Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 181
Invisible : 0
Total : 183
· PhilippeB · Jean-Louis
13168 membres inscrits

Montréal: 1er juin 04:53:04
Paris: 1er juin 10:53:04
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Textes d'opinion :: Presence D’ame Et Mental Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
9419 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 11 oct 2019 à 12:42 Citer     Aller en bas de page

Moi, d’âme et mental, fait, de dualités,
Entre mes intérêts, et mes raisonnables,
Ce que je crois normal, dans leurs validités,
Deviennent souvent projets, de vues concevables.

Mon mental est direct, mon âme réfléchie.
Sans vouloir assumer, les valeurs des décrits.
Ce qui semble suspect, morales ou délits,
Des dilemmes proposés, tranquilles ou compromis.

Je deviens chiant, n’est-ce pas ? Dans mes cheminements.
Pourquoi penser à ça ? Dans nos consommations ?
Conditionnées ou pas, par nos consentements.

Temps philosophiques, parfois perturbateurs.
Pour ceux qui aiment ça, offrant des réflexions,
Dans des idylliques, pour créer des valeurs.

Ça m’amuse ? Oui ? Ou non ? De proposer cela ?
Elles sont drôles mes questions ? Où ça mène tout ça ?


Sommes-nous conscients,
Mental, âme, enveloppe,
Vivant nos pouvoirs ?



 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
5596 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 12 oct 2019 à 00:29 Citer     Aller en bas de page

Chiant ? Non.
samamuse, oui.
Auteur au style complexe, usant d'un vocabulaire déroutant, qui exprime souvent le doute, la solitude. Ici et maintenant, ailleurs hier.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Adria d'Orances


Recueil de poésies érotiques édité ...... (voir mon profil)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
1273 commentaires
Membre depuis
9 mars 2016
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 12 oct 2019 à 02:34 Citer     Aller en bas de page


Samamuse,

Pour rebondir sur l'adage de votre profil :
""" l'important ce n'est pas la question c'est de savoir d'où elle vient """"


Adria

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
9419 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 12 oct 2019 à 03:20 Citer     Aller en bas de page

merci ADRIA et JB,
- je vais donc pouvoir continuer la série.
et l'ajouter à l'ouvrage "notions de présences"
- ces textes seront disponibles en MP.
de SAM

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
9419 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 19 oct 2019 à 06:17 Citer     Aller en bas de page

- j'ai eu tort de proposer cette partie de moi,
- je ne recommencerais plus.
milles excuses envers les regards qui me voient autrement.

 
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
1710 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 22 oct 2019 à 05:38 Citer     Aller en bas de page

Merci Sam du partage. Pour ma part, je ne vois aucune dualité entre l'âme et le mental. A bientôt !

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
9419 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 23 oct 2019 à 03:45 Citer     Aller en bas de page

merci JEAN CLAUDE
- certaines personnes qui n'ont pas eu sur eux mêmes ces formes d'intériorités, ne saisissent pas ces deux formes de contributions.
- pour écrire ces lignes, mon mental a eu besoin de l'énergie de mon âme, comme une voiture a besoin de carburant.
- les parties de fonctionnements et les pneus ignorent cela, et pourtant ils ou elles sont là pour ce dont les déplacements, ainsi que les personnes transportées, ont besoin.
- la dualité ? ces lignes étaient-elles nécessaire ? pour mon âme non, elles seraient dangereuses à cause des manques de développements, pour mon mental, elles sont une forme de justification pour flatter mon égo et mes désirs de vouloir paraitre, l'être de lumière, car lui aussi est là pour les réflexions de conseiller ou les choix de conscience. pour cela il n'a pas d'avis, ce seront vos réactivités en commentaires qui lui feront prendre conscience de la convenance de ces quelques lignes. comme quoi c'est compliqué d'approfondir les interactions que j'ai en moi.

 
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
1710 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 28 oct 2019 à 16:32 Citer     Aller en bas de page

" L'Etre de lumière ", ça fait un peu spiritualité new age, dont je ne suis pas fan. Mais qu'est-ce que " l'être de lumière " ?

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
9419 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 29 oct 2019 à 05:05 Citer     Aller en bas de page

je devais rendre mon enveloppe en fin 2012.
- j'ai eu 10 ans de prolongation de par l'énergie vitale (une notion de ce dieu humain pour beaucoup de croyances)
maintenant je me sais être la représentation de 3 états. en acceptant des constats visibles dans les formes de vies non humaines qui évoluent autour de moi.
- mon enveloppe pour les apparences, pour les fonctions dites biologiques, pour mes réalisations pendant mon cycle de vie évolutive. les humains sont du cinquième règne des stades d'évolutions.
- mon mental, plus ou moins énergétique, grâce à mon âme, en réactivités de pensées, en ordres à mon enveloppe.
elle est reconnaissable par les motivations de choix dans les vivres ensembles.
- mon âme, cette présence énergétique immortelle, qui est la centrale de vie pour les valeurs d'existences,
et donc; l'être ou les êtres de lumières, ces présences du sixième règne des stades d'évolution. elles sont sans dimensions humaines, là et partout en même temps si cela est nécessaire. ce sont les prétendus anges gardiens. et nous pouvons les percevoir de temps en temps, (pour moi c'est quotidiennement, parce que je les aient acceptés et je les entretient en moi) j'ai appris à avoir des échanges énergétiques avec probablement une de ces présences. je perçois d'elle, des évaluations de choix, que j'accepte ou non de faire vivre. des exemples ?
"tien je n'y pensais pas", "j'ai envie de dire merci, mais à qui ?", "oh que mes yeux me fassent découvrir ce que je suis en train de chercher" c'est une aide à revoir tous les cheminements qui y mènent.
toutes ces considérations auraient besoin de riches développements, que je découvre encore dans mes apprentissages actuels.
merci JCG de cette curiosité. SAM

 
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
1710 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 6 nov 2019 à 15:44
Modifié:  6 nov 2019 à 15:45 par Jean-Claude Glissant
Citer     Aller en bas de page

Tu veux dire que cette énergie vitale pourrait être comparée à " Dieu ", serait ce que l'on nomme " Dieu " ? J'aime bien cette idée. Merci du partage Sam.

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
9419 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 7 nov 2019 à 02:52 Citer     Aller en bas de page

en 2013 au cours de mon nouveau départ.
- j'ai été visité énergétiquement, et cela n'a jamais cessé.
- je sais maintenant l'utilité des apprentissages qui ont fait ce que je suis.
- je perçois les présences de certaines formes d'existences du sixième règne des évolutions de partages des mêmes espaces. je ne suis plus seul, même si mon mental arrive encore à me créer des inconforts réels ou en lectures de pensées.
- la notion d'énergie vitale j'en prend conscience chaque fois que je veux entreprendre quelque chose. mes sentiments d'abandons sont du à ma liberté de ne pas accepter, les efforts de volonté nécessaires et qui parfois peuvent paraitre être contraignants. mes inconforts de santé sont probablement les conséquences d'abus, ou de non reconnaissance des harmonies des vivres ensembles, lorsque ces manques sont par moi reconnus et mis en réalisations, de nombreux symptômes disparaissent.
- autrement, je suis comme les autres, nombriliste.
à bientôt JEAN CLAUDE.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 501
Réponses: 10
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0430] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.