Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 845
Invisible : 0
Total : 846
· Jean-Louis
13151 membres inscrits

Montréal: 1er avr 04:02:44
Paris: 1er avr 10:02:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Mes mains Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Echo


"le bonheur n'est jamais grandiose" On verra bien...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1068 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
9 juin 2013
  Publié: 14 jan 2009 à 12:02
Modifié:  14 jan 2009 à 12:04 par Echo
Citer     Aller en bas de page

Mes mains


Mes mains s'ouvrent
Agrippent ce que la vie
Est capable de donner
Et sèment aux quatre vents
Le plaisir de toucher à tout
Pour mieux ressentir
...
Les émotions brisées

Mes mains inventent
Des histoires de fou
Des ombres projetées
Sur un mur d'oubli
Pour les larmes d'un enfant
Le seul à se rappeler
La force des sourires
...
Plus pour longtemps

Mes mains créent
De belles passions
Sur le son d'un piano
Ou d'un autre instrument
Et des rêves
Sur une feuille de papier
En notes ou en dessins
...
Le résultat est le même

Mes mains crient
Car la parole n'est qu'un écho
Qui se perdra demain
Des caresses apeurées
Aux signes violents
Elles expriment les sensations
A leur manière
...
Et personne ne les comprend

Mes mains meurent
De leur voeu de silence
Dans leur immobilité voulue
Et leur refus de continuer
Mais je sais qu'avant de périr
Elles évoqueront l'essentiel
Une dernière fois
...
Un épitaphe en souvenir

Mes mains se ferment
Deux poings tendus vers le ciel
Offrant ce qu'elles brûlent de garder
Car elles n'ont pas le choix
Le temps des mots est révolu
Parler n'a plus d'importance
Les doigts n'ont rien à dire
...

Et mes mains
Ne vivent plus




Echo

  Là où l'on brûle les livres on finira bien par brûler les hommes...
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16125 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
15 mars
  Publié: 14 jan 2009 à 14:52 Citer     Aller en bas de page

une lecture des plus plaisantes...

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Athenea


quand l'élève est prêt, le maître apparait.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
2526 commentaires
Membre depuis
4 août 2008
Dernière connexion
7 décembre 2015
  Publié: 14 jan 2009 à 15:48 Citer     Aller en bas de page


La tristesse entre tes mains est des plus touchante.

Mes mains s'ouvrent
Agrippent ce que la vie
Est capable de donner
Et sèment aux quatre vents
Le plaisir de toucher à tout
Pour mieux ressentir

Mes mains se ferment
Deux poings tendus vers le ciel
Offrant ce qu'elles brûlent de garder
Car elles n'ont pas le choix
Le temps des mots est révolu
Parler n'a plus d'importance
Les doigts n'ont rien à dire



Merci pour ce partage.

Athénéa

  L'essentiel est invisible avec les yeux
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 14 jan 2009 à 16:51 Citer     Aller en bas de page

J'aurais aimé l'écrire..... puisque fascinée par les mains et ce qu'elles expriment.

Dans mes favoris.

Merci.

Marie

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
poète à ses heures


La poésie exprime tout haut ce que chacun ressent tout bas.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
290 commentaires
Membre depuis
6 janvier 2007
Dernière connexion
13 avril 2011
  Publié: 15 jan 2009 à 04:51 Citer     Aller en bas de page

Tes mains s'ouvriront à nouveaux.

Tes mains sont faite s'ouvrir et se refermer dans celles d'un autre. Et c'est seulement à ce moment que tes doigts n'ont rien à dire. Car à ce moment là les mots seront inutiles.

 
Echo


"le bonheur n'est jamais grandiose" On verra bien...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1068 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
9 juin 2013
  Publié: 15 jan 2009 à 13:43 Citer     Aller en bas de page

Merci à tous!
J'ai toujours eu une fascination pour les mains des gens...
Les doigts fins et fragiles, les veines sur les mains vieillissantes, les mouvements et les émotions qu'elles expriment
J'aimerais apprendre la langue des signes...
Merci encore de votre passage, amis poètes
Echo

  Là où l'on brûle les livres on finira bien par brûler les hommes...
Echo


"le bonheur n'est jamais grandiose" On verra bien...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1068 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
9 juin 2013
  Publié: 16 jan 2009 à 10:55 Citer     Aller en bas de page

opopop:
Je trouverai bien une main où nicher la mienne!
Ne t'en fais pas pour ça!
Merci

poupie:
Je les tends le plus loin possible!
Merci

Echo

  Là où l'on brûle les livres on finira bien par brûler les hommes...
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 16 jan 2009 à 11:07 Citer     Aller en bas de page

Mes mains crient
Car la parole n'est qu'un écho
Qui se perdra demain
Des caresses apeurées
Aux signes violents
Elles expriment les sensations
A leur manière
...
Et personne ne les comprend

Très belle inspiration que ces mains qui parlent tant qu,on en vient à ne plus les entendre...

Chantal tendresse

  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
Echo


"le bonheur n'est jamais grandiose" On verra bien...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1068 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
9 juin 2013
  Publié: 17 jan 2009 à 13:41 Citer     Aller en bas de page

Merci tendresse51
Echo

  Là où l'on brûle les livres on finira bien par brûler les hommes...
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
26 mars
  Publié: 27 jan 2009 à 16:27 Citer     Aller en bas de page

J'ai imaginé vos mains taper ces mots sur le clavier pendant que je les lisais.

Cette lecture ne m'a pas laissé indifférent.

Très beau texte, bravo.

LYKAN

 
Echo


"le bonheur n'est jamais grandiose" On verra bien...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1068 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
9 juin 2013
  Publié: 28 jan 2009 à 15:30 Citer     Aller en bas de page

Inégale(ment)...
Oui il y a de la magie dans les doigts
Et les poètes ont de l'or dans les mains

Lykan...
Par pitié vouvoie-moi!!!
J'ai 14 ans
Merci de ton passage

Echo

  Là où l'on brûle les livres on finira bien par brûler les hommes...
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
26 mars
  Publié: 29 jan 2009 à 11:53 Citer     Aller en bas de page

Raison de plus !!
Et lapsus révélateur, Echo... : "Par pitié vouvoie-moi!!!"

 
Echo


"le bonheur n'est jamais grandiose" On verra bien...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1068 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
9 juin 2013
  Publié: 30 jan 2009 à 12:53 Citer     Aller en bas de page

Ouais à 14 ans on supporte mal le vouvoiement!
^^
Ça fait vieillir avant l'heure
Echo

  Là où l'on brûle les livres on finira bien par brûler les hommes...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2132
Réponses: 12
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Des ans chantés (Tristes)
Auteur : Lunastrelle
Oracle (Tristes)
Auteur : pitchi.ôl
Ressasse (repost) (Autres)
Auteur : Tilou8897
Un vers dans l'ombre (Tristes)
Auteur : Drakkar
Je t'écris d'un ailleurs... (Autres)
Auteur : (...)
après toi où les choses restent des choses sans âmes (Lettres ouvertes)
Auteur : Gouache
Le masque de givre (Autres)
Auteur : Lauriane
Sieste (Autres)
Auteur : pluriels
Poésie Land... (Autres)
Auteur : (...)

 

 
Cette page a été générée en [0,0545] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.