Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 185
Invisible : 0
Total : 185
13167 membres inscrits

Montréal: 1er juin 00:34:35
Paris: 1er juin 06:34:35
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Leus warous Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 9 août 2010 à 22:50
Modifié:  26 nov 2010 à 21:18 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page

Leus warous*

Je suis un Volkodlak de la meute Slavka
J’erre de bois en bois cherchant de tendres âmes
Que mes crocs acérés broieront en fines lames
Assouvissant ma soif dans un immense fracas

Je n’ai pas de pitié en regardant leurs larmes
Je suis un Volkodlak de la meute Slavka
Qui n’a aucun respect pour le pontificat
A la vue d’un surplis, je fais briller mes armes

Paria de la forêt, je me réjouis d’un carme
Parfumé à l’encens, au goût frais de muscat
Je suis un Volkodlak de la meute Slavka
Un maudit de leur dieu, que plus rien ne charme

J’écoute certains soirs, les balalaïkas
Aux accords doucereux, contant le mélodrame
D’un homme-loup sanglant, alors tremblez Madame
Je suis un Volkodlak de la meute Slavka

Thierry
10 août 2010

Extrait de "Lykanthropy for all eternity"

Leus warous* : Homme loup en vieux français

 
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
4142 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 10 août 2010 à 03:45 Citer     Aller en bas de page

Quel Talent ! je suis admirative j'aime l'atmosphère qui se dégage de ton poème , merci pour ce partage

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7092 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 10 août 2010 à 06:31 Citer     Aller en bas de page

une veillée au coin d'un feu, une histoire qui ranime les vielles légendes, on se pelotonne et on a les yeux qui brillent....
Dis Ashimati, encore une autre histoire... J'adoreeeeeeeeee
bises

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9820 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
21 mai
  Publié: 10 août 2010 à 09:40 Citer     Aller en bas de page

Ashimati

Hé !! bin un poème féroce dans toute sa splendeur avec de grosses quenottes acérées, qui fait pas bon goûter...mais je te sais pas très tendre par moment ....J'aime aussi lire ce genre de vers chez toi .....parce que sincère..

Sélénaé Poétiquement Amis

 
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 10 août 2010 à 14:12
Modifié:  10 août 2010 à 14:15 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page

Chantal
J'avais pas révisé le maillet, je l'ai fait au feeling.
Mais bon, on oublie pas facilement les coups sur la tête
Bisous
Thierry

ladysatin
C'est un sujet qui m'a toujours inspiré, du coup, c'est plus facile
Bisous
Thierry

Supertramp
Merci de ton passage
Je suis ravi que ce petit texte t'ai plu
Amitiés
Thierry

Frank
J'aime beaucoup, moi aussi, les vieilles croyances.
Ces histoires transmises de bouche à oreille le soir au coin du feu
Amitiés
Thierry

Stille
Nous vivons bien trop vite, en oubliant parfois qu'il y a des légendes
Qui a dit légende?
Amitiés
Thierry

FeudeBelt
Oui, il y en aura d'autres
Je suis dans la période:"je me souviens quand j'étais jeune"
Je me remémore les soirées devant la cheminée
Bisous
Thierry

ismael
Merci pour ton commentaire

"Slavska": c'est un prénom assez répandu en Tchéquie, c'est aussi le nom d'un village Bosniaque.
Je voulais rattacher le loup à une meute, Slavka m'a bien plu

"paria de la forêt"; Je n'ai pas recherché la métaphore, mais juste évoquer la solitude de celui qui erre entre forêt et village

Amitiés
Thierry

Sélénaé
Il fallait un brin de férocité pour ce thème, que j'ai poussé un peu vers les religions
J'aime bien aussi ce côté agressif
Bisous
Thierry

Tselano
Le maillet est une forme que j'aime bien, cela demande un peu de réflexion, mais c'est sympa à faire
Ravi que tu sois passé
Bises
Thierry

 
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 17 août 2010 à 13:13 Citer     Aller en bas de page

comme je suis toujours en retard, que dois-je dire qui n'a pas encore était dit ?
je te dis simplement alors, que ton poème est une belle histoire bien réussie que j'ai aimée lire .....

Bien à toi, Thierry

amicalement

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 17 août 2010 à 13:22 Citer     Aller en bas de page

Pierre
Merci à toi d'avoir apprécié ce petit conte des soirées anciennes
Amicalement
Thierry

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1454
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0597] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.