Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 20
Invisible : 0
Total : 24
· Fried · Laurelenn94 · Hector Leroi
Équipe de gestion
· Catwoman
13123 membres inscrits

Montréal: 22 nov 02:01:19
Paris: 22 nov 08:01:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Textes d'opinion :: L'échec Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Fad
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
5 mai 2014
Dernière connexion
4 octobre
  Publié: 29 nov 2018 à 09:31
Modifié:  29 nov 2018 à 11:00 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Qu'est-ce que l’échec ?

C'est une question intéressante, chacun peut vous donner son avis, sans forcement y accorder plus d'une seconde de réflexion. D'autre, ceux qui y accordent plus de temps, ceux qui réfléchissent encore à ce que c'est, eux, pour eux, c'est différent.

Vous êtes en droit de vous demander ce qui différencie la définition de chacun, est-ce la connaissance ? Le savoir ? Peut-on affirmer que l’échec est propre à la définition qu'on peut trouver dans un dictionnaire ? Celui qui connaît la définition par cœur est-il plus apte à vous parler de ce "mot" que celui qui ne l'a pas forcement ne serait-ce que lu ? Voici une des définitions que j'ai prise sur le site de l’internaute comme j'aurais pu la prendre de n'importe quel autre dictionnaire : "échec, nom masculin signifie "insuccès, non-réussite, ratage, revers momentané". Voilà, une définition simple de ce mot, qui bien sûr peut concerner le jeu d’Échec aussi, mais cela ne nous intéresse pas vraiment.

Pour moi, j'ai gardé cette signification pendant un long moment dans ma vie, je n'ai pas cherché plus loin, je me suis contenté de cela.
Bien sûr, je savais que la notion d'échec, de ne pas réussir avait aussi, au fil des temps, trouvé d'autre défenseur, y apportant des aspects tels que la formation, la volonté de ne pas abandonner, tout ce qu'un philosophe peut en dire en quelque sorte. De plus, la place de l'échec a aussi trouvé une autre signification dans l’Éducation, pour le rapport à l'échec et c'est juste.

Mais que pouvez-vous dire de l'échec même en sachant tout cela ?

Je vais vous parler de ma propre définition, une définition qui me vient non pas d'un dictionnaire, ni de travaux de grands chercheurs en philosophie ou en éducation. Une définition qui me vient de l'expérimentation.

On dit souvent qu'on ne comprend vraiment une chose qu'une fois qu'on l'a expérimentée, eh bien ma foi, je dois dire que ce n'est pas faux.
Mon échec, il m'a fallu d'abord y faire face, l'assimiler, le comprendre, l'excuser et enfin l'accepter. Tout cela pour ensuite en parler.

Je ne vais pas forcément donner de détails, ce n'est pas important, ni l’ampleur de l'échec parce que bien qu'il y ait une différence d'importance dans la société de ce qui mérite ou pas un apitoiement, je pense qu'une personne qui fait face à l'échec dans un projet qui lui tenait à cœur aura, à son échelle, son propre sens des priorités.

Donc, j'ai fait face à mon échec, comme sans aucun doute, beaucoup ont dû faire face à leur échec, dans un premier temps, je ne voulais même pas en parler, un cicatrice trop vive, trop récente, mais le temps a fait son œuvre, enfin.

À la question qu'est ce que l'échec ? Je vais répondre : une marche dans la vie qu'il faut franchir.

Mon échec m'avait donné un coup redoutable, brisant sur son passage un chemin espéré, déplorant par son existence une vérité tranchante.

Mais, si je peux dire une chose à ceux et celles qui traversent ce genre d'expérience, c'est de ne pas abandonner, prenez votre échec comme un adversaire et un ami.

Il vous a fait mal ? Il est là pour ça.
Vous n'arrivez pas à en parler ? Il est dur d'accepter qu'on ne se soit pas montré à la hauteur.
Vous n'arrivez pas à vous relever ? Dites-vous que renoncer est plus frustrant est angoissant que d'échouer.

Savoir prendre des leçons de l'échec, savoir en ressortir plus grand, plus adulte, savoir se comprendre soi-même comprendre sa douleur, son mal-être et savoir se pardonner nos torts, voilà ce que vous pourriez en apprendre.

Ne cessez jamais d'apprendre de vous-même, nous sommes tous en développement, on n'est pas un produit fini qui une fois usé se jette, on est en élaboration continuelle, on vit, on se développe.

L'échec n'est qu'une leçon de la vie à nous d'être de bons élèves.

  Fad
alinus babiscus


Les être-anges poètes dévorent nos démons
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
311 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2012
Dernière connexion
29 septembre
  Publié: 3 déc 2018 à 20:41 Citer     Aller en bas de page

Il peut être un peu rapide de considérer que le jeu d'échecs ne nous intéresse pas vraiment.

Quel est le but du jeu d'échec, si ce n'est justement de mettre en échec le roi adverse, ses projets, ses ambitions... ? La notion d'échec vient justement du fait que d'autres joueurs vont chercher à nous mettre en échec. Les économistes parleront de concurrence internationale ou de loi du marché.

Qu'est-ce qu'un échec amoureux, si ce n'est cette incapacité à mettre en échec le coeur de l'autre, afin qu'il n'ait plus de résistance ? Ce coeur n'est-il pas la cible, n'est-il pas ce roi sur un plateau ? Comment toutes tes stratégies, comment tous tes pions dans ta manche auront échoué à le faire ou à la faire succomber ? Comment d'autres auront mieux su utiliser des pièces fortes comme le cheval ou le fou, pour mettre son coeur en échec, pendant que toi tu n'auras pas mis en avant les bonnes armes, pas utilisé la bonne stratégie.

Il existe aujourd'hui les échecs à 4 joueurs. Ils représentent bien la mondialisation et la libéralisation des moeurs. Ils représentent ces grains de sable, ces autres joueurs, qui d'un coup peuvent modifier complètement ta partie.

Le jeu d'échec n'a en réalité d'importance que pour celui qui lui en accorde. Il en est de même dans les échecs de la vie courante. Il n'y a échec que s'il y a objectif. N'est-ce pas dévoyer ce mot, lorsqu'on parle d'échec scolaire ou d'échec professionnel, s'il n'y a jamais eu d'objectif ? Ou d'échec amoureux s'il n'y a jamais eu de planification ?

Echec est un nom commun. Il pourrait être un adverbe. Peut-il vraiment exister seul sans être la propriété de celui à qui on l'accole ?

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
8756 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 10 déc 2018 à 06:27 Citer     Aller en bas de page

au risque de paraître être hors sujet, cette notion d'échec semble être la résultante d'une tentative qui n'a pas abouti aux espérances qui étaient envisagées.
c'est souvent parce que les cheminements employés ne contenaient pas suffisamment de rond-point de voies possibles à explorer avec de nouvelles tentatives qui soient autres que celles qui furent utilisées.
je suis un ancien designer, un boulimique des transformations de ces dits moutons à 5 pattes, en brebis, béliers, agneaux à 4 pattes, ou en araignées à 6 pattes qui remplacent les moutons de poussières en toiles pour capter des formes de vies.
pour moi le plus important face à un échec, c'est de savoir s'accorder du temps pour reformuler les conditions qui semblent être nécessaires pour une future réussite.
l'inconvénient, c'est que les non actifs ou participants, n'accordent pas de temps à ces tentatives, par eux jugés couteuses et pas assez rapides, et de ces contraintes beaucoup de richesses se trouvent être parfois définitivement abandonnées.
en secret, des décalés de pensées, arrivent encore à étonner les consommateurs désabusés.
je suis hors sujet ? puis-je transformer cet échec d'intérêt en une nouvelle formulation qui puisse envisager "ah oui, comme ça, ce n'est pas si "con". serait-ce une forme de contre échec ?

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 466
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0294] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.