Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 32
Invisible : 0
Total : 32
13124 membres inscrits

Montréal: 22 nov 17:49:45
Paris: 22 nov 23:49:45
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes collectifs :: Les soupirs de nos plumes (ft. Mido ben) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Andesine


Je me dope à la douleur, je consomme et me consume
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
831 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2011
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 27 juil à 16:41
Modifié:  29 juil à 13:54 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Les soupirs de nos plumes




Éclairés à la bougie, la lumière peu à peu mourait
Le regard déjà éteint, mes doigts sur ta peau, parcouraient
Le parfum enivrant de nos sentiments, nous berçait
Et dans tes bras, la douceur de la nuit s'installait


Une odeur de sensualité planait dans l'obscurité
Le désir en éveil, nos sens se caressaient
Un instant qu'on veut éternel, avant de s'aborder
Cette brûlante attente, que l'envie a accentuée


Les soupirs de nos plumes ardentes, sur nos chairs se gravaient
Des mots d'amour écrits par nos mains, tatoués
Au rythme de nos corps ralentis, nos cœurs s'effleuraient
Des étoiles plein le ciel et deux âmes qui s'unissaient


Sur les murs, nos reflets comme dans une danse, s’accordaient
Comme une scène, une romance faite de nos baisers
S’aimer comme si on venait de se rencontrer
Et se désunir pour le plaisir de se retrouver


La lune pour témoin de l’ultime fois d’amants retrouvés
Dominés par nos pulsions qui dans l'obscurité se perdaient
Emportés par nos langoureux soupirs qui s'intensifiaient
Des étincelles sous la peau et de nos flammes, on renaît.



  Anciennement Lapoètesse
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15752 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 28 juil à 11:58 Citer     Aller en bas de page

merci poètesse d'avoir partager
avec moi moi se moment poètique
qui m'as fait beaucoup plaisir

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
451 poèmes Liste
21962 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 29 juil à 05:00 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous deux, un bel envol. Des plumes pour deux bels oiseaux, des plumes qui font frémir
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
675 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 30 juil à 05:06 Citer     Aller en bas de page

Beaucoup de délicatesse et de belles images. Bravo à vous deux

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Andesine


Je me dope à la douleur, je consomme et me consume
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
831 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2011
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 30 juil à 16:46 Citer     Aller en bas de page

Citation de mido ben
merci poètesse d'avoir partager
avec moi moi se moment poètique
qui m'as fait beaucoup plaisir



Merci cher ami d'avoir accepté de partager à nouveau nos plumes. Je suis sincèrement très heureuse d'avoir pu réfléchir ces quelques vers avec toi.

Merci beaucoup !

Citation de ode3117
Merci à vous deux, un bel envol. Des plumes pour deux bels oiseaux, des plumes qui font frémir
Bises amicales ODE 31 - 17



Bonjour ODE 31 - 17,

Merci à toi, d'avoir lu et apprécié nos quelques vers et aussi d'avoir pris de ton temps pour nous écrire de si gentils mots !

Citation de Chlamys
Beaucoup de délicatesse et de belles images. Bravo à vous deux



Bonjour Chlamys,

Merci beaucoup de nous avoir lu et d'avoir pris le temps de nous commenter ! Je suis contente que ta lecture t'ait plu !


Mes amitiés,

  Anciennement Lapoètesse
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 3 août à 12:00 Citer     Aller en bas de page


Bonjour Andésine et Mido,

Superbe duo que j'ai beaucoup aimé lire !
Bravo à vos deux très belles plumes !



Belle journée !
Toutes mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Andesine


Je me dope à la douleur, je consomme et me consume
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
831 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2011
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 3 août à 16:57 Citer     Aller en bas de page

Citation de Sybilla

Bonjour Andésine et Mido,

Superbe duo que j'ai beaucoup aimé lire !
Bravo à vos deux très belles plumes !



Belle journée !
Toutes mes amitiés
Sybilla



Bonjour Sybilla,

Merci beaucoup pour ta lecture et le temps que tu as consacré à nous écrire de si gentils mots.

Mes amitiés,

  Anciennement Lapoètesse
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 319
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0410] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.