Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 29
Invisible : 0
Total : 30
· ode3117
12410 membres inscrits

Montréal: 31 oct 12:16:47
Paris: 31 oct 17:16:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: Trahison Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ange Échouée


La Seule Vérité Découverte à Ce Jour... C'est Qu'il Suffit D'aimer Et De L'être En Retour...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
61 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2006
Dernière connexion
28 juin 2007
  Publié: 27 juil 2006 à 13:53
Modifié:  17 oct 2008 à 15:51 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Alors que je me perds dans un océan de pensées,
L’air est lourd,
Lourd de ces reproches que je n’ai pas prononcés,
De cette colère contenue qui gronde en moi,
Le ressentiment est palpable,
Je le sens dans chaque fibre de mon corps
Un ressentiment tel que je n’en avais jamais éprouvé auparavant,
J’entends le tonnerre qui gronde telle une bête sauvage luttant pour sa survie
Ce grondement est celui que je ne peux pousser,
C’est ce mal de l’âme que je ne peux hurler
À chacun de mes souffles, je m’en retiens
Je n’en ai pas le droit, car je t’aime tout de même
Un éclair foudroie un arbre devant mes yeux
C’est alors que je compris que la nature aussi est capable de trahison
Un moment, l’harmonie règne en maître
Et puis un malheur frappe, rappelant que rien n’est éternel
Toute bonne chose a une fin, je le sais très bien maintenant
Je ne sais pas si je serai encore capable de ressentir cela,
Ce sentiment qui, pourtant, était si fort
Je t’ai aimé de la seule manière que je connaissais
Et tu me le rendais bien
Mais cette trahison, jamais je ne pourrai te la pardonner…


Ange Échoué...

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
352 poèmes Liste
20641 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
30 octobre
  Publié: 27 juil 2006 à 13:57 Citer     Aller en bas de page

la nature ne trahit pas l'homme, elle se venge....
Par contre, elle t'a trahi, moi non plus je ne pourrai pardonner, si jamais cela m'arrive, je comprends ta douleur, et j'ai beaucoup aimé lire ce poème, mélange d'amour et de souffrance!
amitiés

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Ange Échouée


La Seule Vérité Découverte à Ce Jour... C'est Qu'il Suffit D'aimer Et De L'être En Retour...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
61 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2006
Dernière connexion
28 juin 2007
  Publié: 28 juil 2006 à 01:32 Citer     Aller en bas de page

merci papillon soleil pour ton commentaire! ça fait plaisir de voir que mon poème est apprécié.

mais je ne sais pas si je suis la seule à qui ça fait ça, quand j'écris, j'ai tout simplement l'impression que ce n'est pas moi qui choisis mes mots mais quelqu'un d'autre... alors quand je me relis parfois c'est assez spécial!


Ange Échoué

 
Ange Échouée


La Seule Vérité Découverte à Ce Jour... C'est Qu'il Suffit D'aimer Et De L'être En Retour...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
61 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2006
Dernière connexion
28 juin 2007
  Publié: 31 juil 2006 à 23:23 Citer     Aller en bas de page

alors tu peux te dire que tu réussis très bien à le faire! ce ne sont pas que les étoiles qu'il y a dans mes yeux lorsque je te lis mais le ciel étoilé en entier!! loL!

Ange Échoué...

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 16614
Réponses: 3
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0543] secondes.
 © 2000 - 2014 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.