Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 155
Invisible : 0
Total : 156
· joycebardawil
13167 membres inscrits

Montréal: 1er juin 00:20:32
Paris: 1er juin 06:20:32
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Vivre ou pas Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 5 déc 2008 à 21:07
Modifié:  16 mars 2009 à 07:11 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page


RÉFLEXIONS

Je me demande chaque jour, ce que j’ai fait de ma vie.
J’arrive au bout de ses années de route avec l’impression d’avoir fait tellement de choses, qu’il n’en reste rien.
Un étrange bien-être, une sorte de torpeur qui m’enveloppe, comme enivré d’alcool.
Lorsque je regarde derrière moi, je distingue une immense nappe de brouillard, ou à travers le faisceau des phares, j’entr’aperçois de vagues lueurs blanchâtres.
Pour quelles raisons en suis-je là ?
Qu’ai-je fait vraiment de toutes ces années ?
Je ne sais pas, où je ne veux plus savoir
Normalement, il y a les fameux souvenirs, d’ailleurs, n’en garde-t-on pas que les meilleurs, ceux qui vous donnent la force de continuer, ou de recommencer
Peut-être pour quelqu’un
Mais lorsque les souvenirs n’existent pas, que fait-on
Puisqu’il n’y a rien derrière, pourquoi y aurait-il quelque chose devant
Certains diront que c’est du pessimisme, je dis non
Un pessimiste envisage forcément un avenir, noir certes, mais un futur quand même
Avant moi, d’autres se sont posés la question : « de quoi demain sera-t-il fait
Heureusement que personne n’est capable d’y répondre
Nous perdrions le peu d’humanité qu’il nous reste
C’est peut-être cela qui donne le fameux piment de la vie, la découverte du lendemain, l’inconnu, bien que l’aventure soit rarement au coin de la rue
Et reste l’apanage de certains
Personne ne vit pleinement et complètement ses émotions et ses envies
On se berce d’illusions, face à la réalité du quotidien
Rien n’est stable, le présent n’existe pas, le temps défile
Plus les jours passent, moins il y a de demains
Tout est en mouvement
Il n’y a que moi qui ne bouge plus
Une vie faite de vide
Un gouffre qui n’attend que mon prochain pas

Fin d’une existence qui n’a jamais commencé.

Texte protégé par Copyright


n° 00045583



 
Viridiane

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
1220 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2008
Dernière connexion
19 novembre 2009
  Publié: 6 déc 2008 à 02:09 Citer     Aller en bas de page

Que ce texte me touche profondément. Tu as mis des mots sur ce que je ressens, et sur un futur dans lequel j'ai cessé de me projeter.
Je me sens en communion avec toi dans cet écrit.

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23534 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 6 déc 2008 à 09:55
Modifié:  6 déc 2008 à 10:03 par James
Citer     Aller en bas de page

Tant que la mort ne nous emporte pas de la terre alors nous pourrons respirer la vie avec ses peines et ses bonheurs, alors nous aimerons vivre chaque jour de notre existence !

James


Merci Thierry pour ces mots ! D’ailleurs on se pose trop de questions aujourd’hui, prenons le temps de vivre car le temps nous prendra plus vite que l’on ne le pense mon ami.

Toutes mes amitiés

James

  Membre de la Société des poètes Français.
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 6 déc 2008 à 11:17 Citer     Aller en bas de page

Citation de Ashimati

RÉFLEXIONS

Je me demande chaque jour, ce que j’ai fait de ma vie.
J’arrive au bout de ses années de route avec l’impression d’avoir fait tellement de choses, qu’il n’en reste rien.
Un étrange bien-être, une sorte de torpeur qui m’enveloppe, comme enivré d’alcool.
Lorsque je regarde derrière moi, je distingue une immense nappe de brouillard, ou à travers le faisceau des phares, j’entr’aperçois de vagues lueurs blanchâtres.
Pour quelles raisons en suis-je là ?
Qu’ai-je fait vraiment de toutes ces années ?
Je ne sais pas, où je ne veux plus savoir
Normalement, il y a les fameux souvenirs, d’ailleurs, n’en garde-t-on pas que les meilleurs, ceux qui vous donnent la force de continuer, ou de recommencer
Peut-être pour quelqu’un
Mais lorsque les souvenirs n’existent pas, que fait-on
Puisqu’il n’y a rien derrière, pourquoi y aurait-il quelque chose devant
Certains diront que c’est du pessimisme, je dis non
Un pessimiste envisage forcément un avenir, noir certes, mais un futur quand même
Avant moi, d’autres se sont posés la question : « de quoi demain sera-t-il fait
Heureusement que personne n’est capable d’y répondre
Nous perdrions le peu d’humanité qu’il nous reste
C’est peut-être cela qui donne le fameux piment de la vie, la découverte du lendemain, l’inconnu, bien que l’aventure soit rarement au coin de la rue
Et reste l’apanage de certains
Personne ne vit pleinement et complètement ses émotions et ses envies
On se berce d’illusions, face à la réalité du quotidien
Rien n’est stable, le présent n’existe pas, le temps défile
Plus les jours passent, moins il y a de demains
Tout est en mouvement
Il n’y a que moi qui ne bouge plus
Une vie faite de vide
Un gouffre qui n’attend que mon prochain pas

Fin d’une existence qui n’a jamais commencé.



Alors tu as deux années de plus que moi et je parie que tu as tout ce qu'il te faut, à moins que tu n'aies fait un AVC en cachette ou qu'une autre maladie ne t'aie rendu impotent ? Mais encore là, tu n'aurais rien fait ? Même pas d'enfants ?

Allons donc, mais qu'est-ce que c'est que ça ? Une super déprime d,avant les fêtes ? Oui, je sais c'est pas rigolo et je ne devrais pas la ridiculiser ainsi, je devrais te dire que je comprends, que je suis avec toi, mais je n'en ai pas envie car je ne suis pas d,accord avec toi...

Tu dis que le présent n'existe pas ? Mais c'est la seule chose qui existe vraiment, quel pouvoir as-tu sur les autres ? à moins que tu décides de faire le pas vers le gouffre qui t'attend, et d'ici là, ce sera le futur et après tu appartiendra au passé, mais le seul moment qui comptera sera celui où tu feras dans le présent un geste définitif. En as-tu vraiment envie ?

Il n'y a aucune fin lorsqu'il n'y a pas eu de commencement , Thierry, et la fin ce n'est qu'une émotion qui s'exprime, une envie passagère d,avoir terminé son voyage, une grande fatigue d'en avoir TROP FAIT ...


Chantal tendresse

  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
fransua


Parce que les mots sont ma passion copyright00044468
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
899 commentaires
Membre depuis
19 mai 2008
Dernière connexion
23 mars 2011
  Publié: 6 déc 2008 à 11:19
Modifié:  6 déc 2008 à 11:23 par fransua
Citer     Aller en bas de page

Mon doux compagnon de plume,

Tes mots me touchent beaucoup et me rappellent certaines larmes

Non tu n'as pas le droit de dire que ta vie n'a servi à rien. Tout ce que tu as fait tu l'as choisi et elle a forgé en toi cette belle âme que j'aime beaucoup

On a tous traversé et on traverse encore les nappes de brouillard où on se perd dans la nuit mais ces petites lueurs blanches et bien regarde- les bien car elles guideront tes pars vers la lumière et le bonheur.
Il n'y a pas d'âge pour être heureux, et le bonheur est là devant toi, il faut juste que tu le vois

Regarde le et retrouve tes mots empreints de poésie et d'amour

Le plus tendre des bisous pour toi

  Les amis sont des anges silencieux qui nous remettent sur nos pieds quand nos ailes ne se rappellent pas comment voler !
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 6 déc 2008 à 11:31 Citer     Aller en bas de page

J'aurai aimé l'ecrire tant il me touche et que j'en comprends chaque mot, tous les maux......


Mystic

 
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 6 déc 2008 à 12:45
Modifié:  6 déc 2008 à 17:07 par Idou
Citer     Aller en bas de page

un texte si poignant !!

si dur ...

la réalité du temps qui passe

et de ces interrogations, cet effet miroir, où tu regardes ta vie ...


bravo pour ce texte ...

  Seirén - ©
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 6 déc 2008 à 14:07 Citer     Aller en bas de page

Viridiane, Marion, Chantal, Véro, James, Hermés, Chantal tendresse, Françoise, Ti ange, Mystic, Idou
J’ai beaucoup apprécié votre passage sous ces quelques vers.
Je vous rassure, rien de bien grave, juste un bon coup de blues, suite à des souvenirs qui sont remontés et pas les meilleurs, cette fois-ci.J'avais juste envie d'en parler.
Mais, bon, la vie est belle, et mérite cent fois d’être vécu, et j’ai bien l’intention d’en profiter au maximum.
Je suis désolé si je vous ai inquiété.
Amitiés et bisous

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1024 poèmes Liste
16534 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 7 déc 2008 à 12:37 Citer     Aller en bas de page

une réflexion sur toi, sur l'existence...je trouve une profondeur intense à ces mots que tu as écrits.
en plus,je suis d'accord avec toi sur certaines idées que tu développes, je retiendrais celle ci :

"Avant moi, d’autres se sont posés la question : « de quoi demain sera-t-il fait
Heureusement que personne n’est capable d’y répondre
Nous perdrions le peu d’humanité qu’il nous reste
C’est peut-être cela qui donne le fameux piment de la vie, la découverte du lendemain, l’inconnu, bien que l’aventure soit rarement au coin de la rue"

très pertinent, vraiment !
amitiés sincères à toi.
pyc.

 
Echo


"le bonheur n'est jamais grandiose" On verra bien...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1068 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
9 juin 2013
  Publié: 7 déc 2008 à 14:30 Citer     Aller en bas de page

Et malgré tout ça la vie vaut le coup...
Merci pour toutes nos pensées tues!
Echo

  Là où l'on brûle les livres on finira bien par brûler les hommes...
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 7 déc 2008 à 14:53 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Thierry, c'est toujours plus rassurant quand on lit le commentaire de l'auteur. Un gros coup de blues que celui-là. Continue d'écrire et surtout de vivre le moment présent..Gros câlins de tendresse..Okana..

  Nicole chaput. *Okana *...
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 7 déc 2008 à 18:38 Citer     Aller en bas de page

Pierre-Yves
Quelques fois, on se pose des questions sur notre existence.
Une qui me revient souvent : "est-ce que je peux considérer que je suis quelqu'un de bien?"
Mais qu'est-ce quelqu'un de bien.
On pourrait ne jamais s'arrêter
Merci de ton passage
Amitiés
Thierry

Echo
Ho, oui, elle vaut le coup, mais parfois, voila, on doute un peu. Pas très grave lorsque la machine redémarre.
Amitiés
Thierry

Nicole
J'aurai du mettre le commentaire de suite, car je crois que certains amis se sont inquiétés, et j'en suis désolé.
Bon, je ne le referai plus , promis
Gros bisous
Thierry

 
Athenea


quand l'élève est prêt, le maître apparait.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
2526 commentaires
Membre depuis
4 août 2008
Dernière connexion
7 décembre 2015
  Publié: 8 déc 2008 à 05:55 Citer     Aller en bas de page

......

C'est le blues du poète...."Avec le temps va, tout s'en va.... "

La Sagesse dit que dans l'impermanence, il faut vivre ici et maintenant 100%, que tout n'est qu'illusion, à part le vide et le silence.

Rien n’est stable, le présent n’existe pas, le temps défile
Plus les jours passent, moins il y a de demains
Tout est en mouvement
Il n’y a que moi qui ne bouge plus
Une vie faite de vide
Un gouffre qui n’attend que mon prochain pas

Très touchée par tes mots et tes maux.

Athénéa

  L'essentiel est invisible avec les yeux
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 8 déc 2008 à 08:15 Citer     Aller en bas de page

Il y a des moments, ou l'on a l'impression que sa vie n'a servi a rien,que l'on est là, par la force des choses.
Le constat est parfois acide, il faut vite se recentrer pour ne pas sombrer.
Je pense que cela arrive à tout le monde
Bisous
Thierry

 
Athenea


quand l'élève est prêt, le maître apparait.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
2526 commentaires
Membre depuis
4 août 2008
Dernière connexion
7 décembre 2015
  Publié: 8 déc 2008 à 10:44 Citer     Aller en bas de page

Oui, je comprends tout à fait, ça fait cela à tout le monde, enfin je crois aussi, et puis ça passe...
Athénéa

  L'essentiel est invisible avec les yeux
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 8 déc 2008 à 18:02 Citer     Aller en bas de page

Tu as raison de dire que l'on se raccroche parfois à des petits bouts d'étoiles, qui illuminent nos vies et leur donnent la force de repartir.
Bisous
Thierry

 
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 8 déc 2008 à 19:10 Citer     Aller en bas de page

Parfois, on ne sait plus ou on en est, alors il faut se poser et faire le point. C'est pas toujours simple.
Mais bon, c'est ça aussi la vie
Bisous
Thierry

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15508 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 9 déc 2008 à 04:37 Citer     Aller en bas de page

Cher Thierry, c'est vrai on a tous ce genre de questionnement au cours de la vie...normal.
Puis un jour le gros pépin, irréparable, irrécupérable...
je connais tu sais...ce qui m'a sauvé c'est ma foi, en Dieu, en l'amour....et je suis remontée à la surface....et aujourd'hui' hui même avec des problèmes pour marcher, je m'accroche très fort à la vie, à l'amour et je prends le temps d'apprécier tout ce qui est autour de moi....
Je t'embrasse et accroche toi, la roue tourne et demain peut poser des étoiles sur ta route....Alex

 
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 9 déc 2008 à 07:20 Citer     Aller en bas de page

Je crois que l'on a tous à un moment donné, besoin de se poser et de réfléchir sur sa vie.
J'ai eu dans l'ensemble une belle vie, pas facile, mais belle quand même, par rapport à certains
Bisous
Thierry

 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 9 déc 2008 à 07:26 Citer     Aller en bas de page

Il remue fort.. je ne vais pas être originale à dire que cette sensation (sentiment) se révèle à beaucoup.. mais je veux croire encore (et je l'ai goûté) qu'il y a plusieurs vies dans une vie... Chaque vie est un instant..
Descendre au plus bas, remonter.. flotter dans ses eaux sombres ou claires.. dans son ventre comme à celui de la mère.. parfois en asphyxie parfois en reprise d'oxygène euphorisant... Il faut tomber pour comprendre..
Tout se réveille au coeur.. par des évidences qui ne se peuvent si elles sont noyées par un trop de questions... (aisé à dire, moins facile à pratiquer)..
Un jour après l'autre... nouveau à chaque fois.. Je te les souhaite...



  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 9 déc 2008 à 10:55 Citer     Aller en bas de page

ptitebulle
je pense que l'on passe tous par des phases comme celle-là.
Chacun a sa manière, chacun par rapport à son vécu.
J'espère simplement trouver un jour la sérénité
Bisous
Thierry

hermes
C'est difficile parfois de revenir à une vie dite "normale".
J'ai vécu des évènement très forts, qui m'ont forgé un caractère puissant et d'un autre côté qui me laissent en plein désarroi par manque de repères , peut-être.
C'est vrai que j'ai accompli des choses qui me paraissaient vitales, mais à quel prix
Amitiés
Thierry

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2857
Réponses: 24
Réponses uniques: 15
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Ce Jour-ci ! (Amitié)
Auteur : Lysée
Lettre à Ma Dame L (4) (Amour)
Auteur : Ashimati
Pourtant (Tristes)
Auteur : Hassan
Combat sans merci (Amour)
Auteur : homo-gènes
Élixirs Amers Mon Amour (Amour)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
Françoise (Amour)
Auteur : clovis67
Et j'embrasse les murs en effaçant ta grâce. (Amour)
Auteur : Aeshne
Et si je m'oubliais (Tristes)
Auteur : Mariesarah
Dans les abysses de l'esprit... (Autres)
Auteur : Alphonse BLAISE.
L'histoire d'une vie (Tristes)
Auteur : Echo
Lettre à Ma Dame L (3) (Amour)
Auteur : Ashimati
Envie d'aimer (Amour)
Auteur : Idou
Et je t'espère !... (Amour)
Auteur : Idou
Prose: Mon amour de P'tit Gris... (Amour)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Marguerite... [1] (Amitié)
Auteur : pyc

 

 
Cette page a été générée en [0,2468] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.