Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 95
Invisible : 1
Total : 96
13279 membres inscrits

Montréal: 23 oct 04:23:09
Paris: 23 oct 10:23:09
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Textes d'opinion :: Tire Annick ! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Greg Horie


Comment rater dans cette vie où il est toujours maintenant
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
323 commentaires
Membre depuis
2 janvier 2017
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 28 déc 2018 à 07:04
Modifié:  28 déc 2018 à 09:09 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Ma tête ne te revient pas
Je l’entends, oui, et le conçois
Mais le respect tu me le dois
Chez les humains, c’est le contrat !

Dans le conflit je ne me vautre
Je n’ai plaisir à broyer l’autre
Ne te méprends sur mon silence
Il jauge ton insignifiance

S’il te faut un souffre-douleur
Pour ici asseoir ta valeur
À ce rôle, j’ai un temps donné
Mais pour un leurre c’est cher payé !

Ta propension à l’action vile
A rendu conscience stérile
Ce vide te servant d’aura
Tu l’as creusé par tes coups bas

Supérieur n’est qu’une fonction
Tournant la tête aux chefaillons
Ils la vivent tel un blanc-seing
Ouvrant à tous les bas instincts

Il n’y a pires parvenus
Que tous ceux chez qui l’instruction
Qui pour beaucoup est plus-value
N’a pas hissé la condition

Sur leur sensation de grandeur
Doublée d’une étroitesse aiguë
Un bâillon posé sur le cœur
L’illusion est portée aux nues !

Ils ressassent leur position
Comme s’ils cherchaient à s’en convaincre
Pour en eux taire et enfin vaincre
Le brûlant des humiliations

Ils se tirent la couverture
Afin de masquer leurs carences
Le reste n’est que manigance
Révélant ici leurs fêlures

Là, sur les maux de leur enfance
Chez eux réussite est vengeance.
Pour eux qui s’ignorent en détresse
Notre indifférence est faiblesse

Mais au cœur de ces heures blêmes
Confrontés à leur arrogance
À leur côté imbus d’eux-mêmes
Qui tirerait sur l’ambulance ?

Greg Horie

  GH
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 28 déc 2018 à 16:07 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Greg Horie,

Très bel écrit d'actualité !



Bonne soirée !
Mes amitiés
Bonnes fêtes de la St Sylvestre !
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Greg Horie


Comment rater dans cette vie où il est toujours maintenant
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
323 commentaires
Membre depuis
2 janvier 2017
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 20 févr à 14:44 Citer     Aller en bas de page

Merci pour vos mots amis(ies) poètes,
et pardon pour cette longueur sur les vôtres,

fraternellement,

  GH
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 340
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0293] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.