Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 11
Invisible : 0
Total : 11
13170 membres inscrits

Montréal: 6 août 21:27:55
Paris: 7 août 03:27:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes collectifs :: L'instant que j'aime avant l'amour (avec Mystic4ever) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
1367 commentaires
Membre depuis
1er mars 2019
Dernière connexion
6 août
  Publié: 2 mars à 07:30
Modifié:  3 mars à 14:00 par Rose-Amélie
Citer     Aller en bas de page

Au plancher de ma chambre une peau d'ours grizzly
Réchauffe mes pieds nus quand de mon bras, j'enlace
Cet amant comme un geste qui nous ennoblit,
Semblant lui dessiner sa couronne de glace.

Miroir au bout du lit, les reflets se discutent
Lorsque l'hiver s'invite au vent sous ma pelisse.
Espoir, frisson des sens, la nuit nous répercutent;
Je règne dans ses yeux détournant ma peau lisse.

Les vitres embuées sont témoins des soupirs
Que murmurent les cœurs au coin de la fenêtre,
Et l’alcôve s'emplit au rythme des désirs
Feignant la décadence unissant nos deux êtres.

Nos ombres s’imprègnent d’un feu incandescent,
Alchimie s'approchant au bord de la commode;
Les lèvres s’épuisent d’un corps à corps troublant
Quand les cris et les pas neutralisent cet exode.

L'instant avant l'amour succède à nos futurs
Où le temps s'aplanit, où palpite ma veine ;
Son sceau à mon chevet comme un imprimatur
M'enjoint d'être pour lui soumise et souveraine.






Mystic4Ever & Rose-Amélie

  🌷
Argynne Aphrodite Cet utilisateur est un membre privilège


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
829 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 2 mars à 09:11
Modifié:  2 mars à 12:56 par Argynne Aphrodite
Citer     Aller en bas de page

!!!! Oui !! très belle lecture, un duo très harmonique,et la surprise que qq passages me fassent penser vivement à deux de mes poèmes, surtout "Les vitres embuées sont témoins des soupirs" ;-)
"Je règne dans ses yeux détournant ma peau lisse" "Son sceau à mon chevet comme un imprimatur" c'est.... le feu !! wouha !!

Ha quelle joie d'apprendre du vocabulaire en vous lisant tous , et là, j'adore l'utilisation du vocable "imprimatur " et d'ailleurs, c'est mon interprétation (...) je vois deux images dans le couché ici du mot "sceau" !
et ce que j'y lis dans la définition stricte est bien drôle !!


Ha et bien là ! "l'instant avant l'amour" dans le titre est fort bien honnoré par toute votre (chaude) composition Merci !!

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16479 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
6 août
  Publié: 2 mars à 11:07 Citer     Aller en bas de page

deux tres belles plumes
bravo

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Damon

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
454 commentaires
Membre depuis
20 février 2018
Dernière connexion
6 août
  Publié: 2 mars à 11:44 Citer     Aller en bas de page

Dans la fusion de vos plumes, un poème aux accents royaux (son sceau, sa couronne de glace...) Les reflets et les goûts se discutent!

 
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2708 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
5 août
  Publié: 2 mars à 13:27
Modifié:  2 mars à 13:30 par SienKieWicz
Citer     Aller en bas de page

Une chambre qui nous révèle ses secrets... haute tension poétique.

Citation de Rose-Amélie

L'instant avant l'amour succède à nos futurs
Où le temps s'aplanit, où palpite ma veine ;
Son sceau à mon chevet comme un imprimatur
M'enjoint d'être pour lui soumise et souveraine.




Mystic4Ever & Rose-Amélie



 
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
958 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
30 juin
  Publié: 2 mars à 17:14 Citer     Aller en bas de page

Ha ben vraiment j'aime bcp !! Merci Rose Amélie de ce très beau partage )

 
Adria d'Orances


Recueil de poésies érotiques édité ...... (voir mon profil)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
1322 commentaires
Membre depuis
9 mars 2016
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 2 mars à 18:26 Citer     Aller en bas de page

La femme et l'ours ... un tendre bien sûr !
Miroir et couronne, vous avez su briser la glace
et, derrière la vitre embuée, nous n'avons plus que la symphonie de votre dyade pour comprendre combien l'instant est important et aimant.
Belle complicité de plumes.
Merci à vous deux.

Adria

 
ALPETE LION


La poésie pour m'affirmer, la poésie pour vivre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
121 poèmes Liste
516 commentaires
Membre depuis
14 août 2009
Dernière connexion
2 août
  Publié: 3 mars à 02:00 Citer     Aller en bas de page

Un très bon texte bien écrit et riche en image. J'ai aimé ma lecture
Amitié

  Ma plume eet une réponse aux détracteurs et une caresses pour les gentils
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
5619 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
2 août
  Publié: 3 mars à 04:38 Citer     Aller en bas de page

Le décor est planté et la scène est brûlante.
Bravo à toutes deux pour ce beau duo.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
1367 commentaires
Membre depuis
1er mars 2019
Dernière connexion
6 août
  Publié: 3 mars à 09:20 Citer     Aller en bas de page

Citation de Argynne Aphrodite
!!!! Oui !! très belle lecture, un duo très harmonique,et la surprise que qq passages me fassent penser vivement à deux de mes poèmes, surtout "Les vitres embuées sont témoins des soupirs" ;-)
"Je règne dans ses yeux détournant ma peau lisse" "Son sceau à mon chevet comme un imprimatur" c'est.... le feu !! wouha !!

Ha quelle joie d'apprendre du vocabulaire en vous lisant tous , et là, j'adore l'utilisation du vocable "imprimatur " et d'ailleurs, c'est mon interprétation (...) je vois deux images dans le couché ici du mot "sceau" !
et ce que j'y lis dans la définition stricte est bien drôle !!


Ha et bien là ! "l'instant avant l'amour" dans le titre est fort bien honnoré par toute votre (chaude) composition Merci !!

L'écho de notre poème au tien, c'est possible même si non prémédité... Peut-être est le subconscient qui a parlé...
L'imprimatur m'est venu en tête, en repensant à Arthur Rimbaud qui emploie ce terme littéraire, qui allait bien avec une des thématiques de ce poème. Merci beaucoup pour ton ressenti toujours divertissant et expressif! Bisous

Merci Mido, SienKiewicz, Damon et Miette pour votre appréciation. C'est fort apprécié!

  🌷
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9820 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
25 juillet
  Publié: 3 mars à 10:26 Citer     Aller en bas de page

Bonjour a ce beau duo

Ouf.. C'est chaud, j'adore les belles métaphores, un p'tit coucou a ma troufionne, elle se reconnaîtra...

Merci pour cette belle lecture

Sélénaé

 
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
1367 commentaires
Membre depuis
1er mars 2019
Dernière connexion
6 août
  Publié: 3 mars à 10:59 Citer     Aller en bas de page

Citation de Adria d'Orances
La femme et l'ours ... un tendre bien sûr !
Miroir et couronne, vous avez su briser la glace
et, derrière la vitre embuée, nous n'avons plus que la symphonie de votre dyade pour comprendre combien l'instant est important et aimant.
Belle complicité de plumes.
Merci à vous deux.

Adria

Douce est l'attente en cette chambre, aux dehors bordés d'une neige tissée d'étoiles. Je me pare humblement de vos mots. Merci Adria.

  🌷
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
1160 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 3 mars à 12:54 Citer     Aller en bas de page

Merci pour le partage de ce duo aux belles évocations. J'aime l'ambiance et votre façon de la décrire.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
159 poèmes Liste
1524 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
6 août
  Publié: 3 mars à 13:06 Citer     Aller en bas de page

Deux plumes, qui avec une lente application font monter la température .

  SHElene
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
1367 commentaires
Membre depuis
1er mars 2019
Dernière connexion
6 août
  Publié: 3 mars à 14:51 Citer     Aller en bas de page

Citation de ALPETE LION
Un très bon texte bien écrit et riche en image. J'ai aimé ma lecture
Amitié



Bisous à toi, cher ami


Citation de Lacase
Le décor est planté et la scène est brûlante.
Bravo à toutes deux pour ce beau duo.


Merci Lacase...

  🌷
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
1367 commentaires
Membre depuis
1er mars 2019
Dernière connexion
6 août
  Publié: 3 mars à 15:48 Citer     Aller en bas de page

Citation de SélénaéLaLouveFéline
Bonjour a ce beau duo

Ouf.. C'est chaud, j'adore les belles métaphores, un p'tit coucou a ma troufionne, elle se reconnaîtra...

Merci pour cette belle lecture

Sélénaé

Hihi!! Honorée de ton passage

  🌷
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
4167 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
14 juillet
  Publié: 4 mars à 05:05 Citer     Aller en bas de page

Je vous idolâtre !!!

Bravo , c'est sublime

Mes bisettes

Lady

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
1367 commentaires
Membre depuis
1er mars 2019
Dernière connexion
6 août
  Publié: 4 mars à 09:06 Citer     Aller en bas de page

Citation de Chlamys
Merci pour le partage de ce duo aux belles évocations. J'aime l'ambiance et votre façon de la décrire.



Citation de SHElene
Deux plumes, qui avec une lente application font monter la température .



Un plaisir de vous retrouver sous nos mots mesdames...

xxx

  🌷
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
4 août
  Publié: 4 mars à 09:25 Citer     Aller en bas de page

Bravo à vous deux, c'est à la fois extrêmement romantique, imagé et torride comme le rouge de l'écriture choisie... On y sent la douce chaleur du feu de cheminée qui passe d'un coup à l'embrasement des corps...
Comme beaucoup est beaucoup aimé "imprimatur" surtout quand on sait que c'est à l'origine un droit donné par l'église cela ajoute un gout d'interdit et de dépassement du péché véniel qui ajoute au torride de ce poème.
Amicalement
Philippe

  Ori
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
1367 commentaires
Membre depuis
1er mars 2019
Dernière connexion
6 août
  Publié: 4 mars à 10:28 Citer     Aller en bas de page

Citation de ladysatin
Je vous idolâtre !!!

Bravo , c'est sublime

Mes bisettes

Lady

Bisettes à toi, divine Lady!

  🌷
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
1367 commentaires
Membre depuis
1er mars 2019
Dernière connexion
6 août
  Publié: 4 mars à 11:31 Citer     Aller en bas de page

Citation de ori
Bravo à vous deux, c'est à la fois extrêmement romantique, imagé et torride comme le rouge de l'écriture choisie... On y sent la douce chaleur du feu de cheminée qui passe d'un coup à l'embrasement des corps...
Comme beaucoup est beaucoup aimé "imprimatur" surtout quand on sait que c'est à l'origine un droit donné par l'église cela ajoute un gout d'interdit et de dépassement du péché véniel qui ajoute au torride de ce poème.
Amicalement
Philippe

Philippe, l'effet voulu par le ce terme est tout à fait ce que tu décris. Romance et passion, oui, et comme tu dis le rouge y est pour quelque chose. Merci pour ce commentaire fort aimable, très heureuse que cela t'ait plu.
Amitiés

  🌷
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1155
Réponses: 35
Réponses uniques: 21
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0445] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.