Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 430
Invisible : 0
Total : 433
· Cioran · Andesine · Lachésis (Moirae)
13142 membres inscrits

Montréal: 29 mars 15:13:52
Paris: 29 mars 21:13:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes collectifs :: Black and white (duo avec In Poésie) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
276 poèmes Liste
9179 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 9 mars à 10:30 Citer     Aller en bas de page

Blanc je l’étaie en vers, de ce noir africain.
Ce damier fait semblant, d’un présent pris en mains.
Naissances en dévers, des sens de deux mains.
Joker pour ce présent, son livre parle bien.

L'encre noire en lecture est comme une caresse ;
Elle invoque dans l'âme une magie perdue
Et détourne les yeux sur le parcours ardu
Qui du cœur à la bouche accorde une promesse.

L'encre sait retenir, les regards bien présents.
Les blancs disponibles, sont des lieux de repos.
Le curieux voit venir, certains non dits absents,
Pas toujours lisibles, cherchant leurs placebos.

Page révélatrice, Ô ta blancheur est libre !
Pour quelque vers senti s’en vient l’opprobre bu.
Ce qu’écrit le poète est souvent mal perçu
Mais c’est le sceau vibrant d’une très saine fibre.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
16132 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 9 mars à 12:07 Citer     Aller en bas de page

Bravo à vos
deux plumes

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
1072 commentaires
Membre depuis
1er mars 2019
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 9 mars à 13:46 Citer     Aller en bas de page

Bel hommage de vos plumes à cet écrivain! Un texte réfléchi et original.

  🌷
Franck

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
244 commentaires
Membre depuis
19 mars 2019
Dernière connexion
10 mars
  Publié: 10 mars à 08:26 Citer     Aller en bas de page

Mieux que le rouge et le noir d'un Stendhal, d'un Mark Rothko ou d'une jeanne Mas, nous avons maintenant le noir et le blanc, j'adore la fusion des styles... Bravo à vous deux!

PS/ Bernard, tu devrais éviter les mots "placebos", "non-dits", "présents", "absents", parce-que j'avais vite fait de te repérer - LOL - Je plaisante, reste comme tu es...

A++

Franck















 
Damon

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
391 commentaires
Membre depuis
20 février 2018
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 10 mars à 10:51 Citer     Aller en bas de page

Citation de Franck
PS/ Bernard, tu devrais éviter les mots "placebos", "non-dits", "présents", "absents", parce-que j'avais vite fait de te repérer - LOL - Je plaisante, reste comme tu es...



Très beau collectif, réussi!

 
Adria d'Orances


Recueil de poésies érotiques édité ...... (voir mon profil)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
1002 commentaires
Membre depuis
9 mars 2016
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 11 mars à 09:08 Citer     Aller en bas de page

Mariage de la page vierge et de l'encre violeuse mais porteuse de tant de couleurs de sentiments, de beauté quant elle n'est pas seulement administrative.

Un titre qui m'évoque : "Ebony and Ivory" par Paul McCartney and Stevie Wonder

Deux poètes différents mélangeant leurs encres avec bonheur.
Décidément, ces duos réservent parfois quelques surprises.

à tous deux

Adria

 
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
924 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
28 mars
  Publié: 11 mars à 15:54 Citer     Aller en bas de page

Un très beau poème, ciselé, un duo vraiment réussi.
PS : moi aussi j'avais reconnu les "placebos"

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
276 poèmes Liste
9179 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 12 mars à 05:01 Citer     Aller en bas de page

Après une courte absence pour raisons de santé,
merci MIDO, ROSE-AMELIE, FRANCK ( quoi mettre alors pour les rimes ?), DAMON, ADRIA (merci pour "Ebony and Ivory" par Paul McCartney and Stevie Wonder), CHLAMYS (tu en es sûr ?) et vous autres nos chers invisibles.
j'ai adoré faire naître ce texte avec JB, il a du accepter les emplacements de virgules.
à bientôt de SAM

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
205 poèmes Liste
5362 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 12 mars à 05:06 Citer     Aller en bas de page

Merci à toutes et tous.

Sam... j’ai accepté tout, car je respecte l’auteur.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
276 poèmes Liste
9179 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 13 mars à 13:30 Citer     Aller en bas de page

- merci JB pour la retenu que tu m'as accordé.
- j'ai des évolutions à envisager, mais ce n'est pas le moment.
- les sous entendus devaient voler à 2000 mètres.
- tant pis. des curiosités seraient appréciées.
à + de SAM

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 169
Réponses: 9
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0361] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.