Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 7
Invités : 34
Invisible : 0
Total : 41
· Y.D · Joker · Mawringhe · andre · Jean-Louis
Équipe de gestion
· In Poésie · Bestiole
13058 membres inscrits

Montréal: 13 déc 03:50:00
Paris: 13 déc 09:50:00
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Éphémères (mai 2015) : "Boussole" :: Ma Petite Voix Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
3577 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 13 mai 2015 à 15:53
Modifié:  26 août à 16:22 par La Brune Colombe
Citer     Aller en bas de page

Ma Petite Voix

Parfois je n'ai comme plus de cœur,
Gicle un fort manque de teneur,
En fiévreux geyser de sang, heures,
Où ma bonhomie qui s'écœure,

Déchire ma peau, sa soubreveste,
Sous des cris d'aigreur indigeste,
Mon cœur serré, ce palimpseste,
Écoute ma petite voix, cette peste,

Qui loge ma basane camisole,
- Quitte ce thorax ! Crie la boussole,
- Cette peau sinistre me déboussole !
Il s'échappe précieuse girasol,

Respirant à plat sur le sol,
Il fuit les tendances qui l'assolent,
Ces sentiments sous parasols,
Puis se transforment en Émissole,

Mon esprit flâne, l'inconsolé,
Erre à l'intérieur esseulé
De mon être, grand exaspéré,
Mes pieds finissant par buter,

Sur mon cœur froid défiguré,
La complicité insufflée,
Un rythme s'est réinstallé,
Ma colère est dilapidée.

 
Darjeeling
Impossible d'afficher l'image
"Je ne suis pas un extrémiste et je brûlerais quiconque osera dire le contraire"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
39 commentaires
Membre depuis
28 avril 2015
Dernière connexion
9 juin 2015
  Publié: 14 mai 2015 à 04:49 Citer     Aller en bas de page

J'ai beaucoup apprécié ton écrit

Merci pour ce beau partage

  texte protégé par copyright ©
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
12966 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 14 mai 2015 à 20:13 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir chère Brune Colombe,

Ravie de voir que ta petite voix te dessine de belles choses dans l'avenir !
Merci de ce très beau partage et prends soin de toi !


Toutes mes amitiés
de nous deux

  Le rêve est le poumon de ma vie
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
3577 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 24 mai 2015 à 21:59 Citer     Aller en bas de page

Citation de Emerym
Bonjour La Brune Colombe,

Un texte plein de force de colère, une colère qui s’essouffle à la fin dans des strophes puissantes d'émotions.

Amicalement.

Emerym.



Mon cœur avait besoin de prendre l'air..

Merci.

Amities,
LBC

 
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
3577 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 24 mai 2015 à 22:00 Citer     Aller en bas de page

Citation de Darjeeling
J'ai beaucoup apprécié ton écrit

Merci pour ce beau partage



Merci d'en avoir aimer la lecture.

Amicalement,
LBC

 
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
3577 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 24 mai 2015 à 22:02
Modifié:  24 mai 2015 à 22:02 par La Brune Colombe
Citer     Aller en bas de page

Citation de sybilla


Bonsoir chère Brune Colombe,

Ravie de voir que ta petite voix te dessine de belles choses dans l'avenir !
Merci de ce très beau partage et prends soin de toi !


Toutes mes amitiés
de nous deux



Je ne sais pas si c'est beau, mais parfois il fait bon de la suivre, cette boussole intérieur..

Merci pour tes mots chere Sybilla.


Amities et bisous a vous deux
LBC

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 859
Réponses: 5
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0302] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.