Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 205
Invisible : 0
Total : 205
13177 membres inscrits

Montréal: 12 août 20:30:51
Paris: 13 août 02:30:51
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Acrostiches :: Tu as feuilleté mes pages... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
***Cocci***

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
380 poèmes Liste
1269 commentaires
Membre depuis
11 septembre 2006
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 8 juil 2019 à 14:38
Modifié:  8 juil 2019 à 15:03 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Tu levais haut les voiles, mettant lors cap au Sud,
Un après-midi d'or aux abricots juteux.

Alors je t'ai montré les trèfles abandonnés
Sur les pages brunies du monde de Sophie.

Fugace fut l'échange de mes yeux amoureux,
Et en une seconde, sur tes lèvres déposer,
Un baiser insouciant, ton cœur à nouveau libre...
Il est pourtant des choses que l'on n'ose pas dire,
Lui le père de famille, le frère par alliance,
Lisait en mes pensées en héros de Tolkien,
Évoquant feux de camp, communauté sacrée.
Tu sais si nos deux vies étaient bien différentes,
Épousant sur le ring, mes turquoises au poignet,

Mes yeux imagineraient que tes sens sont troublés,
Embrasant ma peau morte et mes fleurs fanées...
Sais-tu que ma vigueur à l'ombre des tilleuls,

Près d'un jeune vieillard qui éteint ma lanterne,
Arrive près du trépas? Je voudrais que tu contes
Gianduja à la main, les vapeurs nocturnes,
Échappées de Cuba aux rangées de glaïeuls.
Sous mes doigts libérés du joug de la honte...

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
9598 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
11 août
  Publié: 11 juil 2019 à 04:02 Citer     Aller en bas de page

à défaut d'être réalisables, la famille des fantasmes vient combler les vides.
pourquoi avoir honte de se faire du bien. il reste souvent si peu de temps. et puis grâce aux souvenirs, pourquoi ne pas en ajouter d'autres.
Occasionnellement
Utiliser l'autre en
Idées du moment.
merci ***Cocci***

 
***Cocci***

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
380 poèmes Liste
1269 commentaires
Membre depuis
11 septembre 2006
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 11 juil 2019 à 07:12 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi.

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
9598 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
11 août
  Publié: 11 juil 2019 à 08:45 Citer     Aller en bas de page

***Cocci*** je te dois de faire, de chacun de mes acrostiche, un mini poème.
- je conçois que pour beaucoup, cet exercice ne doit pas être facile à entreprendre.
- moi j'ai opté, pour cette façon de faire.
(1) j'écris en majuscule le message, je fais des retours à la ligne après chaque lettre,
(2) puis je fais de la prose, dans l'esprit du thème proposé. et j'attribut à chaque lettre, le début des découpages en vers, de mêmes nombres de syllabes, et en pensant aux rimes, ou fin de vers, en changeant ou adaptant les mots utilisés.
- le plaisir réside dans le fait d'avoir réussi.
- donc à ton tour, ose, essai, et tu aimeras continuer cette forme d'expression.

 
***Cocci***

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
380 poèmes Liste
1269 commentaires
Membre depuis
11 septembre 2006
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 31 juil 2019 à 18:29 Citer     Aller en bas de page

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
9598 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
11 août
  Publié: 15 oct 2019 à 09:28 Citer     Aller en bas de page

C'EST.SIMPLE.OSE
toi qui accorde de ta disponibilité à cette forme d'expression.

C'est de vouloir
Essayer ça
Sous des espoirs
Toujours de "ça".
.
Supposons que
Inventer "un"
Mécanisme
Plein de "ismes"
Libre en "un"
En logique.
.
Oh ma ***COSSI***
Sache aussi
Etre mes "SI"

 
***Cocci***

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
380 poèmes Liste
1269 commentaires
Membre depuis
11 septembre 2006
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 3 nov 2019 à 04:11 Citer     Aller en bas de page

C'est la crainte qui souvent empêche d'oser...
Merci pour ton message.

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
9598 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
11 août
  Publié: 6 mai à 10:33 Citer     Aller en bas de page

Cocci cossa,

J'aimerai pourtant
Ecrire davantage

Suivant les moments
Un peu de courage
Inviterait ces instants
Sans créer d'outrages.

L'idéal en écriture serait-il
Avec toi de faire vivre cette envie ?

GBBD

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 943
Réponses: 7
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0566] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.