Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 726
Invisible : 0
Total : 732
· mido ben · NicoNavel · Galatea belga · Elodie Daraut · Wilhelm
Équipe de gestion
· Catwoman
13170 membres inscrits

Montréal: 6 août 12:18:02
Paris: 6 août 18:18:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes collectifs :: L'écume de la mer (avec Mystic4ever) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Gégé


“L’unique différence entre un psy et moi, ce que moi je ne fais pas le psy.”
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
258 commentaires
Membre depuis
27 octobre 2014
Dernière connexion
14 juillet
  Publié: 5 mai à 08:04
Modifié:  27 mai à 03:31 par Gégé
Citer     Aller en bas de page

L'écume de la mer

L'écume du jour, l'écume de la nuit
Sans aucun doute, le plus délicieux des fruits
que tu puisses m'offrir du matin au soir
dans cette mer mouvante où j'aime me choir
et baigner mes lèvres dans ce lac exquis
humant ses fragrances, paradisiaque fouillis.

Tes mains conquérantes esquissent le voyage
Sur le sable émouvant jusqu’au bord de la plage
Quelques coquillages jalonnent les rochers
Pour freiner ton désir, en mer, d’intimité
Le ressac des vagues enroulent tes sirènes
Le sel de l’eau émerge en rimes sur la scène.

Je monte en armure comme Sisyphe ta pente
O éternel recommencement de l'ascension fulgurante
pour déposer mon âme sur la crête de l'Athos sacrée
défiant la tempête et les dangers des parois nacrées
Le bruissement de Thalassa accompagnant le fado
Quand Pontos engendre Eurydice en ultime cadeau

Ton regard dessine la langueur du périple
La boussole s’affole envoûtant tes disciples
La proue de ton navire en proie aux alizés
Découvre en chemin les ruines du Colysée
Les monts et merveilles de l’Odyssée des âmes
N’auront plus de secret pour tes épithalames.

Gégé & Mystic4ever, il y a longtemps


 
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9820 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
25 juillet
  Publié: 5 mai à 09:26 Citer     Aller en bas de page

Époustouflant, ma chère troufionne, te voilà affublé, d'un beau poète....

Bravo a ce beau et chaud duo

Merci pour ce partage élégant de sensualité...

Sélénaé pardon ta Chef

 
Gégé


“L’unique différence entre un psy et moi, ce que moi je ne fais pas le psy.”
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
258 commentaires
Membre depuis
27 octobre 2014
Dernière connexion
14 juillet
  Publié: 5 mai à 10:43
Modifié:  8 mai à 06:01 par Gégé
Citer     Aller en bas de page

Citation de SélénaéLaLouveFéline
Époustouflant, ma chère troufionne, te voilà affublé, d'un beau poète....

Bravo a ce beau et chaud duo

Merci pour ce partage élégant de sensualité...

Sélénaé pardon ta Chef



Sa chef, la seule personne pour laquelle Mystic se mettait en garde à vous
Comme poétesse sublime adorée par toutes et tous
Elle et vous toutes, m'avez appris la sensualité
Qui dans certains mots, ne m'a plus jamais lachée

Merci et d'un vieux de vieux

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 332
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0173] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.