Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 19
Invisible : 1
Total : 21
· Andesine
13123 membres inscrits

Montréal: 17 juin 08:56:48
Paris: 17 juin 14:56:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Textes d'opinion :: Brèche ouverte sur... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
82 poèmes Liste
1352 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 21 mars à 10:30
Modifié:  22 mars à 16:51 par Mawringhe
Citer     Aller en bas de page

Ne comptez pas, je n'ai pas compté,
Ne cherchez pas de rimes, je n'en ai pas fait.
Les mots et les phrases sont arrivés à la volée,
À la volée de ce mal d'exister, de cette non-satisfaction perpétuelle,
De cette nausée de la vie...

Cette vie où un jour tout vous paraît possible,
Rien n'est insurmontable !
Cette même vie qui le lendemain vous réduit à l'état de larve, d'un ver rampant, qu'un pied peut écraser.
Saleté de maladie, incomprise de soi et de tous.
Pourquoi moi ? Pourquoi nous ? Il y a tant de personnes concernées.

"Le premier degré de la folie est de se croire sage, et le second est de le proclamer."
Proverbe italien.
Donc, si certains considèrent ce mal comme étant de la folie, je me garderai de dire... que je suis sage
Et encore plus de le proclamer !
Car alors, oui, ce serait folie et je n'y crois pas.

Dois-je me cacher ? Devons-nous tous nous cacher ?
Être tenus à l'écart comme des lépreux ?
Je vous rassure, vous qui êtes en bonne santé... ce n'est pas contagieux.
Seule la bêtise humaine l'est !
Et Dieu sait qu'elle est immense et sans pitié. D'ailleurs, la pitié, voilà un mot que j'exècre.

Ce n'est pas de pitié dont nous avons besoin mais d'un autre regard, de compréhension, d'accompagnement, si tant est qu'il soit possible.
Nous sommes toujours tellement mal accompagnés, ne serait-ce que par notre seule ombre ! Sachez-le.
Insaisissables nous sommes, par nous-mêmes, par tous, imprévisibles, fatigants et fatigués, usants et usés...

Mal pernicieux qui ronge, qui vous défigure intérieurement, vous rend méconnaissable et vous change à petit feu, tous les jours qui passent, encore un peu plus.
Bipolarité, ce nom vous parle-t-il ? Car, oui, c'est bien du fait d'être bipolaire dont il s'agit.
Le dire ou pas, l'assumer ou pas... bien ou mal, noir ou blanc, avec ou sans, visage à deux faces.C'est en cette difficulté que réside cette saleté de maladie qu'est la bipolarité.



*Un remerciement particulier à qui m'a donné la force d'écrire ceci et d'ouvrir cette brèche que la plupart des bipolaires cherchent à combler mais qui est là, toujours béante... et qui empoisonne la vie jusqu'à la ravir.
Merci de tout cœur, Georges.

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
glycine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
85 poèmes Liste
436 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
13 juin
  Publié: 21 mars à 11:59 Citer     Aller en bas de page

Une lettre émouvante...
Avec courage, tu as défini cette "saleté de maladie"... Je pense que beaucoup de personnes ne la connaissent pas ou vaguement... et c'est ce qui peut expliquer le regard d'incompréhension... C'est souvent l'ignorance des choses qui provoque la souffrance...
Des explications peuvent être données à condition qu'il y ait de la confiance entre les personnes... Ce n'est que mon avis...
Je te souhaite de jolies choses dans ta vie...

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
4177 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 21 mars à 15:08 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Maw,


Ce texte, cette poignante confidence si justement et profondément exprimée saura trouver le chemin de nos coeurs.
Ici, je ne connais q'une poétesse qui a su conquérir en peu de temps l'estime d'un grand nombre de personnes.
Bien à toi;
jlouis

  Poésie, la vie entière
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
601 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 21 mars à 16:13 Citer     Aller en bas de page

Ma chère Mawringhe, et toi alors… c'est pas du lourd que tu envoies???
Tes fragilités te rendent belles et attachantes, dans tes phases hautes, tu vas être une magicienne, tu vas nous écrire de la poésie explosive. Je ne connais la bipolarité qu'au travers des témoignages d'une très bonne amie dont la mère est souffrante. Je sais qu'elles ne rigolent pas beaucoup.
Je pense qu'ici tu seras toujours bien accueillie, dans ta version "on est les rois du monde" à la proue d'un Titanic, ou dans tes phases obscures.

Jean-Louis a raison de t'encourager à l'écriture libre, elle va te porter, suis sûre!
Bises tout plein, crème catalane


  SHElene
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14959 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 21 mars à 18:20 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Maw,

Très touchante confidence !
Nous sommes tous là à tes côtés !



Douce soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
235 poèmes Liste
4226 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 22 mars à 18:05 Citer     Aller en bas de page

Un ami très cher est bipolaire, déclaré depuis 25 ans. Cela n'a pas changé notre amitié. Des fois il est génial, c'est un pianiste magnifique qui sans cette maladie aurait fait une grande carrière. Puis quand il est dans les choux il est bien chiant. Je l'aime quand même, car il n'en est que plus touchant.

Quand il a appris sa maladie il était perdu. La recherche du traitement idéal a pris du temps. Résultat, il est un peu moins génial, mais il est vraiment moins chiant.

Alors, tu ne vas pas oublier qu'il y a des gens ici qui t'apprécient et qui ont envie de lire tes alexandrins de 13 syllabes le plus longtemps possible.

Bizzz, JB, ton ami boulier suppléant

  La vie commence à chaque instant.
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
209 poèmes Liste
3922 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
9 juin
  Publié: 23 mars à 13:16 Citer     Aller en bas de page

Nous avons tous nos vagues à l'âme que nous contrôlons plus ou moins bien
mais lorsque ces vagues se font submergeantes comme dans ton cas, je comprends cette sensation de perte de contrôle.

Je connais 2 personnes atteintes de cette maladie.
L'important est de trouver le thérapeute de confiance qui prendra le temps de bien choisir et doser le traitement qui convient le mieux
et d'être entouré d'amis qui ne jugent pas... et ici je sais que tu en as

La poésie n'a pas de limite et permet d'exprimer le pire comme le meilleur.
Quelle te soit une aide supplémentaire.

Amitié

Myo


 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
82 poèmes Liste
1352 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 23 mars à 18:08 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir à toutes et à tous,
Contrairement à mes habitudes, je ne vous citerai pas un par un pour vous remercier mais tous ensemble ! Glycine, Jean-Louis, SHElene, Sybilla, GB, Myo,
Merci d'être là, merci de voir au-delà car c'est de cette vision dont j'ai besoin, dont tous ceux qui sont comme moi ont besoin...
Vous aussi avez su trouver le chemin de mon coeur et j'espère que dans mes phases "off ", je ne serait pas trop... chiante ! En cas de naufrage, envoyez la bouée de sauvetage que je l'attrape au vol !
Je ne vous promet pas des prouesses poétiques mais des vers de 13 ou 11 ou... pieds, ça oui !!! à vous tous.
Bien à vous.
Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
8180 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 29 mars à 03:51 Citer     Aller en bas de page

bonjour MAWR et zonnable.
je suis moi aussi un "bipolaire" qui grâce à LPDP à réussi à trouver une sorte d'antidote. ce qui m'a permit de supprimer les médocs anesthésiants.
je sais percevoir maintenant quand les creux de fréquences d'humeurs arrivent,
et les raisons qui les provoquent, la philo et mes lourdeurs, servent à atténuer mes moments chiants
j'ai découragé mes amis de présences et mes enfants, tant pis. je parle beaucoup trop de moi, ça c'est du camouflage. les MP sont là pour les épanchements.
j'aurais tellement aimé te rencontrer. je t'ai promis de t'envoyer en MP (ainsi qu'à 3 autres pseudos) les textes que j'aurais fait naître à "paris" le 30-03-19, pendant les deux voyages, au café, au restaurant, et en marchant ce qui m'est difficile avec mes 125 kilos.
quand je suis en haut de ces fréquence, je suis aussi chiant, mais d'une autre manière, ce qui est merveilleux c'est que vous m'acceptez comme je suis, avec des com. qui me remettent en place, et dont j'ai besoin.
j'aimerai bien échanger des mots sur ce que tes yeux voient là-bas près de la méditerranée que je ne connais pas.
ici où je suis (va lire 44800) je suis un veinard, il pleut, il y a du vent, du soleil, et des paysages très particuliers.
comme je l'ai écrit à JB (qui a changé mes constructions de versifications) j'aimerais pouvoir lire d'autres point de vue que les miens sur mes traces écrites.
gros bisous MAWR haine, je t'aime d'une certaine virtuelle façon.

 
gillesdepont
Impossible d'afficher l'image
Tout poème naît d'un germe, d'abord obscur, qu'il faut rendre lumineux pour qu'il produise des fruit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
663 commentaires
Membre depuis
24 avril 2015
Dernière connexion
12 juin
  Publié: 31 mars à 14:25 Citer     Aller en bas de page

La folie regroupe tout ce que les gens ne comprennent pas et qui sort de l'ordinaire.
La folie fait peur, à soi, aux autres, comme la différence fait peur. Tout ce qui n'est pas explicable fait peur.

Vous avez la capacité à écrire et à partager et cela est une force.

Je suis très dépressif avec une tendance à la bipolarité mais je commence à m'en "foutre" car on ne peut pas changer. On peut évoluer, on peut décider de grandir ou de vieillir mais on ne peut pas changer fondamentalement son être.

Courage car vous avez la faculté à toucher et à réconforter les gens et à titre personnel je vous en remercie.

Et avec la longue liste de message je ne suis pas le seul à vous apprécier.

Gilles

  gilles
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
82 poèmes Liste
1352 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 4 avr à 03:23
Modifié:  4 avr à 03:33 par Mawringhe
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Gilles,
En partant du principe que beaucoup de grands hommes, pour ne nommer ici qu'Albert Einstein, furent pris pour des fous alors qu'ils étaient... des génies ! Sans avoir cette prétention, prends confiance en toi, laisse parler les autres, poursuis ton chemin... que je te souhaite le meilleur.
Il y aura des hauts et des bas comme pour tout un chacun mais c'est ainsi.
Avec toute ma sympathie, prends bien soin de toi.

Mawr

Bonjour Sam,
Je ne t'oublie pas, tu as toujours eu ce côté attachant depuis le début !
Tu es comme tu es, moi aussi et c'est dans ce que nous sommes que l'acceptation doit se faire...

Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
gattopardo
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
154 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 12 mai à 15:48 Citer     Aller en bas de page

Bipolarité, oui ça me parle.

Mais j'ai débuté ma "carrière" en tant que maniaco-dépressif.

Un peu stabilisé, maintenant mais il a fallu longtemps.

On ne guérit pas, mais on n'en meurt pas.

Ce n'est pas une maladie, je ne suis pas malade, tu n'e pas malade.

C'est comme d'avoir les cheveux roux ou les yeux vairons.

Nous pouvons avoir une vie "normale", plus normale que d'autres même ...

Je viens très tard à la poésie. J'aime m'exprimer et lire.

  gattopardo
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
82 poèmes Liste
1352 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 12 mai à 17:05 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir gattopardo !

Quelle "belle carrière", je me permets de m'amuser avec ce mot car pour avoir à peu près" la même carrière" que toi... elle a brisé la mienne quand-même ! Dur dur au début mais aujourd'hui, je vis avec, j'ai appris et je ne me considère pas comme quelqu'un de "pestiféré" !

Certes, il y a des hauts et des bas qu'il faut gérer, mais c'est notre quotidien. Alors tout de même, oui, ce sont des maladies mais maladies qui se traitent, se maîtrisent bien, très bien même et pour ma part que j'accepte... de toute manière, quoi faire d'autre ?

Merci pour ton commentaire qui me fait plaisir et tu sais, nous avons un point commun en plus... je n'écris que depuis même pas trois ans, date à laquelle ma "bipolarité" qui n'est pas encore tout à fait définie s'est déclenchée, suite à de nombreux soucis de santé, autres, et problèmes perso. Comme quoi, il n'y a pas d'âge !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
82 poèmes Liste
1352 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 10 juin à 16:43 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir inconnu (e)

Je ne sais qui j'ai zappé dans mes remerciements... je n'arrive pas à retrouver mais j'ai toujours une * devant ce poème...

J'ai des 'tocs"... ceci me "sautant toujours au visage" je réponds et dis merci à... je ne sais plus qui !



Mawr

PS: J'espère que * va disparaître !

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 256
Réponses: 13
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0589] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.