Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 266
Invisible : 1
Total : 271
· SHElene · Aude Doiderose · saldday
Équipe de gestion
· Allantvers
13170 membres inscrits

Montréal: 2 juin 14:51:35
Paris: 2 juin 20:51:35
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Textes d'opinion :: La deuxième vague Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
]PeGaSe[


Quand on ose, c'est ce qui peut nous donner le pouvoir de changer les choses
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
3 commentaires
Membre depuis
5 août 2015
Dernière connexion
20 mai
  Publié: 19 mai à 21:52
Modifié:  20 mai à 01:01 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Aujourd’hui, je vous annonce la deuxième vague.

Vous allez me traiter d'oiseau de mauvais augure,

il n'y a qu'à voir le retour du Corona dans le nord-est de la Chine

rien n’est fait ici, pour l’enrayer, quelle blague !

il suffit de croiser quelqu’un dans un espace étroit

qui ne porte pas de masque pour être contaminé

un bonjour, des postillons, et hop, nous voilà infecté

Nous, demander de porter un masque en entreprise, c'est bien

mais protéger la population dans les lieux publics, c’est mieux

alors pourquoi ne pas faire preuve de bon sens

temporairement, en attendant d'avoir trouvé un vaccin

La solution, c'est de faire comme en Algérie

rendre le port du masque obligatoire

pour éviter encore des morts inutiles.



 
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2656 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 21 mai à 09:37 Citer     Aller en bas de page

Je suis d'accord.

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
9438 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 22 mai à 06:25 Citer     Aller en bas de page

- ils ont passé à une époque contre la grippe,
une "pub" avec des petits morceaux de papiers dorés comme les sparadraps,
elle a fait peur aux dissidents, elle serait utile encore aujourd'hui.
- mais sans ces morts et ces hospitalisés, en chiffrages internationalisés comparés,
de quoi les médias pourraient-ils parler?
- moi ici je pourrai me faire opérer, avec des chirurgiens disponibles.
- je suis sous assistance respiratoire depuis 10 ans. je sais ce que sont les inconforts.
- pour les biens portants, c'est plus chiant que les quotidiennes recommandations, qui bouzillent le morale.
- je crois que je dois arrêter mes divagations.
dans certaines zones de France, quelques-uns savent de quoi je parle.
mais nous sommes stupides, n'est-ce pas ?

à oui la deuxième vague, en fin juin, elle va nous surprendre. les scientifiques non télévisés le savent, par suite des disparitions des comportements sécuritaires. à oui ça c'est chiant de vouloir le répéter.
à bientôt.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
484 poèmes Liste
22885 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 23 mai à 13:31
Modifié:  24 mai à 02:26 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Les français sont indisciplinés et en plus un bon nombre est dégueulasse jetant leur masque et leurs gants un peu partout, sur les trottoirs .
Une bonne amende leur ferait du bien.
Pour le jour d'après, je suis sceptique, j'ai bien peur que tout recommence.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
9438 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 25 mai à 11:22 Citer     Aller en bas de page

- le gouvernement dit que nous sommes en guerre.
- imagine que pendant une attaque ennemie,
le syndicat des combattants, décrète une grève.
- lire Astérix chez les bretons. pourquoi les romains attaquent que les Week-end et pendant les pauses pour la boisson chaude ? pourquoi porter un masque, et se tenir à distance, surtout quand les autres le font.
- en Algérie, sous le costume militaire national, les balles perdues c'était pour les autres. et en cas de doute, protégé d' 1 mètre, avec un masque, le plus protégé devient le boucher du corona, et non le lieux d'asile, corona c'est mortuaire ?
- je tiens à présenter mes excuses, dans les transports en communs, le corona est comme les places de parking pour les présences pour personnes handicapées il y en a beaucoup et elles restent vides. je me suis assis violement sur une de ces réservations, sans entendre les plaintes du corona, je l'ai expulsé sur le sol, et je l'ai piétiné. que se serait-il passé si nous l'avions tous fait en même temps ?
- les moutons de panurges issus des irresponsables décideurs, auraient pu ne pas trop pour une fois nous infantiliser, en nous donnant l'envie de nous faire entre nous confiance, pour les aider (les saints Maritain des services de santé) à être efficaces dans nos reconnaissances et nos civilités de nos vivres ensembles. le carnet de chèques pour les dissidents.
- c'est certainement un décalage des pensées à la samamuse.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 154
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0253] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.