Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 243
Invisible : 0
Total : 247
· doux18 · Yapo N'da Jean Marc · ori · Ashimati
13153 membres inscrits

Montréal: 25 févr 12:51:03
Paris: 25 févr 18:51:03
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: l'arbre Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7091 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
27 septembre 2019
  Publié: 6 juin 2010 à 06:41 Citer     Aller en bas de page

D’abord un arbre, aux ramures torturées
Elève son squelette au beau milieu d’un pré
Un témoin silencieux des affres du temps passé
Une statue de bois sombre, aux branches effilées,

La neige l’a recouvert, rigide marionnette,
La lune seule l’éclaire, et lui donne la vie
Terminant ses ramures de divines aigrettes
Etincelles de perles, de diamants mal sertis

Et puis les saisons tournent au rythme de la terre
Le champ est devenu un tapis de blé vert
Et l’arbre se détache sur fond de ciel limpide
Sur le bout de ses branches pointent des feuilles timides

Le soleil réchauffe, ce bois qu’on croyait mort
Les épis se transforment en couverture d’or
L’arbre majestueux abandonne aux rayons
les petites gouttes blanches de ses fleurs en bouton

Les nuits deviennent courtes, les pierres elles mêmes vivent
Elles redonnent la chaleur qu’au jour elles ont ravi
Les odeurs emmêlées s’égayent sous la brise
Et s’envolent en effluves, indomptées, insoumises

J’aime les jours sans fin, bercée par la chaleur
J’aime les jours d’été où tout n’est que saveurs
J’aime les fruits juteux qu’on croque à belles dents,
J’aime les couleurs de Juin, preuve que l’on est vivant

Les blés sont en silo, le pain sera moelleux,
Au milieu des sillons l’arbre se penche vers la terre
Pour nous donner ses fruits, desserts merveilleux
Avant d’être dévêtu par un automne austère.

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
212 poèmes Liste
4102 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
19 février
  Publié: 6 juin 2010 à 08:23 Citer     Aller en bas de page

Oh ! il est bien beau ce poème !

j'ai aimé te lire Feu
je rajoute simplement que pour moi ! la saison de l'Automne n'est pas austère

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
À corps perdu


Nul doute que la poésie changerait le monde si elle était montrée dans tous les journaux.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
443 commentaires
Membre depuis
7 mai 2010
Dernière connexion
5 mars 2018
  Publié: 6 juin 2010 à 10:21 Citer     Aller en bas de page

Cet arbre, qui parcourt les saisons...S'il pouvait parler...Il dirait qu'il a trouvé sa poétesse ! Sublime hommage à la nature qui l'entoure !

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15491 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
24 février
  Publié: 6 juin 2010 à 11:35 Citer     Aller en bas de page

J'aime ENORMEMENT....amoureuse des arbres, j'ai suivi son cheminement sur le fil des saisons...

Alex

 
Rousselaure


J'aime les mots de ciel bleu. J'en écrirai jusqu'à ma mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
197 poèmes Liste
5644 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
12 mars 2019
  Publié: 6 juin 2010 à 12:56 Citer     Aller en bas de page

Une année de la vie d'un arbre. J'ai aimé tes mots pour la décrire.
Merci pour ce beau partage.
Amitiés.

  je suis et resterai celle qui t'attends
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7091 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
27 septembre 2019
  Publié: 6 juin 2010 à 13:28 Citer     Aller en bas de page

Lady S, Merci de ta venue aux bords de ce champ. L'automne pour moi, malgré ses superbes couleurs, est le temps où tout va commencer à s'eteindre.
A corps perdu, merci à toi de ton escale champêtre c'est vrai, la campagne donne matière à regarder la vie au fil des saisons.
Alphonse Blaise, je suis touchée par ton passage et également que ce poème t'ai plu.
Rousselaure : Merci à toi de t'être arretée ici, mais il faut remercier la nature qui nous offre ces instants de vie au fil du temps , je n'ai fait que mettre quelques mots sur les saisons.

Sincères amitiés à toutes et tous.

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 6 juin 2010 à 15:20 Citer     Aller en bas de page

Un bel arbre.. tableau qui évolue au fil des saisons! Magritte... Monet.. et d'autres artistes sont apparus par moment en te lisant. Superbe. J'ai beaucoup aimé. Merci


Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7091 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
27 septembre 2019
  Publié: 6 juin 2010 à 15:57 Citer     Aller en bas de page

Arabesques : tu me fais beaucoup d'honneur en ayant vu tous ces grands noms, au fil de mes saisons.
Je t'en remercie.
Sincères amitiés.

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7091 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
27 septembre 2019
  Publié: 7 juin 2010 à 12:27 Citer     Aller en bas de page

Vénusia, merci pour ton escale sous mon arbre. voir défiler les saisons au rythme d'une lecture. si on pouvait faire arret sur été.. ce serait bien !
Amitiés.
F

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9809 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
23 février
  Publié: 8 juin 2010 à 12:33 Citer     Aller en bas de page

Feudebelt

Je pourrais y venir m'allonger sous ton arbre tellement il est beau...Une tranquillité y règne...et c'est splendide

Sélénaé

 
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7091 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
27 septembre 2019
  Publié: 8 juin 2010 à 12:51 Citer     Aller en bas de page

Merci Sélénaé, tu es la bienvenue sous cet arbre.. et les fruits qu'il donne sont au choix du lecteur. Merci de ton escale.

Amitiés.

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16122 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
31 janvier
  Publié: 9 juin 2010 à 13:40 Citer     Aller en bas de page

Un arbre plein de vie, un beau symbole
et il semble avoir ces racines qui nous manquent parfois..

des sous l'arbre

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7091 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
27 septembre 2019
  Publié: 9 juin 2010 à 14:05 Citer     Aller en bas de page

Guido, merci de ton escale à l'ombre de cet arbre, qui pointe vers le ciel, mais qui , ainsi que tu le dis, a ses racines profondes, inconsciemment, cela doit nous rassurer.
des fleuris.

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1350
Réponses: 12
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0414] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.