Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 37
Invisible : 0
Total : 40
· doux18 · Lapoètesse · Hubix-Jeee
13109 membres inscrits

Montréal: 21 avr 08:30:53
Paris: 21 avr 14:30:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Textes d'opinion :: 3 453 Marcheurs Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Klafooty
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
183 poèmes Liste
496 commentaires
Membre depuis
21 avril 2014
Dernière connexion
2 mars
  Publié: 2 mars à 00:55
Modifié:  2 mars à 04:35 par Klafooty
Citer     Aller en bas de page

3 453 Marcheurs

Étendard bleu sarcelle au caprice du vent
Sous rameau d'olivier en un blanc détourage ;
Des marcheurs attroupés dans leur pèlerinage
Une graine ont semée en prenant les devants.

Nous étions peu nombreux ce premier jour de mai,
Armés de notre foi, au métro "République".
Sujets aux moqueries de l'opinion publique,
Les médias goguenards de parias nous nommaient.

La semence a œuvré au sillage du temps,
Les mouvements sociaux inversent la vapeur.
L'ultra libéralisme a détruit le labeur
De pauvres citoyens qu'on traite de "sans-dents".

Mais combien faudra-t-il d'autres mains arrachées
Comme d'yeux éborgnés sur l'autel d'un pouvoir
Aux cupides desseins, pour briser l'abreuvoir
D'oligarques zélés aux yachts démesurés.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
235 poèmes Liste
7917 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 2 mars à 08:49 Citer     Aller en bas de page

Je ne peux pas marcher.
Je suis d'accord pour devenir médiatiquement visible.
Je suis contre la passivité du voyeurisme devant les créateurs de troubles (eux médiatisés) sans raisons avec le désir de changements de modes de vies légaux. les forces de l'ordre (les pauvres aux ordres de qui ?) ne sont pas des "punchingball" ni des défoulés du droit à se soulager avec ces balles.
Quelle finalité quelques meneurs de casses (actifs ou refusant toutes formes de démocraties) se croient-ils autoriser de ces gratuit étés. (probablement pour certains, instrumentalisés par des inconnus de l'Élysée)
Il devient urgent de proposer des settings (assis sur des tapis posés sur le bitume) encadrés de tenues noires, qui rendraient les médiatisations plus efficaces, parce que plus faciles à faire passer sur les ondes, pour faire naitre les prémices pour les changements de société attendus.
Les handicapés médiatisés ou d'actes cons volontaires, ne devraient pas faire disparaitre les efficacités et dévouements des nombreuses disponibilités régulières. là il faudrait des pancartes avec peu de texte écrits en gros caractères, pour que les médias puissent s'en faire les relais.
Personne ne parle ou acceptent que nous puissions parler des réelles causes de ces révoltes, les privilégiés et irresponsables conseillers d'état de "l'Élysée, de Bercy, de Matignon", sans ces mises en évidences, ce que "macron" évite continuellement, et réalités qui ne sont pas retenu dans les débats publiques prétendus être démocratiques, parce que comme "François hollande", et beaucoup de formatés de l'ENA, ce sont des intouchables, impossible à nommer sans être immédiatement juridiquement poursuivi, et qui élaborent dans notre intérêt (à ce qu'ils osent prétendre) des terrorismes mentaux aux applications validées par la REM, sans contestation autres que les gilets jaunes, non médiatisés.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 140
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0151] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.