Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 23
Invisible : 0
Total : 24
· ori
13124 membres inscrits

Montréal: 22 nov 18:38:19
Paris: 23 nov 00:38:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes collectifs :: du Ode-samamuse. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
8759 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 30 juin à 04:23
Modifié:  30 juin à 06:36 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

À tant observer l'horizon,
J'ai découvert des tas de choses,
Les couleurs des quatre saisons,
La vie et ses métamorphoses.

Les soirs, où le soleil allume
Ses rayons d'or pour me troubler,
J'ai l'impression, qu'ils se consument
Finissant en corps de ballet.

Boléro de LPDP,
Où les textes ont des nuances,
Qui ici, sont développées,
À travers plein de présences.

Là, j’ai l’horizon dans le dos,
Serais-je métamorphosé,
En avenir, ou placébo ?

Ici, l’ODE, SAMAMUSE,
Pour finir sans cornemuse.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
451 poèmes Liste
21962 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 30 juin à 05:50 Citer     Aller en bas de page

Merci SAM pour ce partage, bon dimanche.
Sans cornemuse, heureusement il fait trop chaud pour souffler dedans.
Gardons toutes les douceurs avec les bienfaits et la fraîcheur d'une harpe pour remercier nos amis poètes.
Bises ODE 31 - 17

  OM
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
134 poèmes Liste
1963 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 30 juin à 08:35 Citer     Aller en bas de page

Bonjour à vous deux

Mais quelle charmante surprise !

Je sais qui est qui à l'écrit mais votre composition est bien sympathique ! Merci à vous deux !

SAM, ODE à raison, vas pas t'époumoner par ce temps avec la corneMUSE, garde la pour cet hiver.

à vous deux.

Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
451 poèmes Liste
21962 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 30 juin à 12:58 Citer     Aller en bas de page

Merci MAWR, je pense que SAM appréciera.
La cornemuse pour cet hiver si nos poumons n'ont pas fondu d'ici là.
Bises ODE 31 - 17

  OM
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
306 poèmes Liste
17816 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 30 juin à 14:27 Citer     Aller en bas de page

Un bien joli coucher de soleil

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
451 poèmes Liste
21962 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 1er juil à 01:40 Citer     Aller en bas de page

Merci BESTIOLE, il y a de magnifiques couchers de soleil, toujours tous différents mais qui nous fascinent toujours autant, un bien précieux pour les peintres et les poètes.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
8759 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 2 juil à 04:13 Citer     Aller en bas de page

ben
moi aussi, je peux laisser un commentaire ?
MAWR et vous, BEST off, ODE toi, noyées de mercis.
Tu l'entends ce BOLERO ? (un appel aux musiciens, avec des mots, ce serait sympa, moi je vais essayer comme pour cette chanson; "ce soir je vous mets, ce soir je vous mets le feu,...." en ayant l'horizon comme victime.
jusqu'au rayon vert de JULES VERNES.
pour un ciel sans canadairs.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
451 poèmes Liste
21962 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 2 juil à 14:17 Citer     Aller en bas de page

Mais SAM, nous avons décidés ce texte ensemble, tu n'es pas oublié. Commente et nous te lirons plus amplement.
Merci pour tes mots toujours délicieusement offerts.
Le boléro, surtout pas celui de Ravel, je n'apprécie pas. Quelle longueur lancinante.
Si tu nous mets le feu, on saura éteindre l'incendie, sauf si c'est pour nous réchauffer le cœur.l
Tous les crépuscules te saluent, ce fameux rayon vert, tu pourrais en parler, je suis curieuse...
Bises rayon d'or, lui aussi a son histoire.
ODE 31 - 17

  OM
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
8759 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 3 juil à 03:34 Citer     Aller en bas de page

- à toutes mes chéries, et les autres bien sûr.
- suivant les lieux (20 000) et les adieux de l'astre qui va voir les autres.
- le dit "rayon vert", ne ce voit qu'en "été", et au niveau de l'équateur (aux niveaux des bonnes tangentes)
- le dit "rayon vert", ce sont les fractions de secondes, où le reflet du soleil, abandonne ses nuances "jaunes", qui vont se mélanger avec les présences "bleues" des étendues des eaux, il est de faible intensité, et de courte durée.
- pour les patiences qui ont choisies l'affut, au bon endroit, et pour la surprise de la perception.
- le dit "rayon vert", attend sur LPDP, sa présence en mots, dans tous ces vers, qui aimeraient faire vivre un DUO.
- qui osera faire la présence de la patience, moi je ferais la présence de ce "rayon vert", depuis sa formation, sa courte réalité, et dans sa sollicitation en souvenirs.
gros bisou particulier aux doigtés sur le clavier, de présence patience.

 
Jozardo


Connaitre la verité et la cacher, est un pire crime.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
30 commentaires
Membre depuis
29 août 2018
Dernière connexion
5 septembre
  Publié: 13 juil à 14:46 Citer     Aller en bas de page

C'est génial, surtout le premier strophe qui m'impressionne un peu.

  Josue KASUMP
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
8759 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 14 juil à 03:35 Citer     Aller en bas de page

bonjour et merci JOZARDO,
- serais-tu comme une plaque NIEPCIENNE, qui se laisse impressionner à lents vers ?
- moi c'est "rayon d'or, lui aussi a son histoire", oui… mes chères crépuscules.
- de best "Un bien joli coucher de soleil" patience, (pour le DUO aussi ? nous n'en avons jamais fait tous les deux) il revient de l'autre côté, en "aube".
- MAWR, où sont les autres ? les anciens et les nouveaux.
pour la cornemuse en hiver c'est d'accord, mais pour l'été le bignou ? c'est plus doux que la bombarde.
- ODE imagine un "BOL HERO", le fond sonore (s'honore aussi) en "elle paye d'épées", en continue, et dans le rythme de RAVEL. et en cadencé, "ose sauvegarder, tes virtuelles pensées", "des regards nous regardent", et en essayant d'introduire "il faut peu de chose pour être heureux, des amis, un crayon, et du papier". un ou une pseudo, oserait mettre ce bol héro sur une portée, l'enregistrer, et nous le restituer, comme ceux qui savent le faire, dans cette progression en acouphène.
- oui je dois arrêter ces monopolisations, je dois devenir ennuyeux.
- je ne nommerais pas les pseudos que j'aimerai lire, de peur d'en oublier, ou de provoquer des non désirs.
- grosses bises et poignées de main.

 
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
724 commentaires
Membre depuis
1er mars
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 20 août à 10:19 Citer     Aller en bas de page

Intéressant...

  🌷
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
8759 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 21 août à 02:56 Citer     Aller en bas de page

merci Rose-Amélie
de la part d' ODE et de SAM
- je suis heureux que ces quelques mots traversent l'atlantique.
grosses bises ma grande.
- j'aime le sourire de ton avatar.
- as-tu essayé de penser ce boléro de LPDP ?

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 403
Réponses: 12
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0451] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.