Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 176
Invisible : 0
Total : 179
· Jean-Louis · rené duruisseau · FeudB
13279 membres inscrits

Montréal: 22 oct 15:09:53
Paris: 22 oct 21:09:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes collectifs :: Portrait chinois (ft. Lapoètesse) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Myster


Le ciel m'est tombé sur la tête, j'ai des étoiles pleins les yeux
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
57 commentaires
Membre depuis
4 avril 2015
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 21 août 2018 à 07:06
Modifié:  21 août 2018 à 12:14 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Si j'étais un portrait, je serais chinois
Afin d'apprendre à connaître mes différentes facettes
Et que mes mots puissent s'envoler hors de moi
Pour faire le tour de ma raison puis de cette planète


Si j’étais une plante, je serais un jardin
Des couleurs par milliers, des pétales par centaines
Si j’étais un instant, je serais inopportun
Jamais à l’heure, jamais sur le devant de la scène


Si j'étais un roi, je serais fier d'avoir reçu la fève
Une couronne sur la tête et un sourire fêtard
Je dévorerais la galette avec une fourche et un glaive
Soif de pouvoir ou de champomy, j'exige qu'on me réserve une part


Si j’étais un rêve, je serais celui qui vire au cauchemar
Un fantôme lugubre qui hante les nuits des innocents
Un poltergeist éternellement en retard
Une fièvre sans cause, sans traitement


Si j'étais terroriste, je serais une bombe
Courtisant toute personne sur mon passage
Je serais aussi majestueux que le vol d'une colombe
On reconnaîtra enfin mon charme. Allez que l'on me matte, que l'on me dévisage !


Si j’étais un coup de foudre, je serai un éclair
Goût chocolat avec son cœur fondant
Si j'étais une lumière, je serais un amas stellaire
Des étoiles de la Grande Casserole pour vous chauffer à blanc


Si j’étais un animal, je serais de neuf queues un renard
Kitsune ou kumiho, je vivrais jusqu’à que ma légende ne fane
Si j’étais une peinture, je serais une œuvre d’art
Attirante comme le chant des sirènes et aussi attrayante que des vélanes !


Si j’étais un gazouillis d’oiseau, je serais la plus délicate des mélodies
Une succession de notes, de douceurs, de caresses
Rythme sempiternel aux allures de mélancolie
Je ferais vibrer les accords, et revivre les sourires pleins de tendresse


Si j’étais une fleur, je serais une pensée
Un éclat de raffinement et de fraîcheur
Un souvenir vague dans un bouquet bien orné
Une déclaration de libres-penseurs


Si j'étais une larme je serais bipolaire
Présente dans le rire quand le bonheur coule à flot
Ou noyant mon chagrin dans cette galère
Je serais l'éclat sur un visage, j'illuminerais le regard d'un coeur chamallow


Si j'étais un élément je serais le vide
Ma flamme de vivre serait incapable de fleurir
J'aurais l'air d'une coquille creuse, d'un verre d'eau sans liquide
Une âme errante sans terre d'accueil, une cheminée sans son feu, un homme... sans souvenirs.


Si j'étais particulier, ne le suis-je pas déjà depuis un moment ?
Un être intéressant à découvrir après plusieurs mois de relation rythmée par une timide distance
Mais extrêmement difficile à supporter après quelques temps
Un être avec un seul regret... celui de sa propre présence


Si j’étais quelqu’un, je ne serais personne
Invisible est l’âme, défaillant est l’esprit
Je m’oublierais jusqu’à ce que mon heure sonne
Le jeu se terminerait, il n’y aurait plus de « si »

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
293 poèmes Liste
9746 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 22 août 2018 à 02:17 Citer     Aller en bas de page

Si j’étais un regard, je ne serais de LPDP
soyez rassurés c'est au présent.

 
Myster


Le ciel m'est tombé sur la tête, j'ai des étoiles pleins les yeux
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
57 commentaires
Membre depuis
4 avril 2015
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 22 août 2018 à 14:41 Citer     Aller en bas de page

Citation de samamuse
Si j’étais un regard, je ne serais de LPDP
soyez rassurés c'est au présent.



Si j'étais une réponse, je serais celle ci
Merci d'avoir pris le temps de nous lire
Et de nous avoir laissé un commentaire que voici
Au plaisir de te recroiser pour d'autres poèmes à présenter, publier ou écrire

Mes amitiés

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 894
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0316] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.