Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 35
Invisible : 0
Total : 36
· samamuse
13279 membres inscrits

Montréal: 23 oct 03:54:48
Paris: 23 oct 09:54:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Textes d'opinion :: Ce qu’un quinqua génère part. 2 Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Greg Horie


Comment rater dans cette vie où il est toujours maintenant
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
323 commentaires
Membre depuis
2 janvier 2017
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 28 déc 2018 à 06:41
Modifié:  28 déc 2018 à 09:05 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Être ou disparaître

Masquant la lumière de notre soleil central, l’âme, ils cherchent à faire taire en nous la petite voie.
Or, quand la pelote de la vie s’emmêle parfois, permettant de trancher, à chaque fois elle est la lame !
Nous cherchons hors de nous ce qui est déjà en nous, notre vérité voudrait qu’on se mette à genoux ?
Si je suis le temple, son autel est intérieur pourquoi j’irais le chercher ailleurs que dans mon cœur ?

Notre famille, la conscience collective imprime sur Gaïa sa teinte respective. Notre vaisseau de 3ème dimension vêt ici la couleur de notre évolution.
Sur nos origines une évidence se fait jour, d’essence ciel, nous serions tous issus de son four. Quoi que n’ayant percé le mystère que l’amour, de notre devenir serions-nous au carrefour ?

Si chacun devenait le changement qu’il veut voir, si responsabilité était restée un devoir, sur la page blanche dédiée à notre devenir, aucun plan imposé n’aurait jamais pu s’inscrire !
Plutôt que changer le monde, appliquons-nous le nôtre, de notre idéal soyons le premier apôtre !
Ainsi, dans la mer des consciences, de l’égrégore créé, naîtrait le nouveau paradigme de nos mondes esquissés.

La peur ne serait si notre silence, en notre nom, n’avait confié les rênes à tous ces marchants de l’ombre répandant sur notre monde cette lumière sombre afin de livrer nos âmes aux fins macabres du N.O.M..
Pour qu’en nos cœurs les pleurs amers ne creusent leurs sillons, nous devrons reconquérir le pouvoir de dire non !


N.O.M. : Nouvel Ordre Mondial
Egrégore : https://www.inrees.com/articles/Egregore-conscience-partagee/

Pour comprendre un peu mieux le monde dans lequel on vit... : https://www.youtube.com/watch?v=f9oVW-sU8YY


Greg Horie

  GH
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
252 poèmes Liste
8647 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 1er jan à 05:07 Citer     Aller en bas de page

GREG,
en plus de la bonne année 2019 que je te souhaite, sache que j'ai beaucoup apprécié ton texte. surtout….
Si chacun devenait le changement qu’il veut voir,
si cette notion de responsabilité était restée un devoir,
sur ces nombreuses pages blanches dédiées à notre devenir, aucun inconfort imposé ne pourrait s'y inscrire.
Plutôt que changer le monde,
appliquons-nous ces changements pour le nôtre,
de notre idéal soyons le premier apôtre !
comme tu peux le lire ici, cela semble être tout un programme.
à + de SAM

 
Greg Horie


Comment rater dans cette vie où il est toujours maintenant
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
323 commentaires
Membre depuis
2 janvier 2017
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 20 févr à 14:47 Citer     Aller en bas de page

Merci SAM,

heureux que tu apprécies !

Je te souhaite le meilleur,

amitié,

  GH
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 322
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0233] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.