Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 400
Invisible : 0
Total : 402
· Peggy Sue · pyc
13151 membres inscrits

Montréal: 1er avr 02:52:34
Paris: 1er avr 08:52:34
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Le monde est fou Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Echo


"le bonheur n'est jamais grandiose" On verra bien...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1068 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
9 juin 2013
  Publié: 19 nov 2008 à 15:22 Citer     Aller en bas de page



Je vois la télé diffuser
Des infos écœurantes
Fruit du quotidien
J’entends la radio
Les dépêches sanglantes
Fraîches du matin

Il y a des mauvaises nouvelles
Qui flottent dans mon café


On parle de meurtres, de tueries
La folie des assassins
Et les deuils florissant
On ne voit, à l’horizon rougi
Que les braises sur le déclin
D’une ville à feu et à sang

Les guerres crachent de la fumée
Et polluent la vie


On voit sourire tant de démons
De monstres, de voleurs d’innocence
Dans ce monde devenu fou
Où coulent en flots vermillons
Les séquelles de la violence
Faisant déborder les égouts

Même les sages les plus vénérables
Confondent folie et raison


Les puissants qui ferment les yeux
Pour ne plus voir ces enfants
Morts de solitude sur un trottoir
Les foules de gens malheureux
Aux regards rendus brûlants
Par la faim et la soif d’espoir

Et par-dessus le silence, le tonnerre
Qui déchire un ciel pluvieux


Il y a des morts sous nos pieds
Des âmes, des cœurs à demi nus
Et pourtant l’Homme avance
Sans même les regarder
De nos jours on ne se console plus
Que dans le froid de l’indifférence

Car puisque l’on est tous miséreux
A quoi sert la pitié ?


Il y a des massacres aussi
Des vies, des existences volées
Des gens qui ne verront pas Demain
Ou qui perdent le goût d’Aujourd'hui
Des soldats qui ne peuvent aimer
Avec un fusil dans les mains

Des batailles menées tambours battants
Sous l’étendard des interdits


Le climat ne sait plus que faire
Les nuages pleurent de l’acide
Le soleil frissonne au firmament
Car même si la Terre se meurt
Les humains jouent les insensibles
Et les larmes font déborder les océans

Oui, le monde est fou
Quand il est aux mains des Hommes




Echo



  Là où l'on brûle les livres on finira bien par brûler les hommes...
fransua


Parce que les mots sont ma passion copyright00044468
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
899 commentaires
Membre depuis
19 mai 2008
Dernière connexion
23 mars 2011
  Publié: 19 nov 2008 à 16:40 Citer     Aller en bas de page

Il y a tant de choses,.............Notre coeur pleut pleurer chaque jour
["Oui, le monde est fou
Quand il est aux mains des Hommes"
Un bien beau texte qui pleure les malheurs de notre temps
/i]

  Les amis sont des anges silencieux qui nous remettent sur nos pieds quand nos ailes ne se rappellent pas comment voler !
Viridiane

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
1220 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2008
Dernière connexion
19 novembre 2009
  Publié: 20 nov 2008 à 01:18 Citer     Aller en bas de page

un regard incisif sur les réelles cruautés de ce monde.
Très beau texte qui ne peut nous laisser indifférents.
Merci

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1023 poèmes Liste
16517 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
1er avril
  Publié: 21 nov 2008 à 04:30 Citer     Aller en bas de page

dire que tes mots pourraient tout changer serait une utopie, mais malgré tout,il n'est pas inutile de le dire car ça nous mets, nous humains,devant nos responsabilités.
et nous faire réfléchir un peu, c'est déjà ça.
une lecture intéressante tant elle s'ancre dans la réalité.
amicalement.
pyc.

 
Echo


"le bonheur n'est jamais grandiose" On verra bien...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1068 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
9 juin 2013
  Publié: 21 nov 2008 à 10:27 Citer     Aller en bas de page

véronique, fransua, Viridiane et pyc...
Merci à vous 4 de me donner votre avis sur ce texte.
Oui l'homme a ses responsabilités et ses erreurs...même s'il ne veut pas les voir!
J'écris que le monde est fou et j'y crois, mais il y a aussi des bons côtés.
Merci encore de vos commentaires.
Bises
Echo

  Là où l'on brûle les livres on finira bien par brûler les hommes...
Echo


"le bonheur n'est jamais grandiose" On verra bien...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1068 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
9 juin 2013
  Publié: 21 nov 2008 à 17:25 Citer     Aller en bas de page

Oui opopop...
J'ai la conscience tranquille et c'est déjà ça.
Et si je ne peux pas changer le monde je changerai le mien...c'est tout!
Merci ami poète.
Echo

  Là où l'on brûle les livres on finira bien par brûler les hommes...
Echo


"le bonheur n'est jamais grandiose" On verra bien...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1068 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
9 juin 2013
  Publié: 25 nov 2008 à 14:23 Citer     Aller en bas de page

Inégale(ment): Oui parfois il faut de la colère et de l'indignation pour écrire sur certains sujets...Merci de ton soutien!

laghzali: Heureuse que tu partages mon point de vue!
Merci ami poète!

Echo

  Là où l'on brûle les livres on finira bien par brûler les hommes...
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 26 nov 2008 à 06:47 Citer     Aller en bas de page

le monde est complètement fou et toi tu l'exprime d'une belle façon !

merci d'avoir écrit sur ce sujet

james

  Membre de la Société des poètes Français.
Echo


"le bonheur n'est jamais grandiose" On verra bien...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1068 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
9 juin 2013
  Publié: 26 nov 2008 à 07:55 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi James!
Amitiés
Echo

  Là où l'on brûle les livres on finira bien par brûler les hommes...
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 26 nov 2008 à 14:38 Citer     Aller en bas de page

Salut Echo,

Une poésie puissante, énergique, porteuse de ces vérités qu'on voudrait oublier... puisque nous sommes si inutiles !

Merci de nous les rappeler.

J'ai aimé te lire.

Bisous et amitiés, Marie

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Echo


"le bonheur n'est jamais grandiose" On verra bien...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1068 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
9 juin 2013
  Publié: 28 nov 2008 à 14:36 Citer     Aller en bas de page

Mariesarah...
Inutiles peut-être...mais les causes perdues ne le sont pas toujours.
J'aurai au moins dit la vérité!
Merci de ton passage
Echo

  Là où l'on brûle les livres on finira bien par brûler les hommes...
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20742 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 6 déc 2008 à 06:43 Citer     Aller en bas de page

Il est fou à partir du moment où le coeur n'est pas en équilibre avec l'esprit... Et l'Humain est le spécialiste de l'ego...


Une révolte que je ressens pleinement, moi même quelques fois j'ai envie de hurler, et de foutre des gifles...


  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Echo


"le bonheur n'est jamais grandiose" On verra bien...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1068 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
9 juin 2013
  Publié: 6 déc 2008 à 14:04 Citer     Aller en bas de page

Lunastrelle
Il faut savoir péter son câble
Tu as bien raison
Merci de ton passage poétesse
Echo

  Là où l'on brûle les livres on finira bien par brûler les hommes...
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 14 mars 2010 à 08:27 Citer     Aller en bas de page


Il est puissant ton poème..
ça me fais penser a un passage de Alice au pays des merveilles

"Tout le monde est fou ici"
"Mais je n'ai nulle envie d'aller chez les fous, fit remarquer Alice."
"Ho, vous ne seriez faire autrement, dit le Chat: Ici, tout le monde est fou. Je suis fou. Vous êtes folle."
"Comment savez-vous que je suis folle? demanda Alice."
"Il faut croire que vous l'êtes, répondit le Chat; sinon vous ne seriez pas venue ici. "

Amitiés.

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
Echo


"le bonheur n'est jamais grandiose" On verra bien...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1068 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
9 juin 2013
  Publié: 14 mars 2010 à 16:26 Citer     Aller en bas de page

Ouais tous cinglés

Merci pour ce commentaire

  Là où l'on brûle les livres on finira bien par brûler les hommes...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2122
Réponses: 14
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

L'impact D'une Rose (Tristes)
Auteur : Lykan
Entièrement (Amour)
Auteur : Bébinou
ô mon immensité (repost) (Tristes)
Auteur : Bestiole
Ne jugez pas (Tristes)
Auteur : clovis67
Des Cendres de Toi…… (Tristes)
Auteur : Mystic4Ever
Froidure (Autres)
Auteur : okana
A Coeur Mystic (Amour)
Auteur : Galaad
Ma douce Lunastrelle (Amitié)
Auteur : angetine au sol
Âme de lune...duo (l'insoumise& Alphonse Blaise.) (Collectifs)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Clichés d'été... (Amour)
Auteur : Alphonse BLAISE.
ma main, vous et.... (Amitié)
Auteur : angetine au sol
Détresse passagère.. (Tristes)
Auteur : Nine
adieu amour (Tristes)
Auteur : Alifa
La Fée des Glaces (Autres)
Auteur : Universia
La chanson de l'hiver...(repost) (Autres)
Auteur : Alphonse BLAISE.

 

 
Cette page a été générée en [0,0489] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.