Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 238
Invisible : 0
Total : 240
· Aude Doiderose · Hector L'archer
13181 membres inscrits

Montréal: 14 août 09:50:08
Paris: 14 août 15:50:08
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes collectifs :: Brouille (avec Sanguine) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Saphariel


Tirons notre courage de notre desespoir même. (Sénèque)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
213 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2017
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 2 avr à 11:35
Modifié:  4 avr à 15:41 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page



Brouille



Nous écrire inachevées. Mots brouillés.

Heurt - Nos méandres - Heurt



Les heures, nos méandres qui se brisent. Vague-heurts, vaguement, vague espace… tant et tant.
Vogue le temps, la galère… sur les hautes herbes. Mante de givre. Éprises des belles endormies… Perce-neige.
Les cathédrales de glace nous hibernent. Mais les belles fleurs (les vraies) toujours nous reviennent.



Labyrinthe filandreux

Le chaud

Le froid

Les heures s’égrènent
Se délitent

Nous sommes face-à-face

Entre deux réalités...

Nos méandres se heurtent

Entrelacs fiévreux (malade imaginaire)

Mirage sédentaire

Tu es ma main sur (rime en soir)

Le miroir

Tu es ma main dans (rime en noire)

Le miroir

Mirage séculaire





Sur le reflet projeté par nos heurts.

Une frange : cheveux cirrus, cheveux corbeau noir, cheveux cumulus, cheveux blancs. Une frange cache-cache regard. Sur nos fronts une frange aube, un peu rouge, coupée contour horizon.

Franges d’interférence…

Par-delà l'albédo, la fange des jours et la traînée de la nuit.

L’ennui souverain est une Tour qu'on ne peut pas échanger avec son Cavalier, qui ne nous écroule pas, mais nous fait tenir de travers. Le Fou est un familier. Nous le croisons… partout. Par tous les temps. Dame joue (essaye) à « je… nous ». Puis… Dame à taire ! Dame à terre ! Là ! Sous les pieds du Roi (saoul). Ivre mais… triomphant. De là-haut, nous avons chu. Et le Roi dans sa Tour s’offre ce spectacle à sa gloire.

Le jour du Grand Échec, viendra. Le Blanc et le Noir se soulèveront. Les Pions, oubliés, seront les vainqueurs.


Tour…
Véreuse invisible

Cavalier…
Apocalypse solitaire

Fou…
Singularité autonyme

Pion…
Soumis indocile

Dame…
Rêveuse imbécile



L’ostentatoire. Sous les cirrus, des signaux de fumée biaisés. Et un voile sidéral sur les yeux. Ce qu'il faut montrer d’apparat mortifère. L’inacceptable transmuté en roche minérale acceptable.

Idée (contraste, faire parallèle).

Corps en nuage. Déplacements. Corps de ciel. Rien n’est aléatoire. Cœur mort ans. Silence. L’échiquier se liquéfie…



Nous…
L’éclaboussure
Son mordant
- Échec…

Lui…
L’éclatante fissure
Son arrogance
- Échec…

Nous…
Éclaboussées
Érodées
Déboutées
- MAT…


Saphariel et Sanguine



  On a tous une Némésis en soi. La différence entre l’optimiste et le pessimiste, est que ce dernier la conçoit quand le premier ne fait que l'entrevoir sans jamais l'affronter...
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
5956 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 3 avr à 01:10
Modifié:  3 avr à 01:12 par rimarien
Citer     Aller en bas de page

Séance d’ecriture Automatique à ciel ouvert, en tout cas ca y ressemble fortement surtout la 1 ère partie c’est toi Qui écris comme si c’etait Une dictée comme si les mots arrivaient comme imposés, dans la deuxième partie j’ai comme ll’impression Que tu donnes l’impression que ton esprit reprend un peu le contrôle avec un fil rouge: les échecs
Les echecs=succès mat ( pour moi en tout cas)
Une impression du moins littéraire de liberté totale alors qu’on est en plein confinement.
Amitié
😘

 
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
1383 commentaires
Membre depuis
1er mars 2019
Dernière connexion
13 août
  Publié: 3 avr à 11:43 Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé suivre vos entrelacs, vos méandres de la mémoire entrelacés.

Merci.

Rose-Amélie

  🌷
Dominique Bouy Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
379 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2013
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 9 avr à 09:41 Citer     Aller en bas de page

Je salue le son mordant sur le ciel ouvert. Amicalement à toutes deux

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 385
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0256] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.