Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 22
Invisible : 0
Total : 23
· valise
13059 membres inscrits

Montréal: 13 déc 18:24:35
Paris: 14 déc 00:24:35
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémère 2014 semaine 7 : "Tatouages" :: Le tatouage. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Hubix-Jeee
Impossible d'afficher l'image
Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
765 poèmes Liste
5760 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 25 août 2014 à 11:55 Citer     Aller en bas de page

Le tatouage, à tous les âges
Refait le monde à son image
Et se confondent décors et corps
Comme un universel trésor.

Chaque forme est création pure
Que la main invite au murmure
Toute la vie naît en puissance
Dans les vibrations du silence.

L'aiguille, à même la peau, traverse
L'infini de l'œuvre à venir
Comme l'arc-en-ciel après l'averse
Se mélange de larmes et de rire.

C'est la symbolique du graphisme
Que l'artiste saura apporter
Avec autant de réalisme
Qu'un tableau de chair assignée.

Un dos deviendra cathédrale
Un bras, un serpent purpurin
Une épaule, la fleur du mal
Où se pose le mot de la fin.

Hubix.

 
Catwoman

Administratrice


« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
432 poèmes Liste
8341 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 25 août 2014 à 14:50 Citer     Aller en bas de page

Hubix,

Je ne suis certes pas fan des tatoos. Mais les courbes des dessins sont joliment mis en valeur dans ce texte.
Que le graphisme soit épuré ou riche, il est en effet une signature, un message.

Catherine

 
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
197 poèmes Liste
4257 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 25 août 2014 à 17:33 Citer     Aller en bas de page

Pratique vielle comme le monde.
Serait-ce pour montrer qu'on est amoureux ?
Qu'on a notre amour dans la peau ?

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
12966 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 25 août 2014 à 18:35 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Hubix,

Tout comme Catherine, je ne suis pas fan des tatouages, mais ceux que tu nous as dessiné sont très beaux en tes vers
Merci de ce partage !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1012 poèmes Liste
16308 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
6 novembre
  Publié: 28 août 2014 à 01:15 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

Je suis dans le même état d'esprit que les précédents commentaires, à savoir que je n'ai jamais été attiré et intéressé par les tatouages, mais ça ne m'a pas empêché d'apprécier ta vision de ceux ci, développée avec qualité dans le choix des images...félicitations !
amitiés sincères.
pyc.

 
Magnolia Forever Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
298 poèmes Liste
15415 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 31 août 2014 à 05:47 Citer     Aller en bas de page

"Un dos deviendra cathédrale
Un bras, un serpent purpurin
Une épaule, la fleur du mal
Où se pose le mot de la fin."

Un bel hommage au tatouage entre bonheur et souffrance...

Alex

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 724
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0478] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.