeur (bis)

Pascal

Marina
Une pensée des plus touchante, chère Marina, je l'accepte et j'en ferais part à ma soeur.
Lui disant,qu'une belle âme, lui donne des mots d'encouragements.
Encore une pluie d'étoiles qui vient faire suite à mes mots, je te remercie d'y déposer ton amitié si chère à mon coeur.
Chère amie
Pascal

 
Astre
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
22 juin 2009
Dernière connexion
22 décembre 2018
  Publié: 26 juil 2009 à 09:37 Citer     Aller en bas de page

Angel_cry
... un souffle léger, un flocon de neige en été, rafraîchissant.
Une trace, légère, aérienne pleine d'amitiés.
Merci Angel, de me comprendre si bien, de la comprendre, Elle, aussi.
Tu sais donner une main secourable, tendue vers l'inconnu pour aider et soulager. Merci de ce cadeau.
Astre (ou comète )

 
Viridiane

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
1220 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2008
Dernière connexion
19 novembre 2009
  Publié: 26 juil 2009 à 12:54 Citer     Aller en bas de page

un cri d'amour pour une soeur handicapée! UN texte bouleversant. Que s'envole vers vous mes pensées les plus sincères.
Merci pour ce partage.

 
Astre
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
22 juin 2009
Dernière connexion
22 décembre 2018
  Publié: 26 juil 2009 à 14:10 Citer     Aller en bas de page

Viridiane
Dans la tourmente de mon coeur, un souffle léger est venu m'envelopper de ses caresses doucereuses. Calmant les battements de mon coeur attristé.
Merci de m'avoir envoyé ces mots si délicat.

Pascal

 
The Pin's


[Nickelback - If Everyone Cared']
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
48 commentaires
Membre depuis
9 mai 2009
Dernière connexion
30 juillet 2013
  Publié: 27 juil 2009 à 16:26 Citer     Aller en bas de page

Un poème bouleversant dont chaque vers est rempli d'amour.
Je ne connais pas la douleur que tu traverses mais je peux l'imaginer. Je ne sais pas si j'aurais eu autant de courage que vous, et rien que pour çà je vous tire mon chapeau.

[The Pin's]

  Je voudrais voir l'avis en rose....
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15491 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
19 février
  Publié: 28 juil 2009 à 11:26 Citer     Aller en bas de page

douloureusement beau...j'ai eu des larmes aux yeux...un poème très bien écrit et bouleversant....quel amour dans tes mots, quel courage devant ce drame....quel beau coeur tu as.... et un énorme pour Elle ....Alex

 
Astre
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
22 juin 2009
Dernière connexion
22 décembre 2018
  Publié: 28 juil 2009 à 13:10
Modifié:  15 mai 2010 à 09:29 par Astre
Citer     Aller en bas de page

The Pin's
Amie tu peux remettre ton chapeau, je ne le mérite pas, mais j'accepte de bon coeur ta sympathie pour nous, elle me traverse l'âme et viens apaiser ma peine, et La sienne.
Merci
Astre

Chère Alex
La vie nous réserve bien des surprises, à chacun sa peine. Mais on peut la soulager, en écrivant, et en se dévoilant, car il est bon de se rappeler qu'il y aura toujours une jolie plume (comme la tienne ) qui viendra nous porter. Merci de ces mots d'amitiés

Pascal

A vous deux, encore merci de tout coeur.

 
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 2 sept 2009 à 13:48 Citer     Aller en bas de page

la tu m'a vraiment émus..
Amitiés.

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
Astre
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
22 juin 2009
Dernière connexion
22 décembre 2018
  Publié: 2 sept 2009 à 14:29 Citer     Aller en bas de page

Merci de comprendre, car ton émotion, je l'ai vécu mille fois en écrivant ces mots.

Merci...
Pascal

 
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 20 sept 2009 à 20:25 Citer     Aller en bas de page

Ça fais plusieurs fois que je passe sur ton poème et qu'aucun autre mot ne me viens.. émus.. je comprend si bien ce que tu peu ressentir.. je me suis décider a en dire autre chose..
Je regardais une petite fille dormir.. elle fessai de beau reve, elle mourais, c'était mon double, ma jumelle, petite handicapé..
Elle est partis avant que la mort de l'âme ne la rattrape comme tout enfant qui grandit, bien ou mal je ne sais pas, mais ton poème me rappelle toutes ces choses a la fois..

J'y ressent dans tes vers, de la tristesse et tellement d'amour pour "elle"..
c'est un belle écrit pour elle.

Je me permet de le mettre dans mes favoris, sans même t'en demander l'autorisation, maintenant que j'ai enfin su te laisser un message a la hauteur de mon ressentit. si cela te gène fais le moi savoir.
Amitiés sincere a toi.

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
Astre
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
22 juin 2009
Dernière connexion
22 décembre 2018
  Publié: 26 sept 2009 à 10:08 Citer     Aller en bas de page

La compréhension de l'autre est plus facile quand il s'agit de vécu... Merci d'avoir partagé cela, je comprends ton émotion autant que tu comprends la mienne...
Merci d'être repassée et cela ne me gênera jamais... non jamais.

Pascal

 
Zuvedra


" Quoi que vous ferez, ce sera insignifiant, mais il est très important que vous le fassiez." Gandhi
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
22 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2010
Dernière connexion
16 août 2012
  Publié: 18 nov 2010 à 03:40 Citer     Aller en bas de page

Magnifiquement émouvant.
On ressent tout l'amour que tu ressens pour ta soeur.
Mais ce sont nous les handicapés, qui n'acceptons pas la différence de l'autre.

Je vous soutiens dans mes pensées,
Zuvedra

  Zuvedra
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1963
Réponses: 17
Réponses uniques: 11
Listes: 2 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Fissure (Amour)
Auteur : shehara

 

 
Cette page a été générée en [0,0696] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.