Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 97
Invisible : 0
Total : 98
· Tychilios
13122 membres inscrits

Montréal: 21 nov 10:42:03
Paris: 21 nov 16:42:03
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes collectifs :: Blessures Silencieuses (ft.goliath) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Andesine


Je me dope à la douleur, je consomme et me consume
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
831 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2011
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 19 sept à 14:50
Modifié:  19 sept à 15:00 par Lilania
Citer     Aller en bas de page


Blessures silencieuses



Tempête au cœur, victime fébrile, espoirs foutus en l'air,
Nuits élancées, mes derniers soupirs perdus dans l'atmosphère
Confusion, réalité, illusions. Bras de fer !

Les premières esquisses du mal au pinceau sur mes joues
Larmes dessinées à l'aquarelle, croquée par un fou
Ma palette s'estompe, ma vie drapée d'un clair-obscur
Au fusain ou à la gouache, récit de mes bavures

J'ai longtemps cherché des passions, des rêves en silence
J'en suis venu à manquer de temps, cœur et corps en souffrance
Jusqu'à terminer dans ces chemins sombres et sinueux
La vie, l'espoir, les lumières qui faiblissent. Tortueux !

Tempête au cœur, victime fébrile, espoirs foutus en l'air,
Nuits élancées, mes derniers soupirs perdus dans l'atmosphère
Confusion, réalité, illusions. Bras de fer !

Les derniers fils se défilent, que faut-il en retenir ?
Fêlures, plaies non remises, choc fatal en devenir.
Pour comprendre et s'éteindre trop tôt, notre raison n'est plus
Dans ce brouillard intense, nos choix sont portés disparus

Tatoué à l’encre de ma détresse et de mes douleurs,
Ma peau de pourpre s'est teintée, peinture aux mille couleurs
Maux calligraphiés dans ma chair, cicatrices subtiles,
Rongé par nos histoires aux blessures indélébiles

Tempête au cœur, victime fébrile, espoirs foutus en l'air,
Nuits élancées, mes derniers soupirs perdus dans l'atmosphère
Dans mes veines, le poison de l'existence. Quel enfer !




  Anciennement Lapoètesse
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
3400 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 19 sept à 15:05 Citer     Aller en bas de page



Je ne connais pas bien vos plumes,
mais elles se mêlent plutôt bien.
De jolies images dans ce texte.

Bonne soirée à vous

 
Andesine


Je me dope à la douleur, je consomme et me consume
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
831 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2011
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 19 sept à 15:16
Modifié:  19 sept à 17:29 par Andesine
Citer     Aller en bas de page

Citation de Lilania


Je ne connais pas bien vos plumes,
mais elles se mêlent plutôt bien.
De jolies images dans ce texte.

Bonne soirée à vous



Bonsoir Lilania,

Merci beaucoup pour tant de gentils mots (et pour la correction !). Ce poème commençait à vieillir... Il était temps qu'on le partage.

Merci encore du temps que tu as pris pour nous lire et nous écrire.

Mes amitiés,

  Anciennement Lapoètesse
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15747 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 20 sept à 11:15 Citer     Aller en bas de page

deux plumes en osmose
j'ai aime ma lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Andesine


Je me dope à la douleur, je consomme et me consume
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
831 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2011
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 20 sept à 13:38 Citer     Aller en bas de page

Citation de mido ben
deux plumes en osmose
j'ai aime ma lecture



Bonjour Mido,

Merci beaucoup pour tant de gentillesse, et des mots aussi agréables à lire.

Mes amitiés,

  Anciennement Lapoètesse
Brin d'harmonie

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
532 commentaires
Membre depuis
15 juin 2017
Dernière connexion
10 octobre
  Publié: 22 sept à 13:02 Citer     Aller en bas de page

Oh ! pas si silencieuses !
D'angles et de nature morte, tout en éclaboussures de maux, désaccord des couleurs,
mais le noir sur "blanc", met tout le monde d'accord !
La force du mal et sa dureté assiègent ici la grave gravure !
en gravité de plume, délestée pour un temps mais en vain
tant enterre ce monstre de Chagrin, au temps passé mais
sécant si, conséquent.

Ainsi vous ai-je lu, ce grand tatouage émotionnel,
il faut bien du courage pour s'en sortir, bravo !

 
Andesine


Je me dope à la douleur, je consomme et me consume
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
831 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2011
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 22 sept à 13:53 Citer     Aller en bas de page

Citation de Brin d'harmonie
Oh ! pas si silencieuses !
D'angles et de nature morte, tout en éclaboussures de maux, désaccord des couleurs,
mais le noir sur "blanc", met tout le monde d'accord !
La force du mal et sa dureté assiègent ici la grave gravure !
en gravité de plume, délestée pour un temps mais en vain
tant enterre ce monstre de Chagrin, au temps passé mais
sécant si, conséquent.

Ainsi vous ai-je lu, ce grand tatouage émotionnel,
il faut bien du courage pour s'en sortir, bravo !



Bonsoir Brin d'harmonie,

Pouvons-nous au moins réellement nous en sortir ? N'est-ce pas trop optimiste que de penser qu'un jour, les cicatrices ne feront plus aussi mal ? Que ce soit à vif ou en pleine cicatrisation, ça pique... Ça rappelle combien il est difficile de s'en sortir... Le courage aide à survivre, mais pour vivre c'est une autre histoire...

Merci de nous avoir lu, entendu, écouté... Merci.

Mes amitiés,

  Anciennement Lapoètesse
Brin d'harmonie

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
532 commentaires
Membre depuis
15 juin 2017
Dernière connexion
10 octobre
  Publié: 23 sept à 15:19 Citer     Aller en bas de page

Citation de Andesine

Citation de Brin d'harmonie
Oh ! pas si silencieuses !
D'angles et de nature morte, tout en éclaboussures de maux, désaccord des couleurs,
mais le noir sur "blanc", met tout le monde d'accord !
La force du mal et sa dureté assiègent ici la grave gravure !
en gravité de plume, délestée pour un temps mais en vain
tant enterre ce monstre de Chagrin, au temps passé mais
sécant si, conséquent.

Ainsi vous ai-je lu, ce grand tatouage émotionnel,
il faut bien du courage pour s'en sortir, bravo !



Bonsoir Brin d'harmonie,

Pouvons-nous au moins réellement nous en sortir ? N'est-ce pas trop optimiste que de penser qu'un jour, les cicatrices ne feront plus aussi mal ? Que ce soit à vif ou en pleine cicatrisation, ça pique... Ça rappelle combien il est difficile de s'en sortir... Le courage aide à survivre, mais pour vivre c'est une autre histoire...

Merci de nous avoir lu, entendu, écouté... Merci.

Mes amitiés,




Bonsoir Andesine,

Je pense en effet alors, avoir mal interprété une de vos réponses aux commentaires,
je pensais qu'il s'agissait d'un passé bien (dé)passé...
Pour tenter de répondre à votre questionnement, je pense que cela dépend avant tout des
dites cicatrices. Les vôtres semblent en effet bien épaisses et profondes, je ne saurais
répondre davantage, car chaque cas est tellement différent !
De mon côté par exemple, une personne de ma famille très proche,
est décédée il y a 13 ans de cela (cancer du sein à l'âge de 32 ans étant mère de 2 enfants).
Aujourd'hui, si mon regard croise sa photo, surtout avec l'un de ses enfants avec elle,
je ne peux soutenir de la regarder trop longtemps, car je n'ai pas envie d'appeler des larmes.
Quand je disais "isolés", c'est juste d'éviter les situations qui font remonter
la charge émotionnelle en question, c'est vivre en détachant son esprit de ce climat et
de ce passé, autant que faire se peut, et je sais le Temps à ce sujet vraiment bon allié.
Alors oui, même lorsque l'on y parvient, ce n'est pas vraiment guérir
et trouver la paix intérieure sur le sujet, c'est un deuil mal géré sûrement,
une fausse guérison possiblement, je dois le reconnaître, mais ayant fait au mieux,
l'important reste pour moi aujourd'hui, que malgré une certaine forme d'ACCEPTATION,
je ne veux pas m'approcher trop près de cette plaie, la laisser en paix, afin de pouvoir le plus pleinement
possible concentrer ma personne et son devenir, sur aujourd'hui et demain, car la vie
est ô combien si courte !
Mes amitiés à vous Andesine, vous souhaitant de beaux jours malgré.

 
Andesine


Je me dope à la douleur, je consomme et me consume
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
831 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2011
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 23 sept à 15:40 Citer     Aller en bas de page

Citation de Brin d'harmonie

Citation de Andesine

Citation de Brin d'harmonie
Oh ! pas si silencieuses !
D'angles et de nature morte, tout en éclaboussures de maux, désaccord des couleurs,
mais le noir sur "blanc", met tout le monde d'accord !
La force du mal et sa dureté assiègent ici la grave gravure !
en gravité de plume, délestée pour un temps mais en vain
tant enterre ce monstre de Chagrin, au temps passé mais
sécant si, conséquent.

Ainsi vous ai-je lu, ce grand tatouage émotionnel,
il faut bien du courage pour s'en sortir, bravo !



Bonsoir Brin d'harmonie,

Pouvons-nous au moins réellement nous en sortir ? N'est-ce pas trop optimiste que de penser qu'un jour, les cicatrices ne feront plus aussi mal ? Que ce soit à vif ou en pleine cicatrisation, ça pique... Ça rappelle combien il est difficile de s'en sortir... Le courage aide à survivre, mais pour vivre c'est une autre histoire...

Merci de nous avoir lu, entendu, écouté... Merci.

Mes amitiés,




Bonsoir Andesine,

Je pense en effet alors, avoir mal interprété une de vos réponses aux commentaires,
je pensais qu'il s'agissait d'un passé bien (dé)passé...
Pour tenter de répondre à votre questionnement, je pense que cela dépend avant tout des
dites cicatrices. Les vôtres semblent en effet bien épaisses et profondes, je ne saurais
répondre davantage, car chaque cas est tellement différent !
De mon côté par exemple, une personne de ma famille très proche,
est décédée il y a 13 ans de cela (cancer du sein à l'âge de 32 ans étant mère de 2 enfants).
Aujourd'hui, si mon regard croise sa photo, surtout avec l'un de ses enfants avec elle,
je ne peux soutenir de la regarder trop longtemps, car je n'ai pas envie d'appeler des larmes.
Quand je disais "isolés", c'est juste d'éviter les situations qui font remonter
la charge émotionnelle en question, c'est vivre en détachant son esprit de ce climat et
de ce passé, autant que faire se peut, et je sais le Temps à ce sujet vraiment bon allié.
Alors oui, même lorsque l'on y parvient, ce n'est pas vraiment guérir
et trouver la paix intérieure sur le sujet, c'est un deuil mal géré sûrement,
une fausse guérison possiblement, je dois le reconnaître, mais ayant fait au mieux,
l'important reste pour moi aujourd'hui, que malgré une certaine forme d'ACCEPTATION,
je ne veux pas m'approcher trop près de cette plaie, la laisser en paix, afin de pouvoir le plus pleinement
possible concentrer ma personne et son devenir, sur aujourd'hui et demain, car la vie
est ô combien si courte !
Mes amitiés à vous Andesine, vous souhaitant de beaux jours malgré.



Bonsoir Brin d'harmonie,

Que de lecture après une petite sieste !

Pour ma part, ce poème reflète (comme beaucoup d'autres de ma plume) ma maladie, mon fardeau, ma dépression. Dépressive depuis déjà une dizaine d'année, je ne cicatrice pas ou plus. J'encaisse par je ne sais quelle force encore et j'écris pour apaiser temporairement ma douleur et ne pas devenir totalement folle à m'en arracher les cheveux ou bien la peau...

Je suis sincèrement désolée pour cette blessure qu'à provoquer cette terrible perte. Je te souhaite force et courage pour la suite, mais aussi pour ton passé que tu portes.

Mes amitiés,

  Anciennement Lapoètesse
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
724 commentaires
Membre depuis
1er mars
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 11 nov à 10:25 Citer     Aller en bas de page



...

  🌷
Andesine


Je me dope à la douleur, je consomme et me consume
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
831 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2011
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 12 nov à 16:46 Citer     Aller en bas de page

Citation de Rose-Amélie


...





  Anciennement Lapoètesse
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 211
Réponses: 10
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0378] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.