Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 28
· 5
13151 membres inscrits

Montréal: 6 déc 07:30:03
Paris: 6 déc 13:30:03
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémère 2014 semaine 6 : "Nu" :: Nudite Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Pampille


les jours sont des fruits et notre rôle est de les manger
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
365 commentaires
Membre depuis
8 juin 2010
Dernière connexion
29 novembre 2014
  Publié: 19 août 2014 à 03:43
Modifié:  19 août 2014 à 16:57 par Pampille
Citer     Aller en bas de page


Elle est fille de marbre harmonieusement belle,
De courbes silencieuses elle est tous les climats,
On peut l'imaginer descendant la ruelle,
Pour réchauffer son corps des tous premiers frimas.

Elle est fille de l'onde, aux seins de pierre grise,
Au regard si lointain que le temps se dérobe,
Quand la main du sculpteur façonne, électrise,
Ses courbes que la nuit recouvre d'une robe.

Elle est fille de rêve aux galbes généreux
A la cuisse de chair prête à tous les hasards,
Faisant voler rubans et mèches de cheveux,
Le buste offert au vent, somptueux étendard.

Elle est mère courage aux moissons d'un trépas,
Déesse et vestale bercées d'éternité,
Elle est un fin visage où se lit le combat,
Où les ans ont passé comme passe l'été...


  pampille
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13596 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 19 août 2014 à 05:02 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup les images et la forme de ce poème.

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 19 août 2014 à 05:24 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Pampille,

C'est une très belle poésie à lire absolument, les images poétiques sont très belles
Très bel écrit

Toutes mes amitiés
James

  Membre de la Société des poètes Français.
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8722 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 19 août 2014 à 08:54 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Pampille,

Je partage les émotions et commentaires de mes p'tits camarades. De belles paraboles.

Catherine

 
Philippe


La poésie n'a pas d'autre but qu'elle-même. (Charles Baudelaire)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
1125 commentaires
Membre depuis
13 juillet 2013
Dernière connexion
8 octobre
  Publié: 19 août 2014 à 13:55 Citer     Aller en bas de page

Quand la poésie rend à la nudité une culte pur, elle permet aussi de montrer l'éloquence de la chair

  Un seul amour pour savoir où l'on vivra, plusieurs maisons pour ne pas savoir où l'on mourra.
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
3405 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 19 août 2014 à 15:47 Citer     Aller en bas de page


Un texte imagé et encré d'émotion..
Merci pour ce délicat partage

Lil"

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 19 août 2014 à 17:12 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Pampille,

Superbe poésie qui explose de beauté à travers chaques images
Merci de ce très beau partage !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
TitiKJ
Impossible d'afficher l'image
Ne laissons pas pousser l'herbe sur le chemin de l'amitié.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
189 commentaires
Membre depuis
11 février 2013
Dernière connexion
4 juillet 2018
  Publié: 20 août 2014 à 06:31 Citer     Aller en bas de page

Elle est mère courage aux moissons d'un trépas,
Déesse et vestale bercées d'éternité,
Elle est un fin visage où se lit le combat,
Où les ans ont passé comme passe l'été...

Comme j'aime cette strophe, ou toutes les vertus de courage des femmes sont soulignées.

Quel bonheur,cette merveilleuse lecture, écrite avec délicatesse et cependant très forte dans l’expression.

C'est sans doute cela le talent, chère Pampille

merci mille fois pour ce moment de grâce

  Le Kajoleur
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
5069 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
4 novembre
  Publié: 21 août 2014 à 08:50
Modifié:  21 août 2014 à 08:51 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Un texte sculpté où je vois comme une statue... de mots qui ne sont là que pour toucher.
Belle partition du thème.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5146 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 21 août 2014 à 11:30 Citer     Aller en bas de page

c'est ainsi que la femme a été sublimée au cours des siècles. bravo pour ce poème tout en finesse. j'ai aimé ma lecture.

Amitiés poétiques

Yvon

  YD
Pampille


les jours sont des fruits et notre rôle est de les manger
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
365 commentaires
Membre depuis
8 juin 2010
Dernière connexion
29 novembre 2014
  Publié: 23 août 2014 à 08:35 Citer     Aller en bas de page

Je ne peux dire que vous êtes restés de marbre devant cet écrit

A chacun mes remerciements
Pampille

  pampille
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1104
Réponses: 10
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Pouce, pause (Amitié)
Auteur : Catwoman
FiÈvre (Amour)
Auteur : mido ben
Création (Poèmes par thèmes)
Auteur : marchepascal
Chemin de vie entre autres (Poèmes par thèmes)
Auteur : marchepascal
En face (Poèmes par thèmes)
Auteur : marchepascal
Portrait dans le style Renaissance (Poèmes par thèmes)
Auteur : Aude Doiderose
Le vent fera-t-il mon chemin? (Poèmes par thèmes)
Auteur : Rousselaure
Il est une île (repost) (Poèmes par thèmes)
Auteur : Aude Doiderose

 

 
Cette page a été générée en [0,0572] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.