Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 31
· Allantvers · mido ben · Oasis · QUOIQOUIJE
13117 membres inscrits

Montréal: 17 nov 10:10:35
Paris: 17 nov 16:10:35
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Textes d'opinion :: Les murailles de la foi (poème) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège


Helios
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
390 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 18 nov 2018 à 19:46
Modifié:  20 oct à 16:06 par Tychilios
Citer     Aller en bas de page

Les Murailles de la foi

En cherchant les réponses à d’abstraites questions,
L’homme docile impose sa propre soumission,
Derrière les nuages, il croit voir dans les cieux
Dans des bleutés lointaines, le visage d’un dieu.

Son élan de grandeur, comme un instinct ancien
Guide sa course aveugle toujours vers le divin,
En élevant les yeux, il croit élever son âme
Contemplant un mirage, il croit voir une flamme.

Il se met à genoux pour faire dans les nuées
Trembler des requiem aux corps martyrisés
De messies de pardon, en pleur, ressuscités,
De prophètes sévères aux yeux hallucinés.

Il répète sans fin jusqu’à s’en étourdir,
Comme pour mieux se convaincre et ne plus réfléchir,
D’antiques psalmodies de mensonges bénis,
D’obscures litanies qui rongent les esprits.

Dressées comme des merveilles accordées aux fidèles,
Des églises de pierre aux frises de dentelles,
Des coupoles galbées comme des seins de géantes
Aveuglent d’artifices les ombres qui les hantent.

Elles offrent au divin, comme en cadeau précieux,
L’âme d’un encensoir, quelques hymnes joyeux,
Élevant à pleine voix les murailles de la foi
Pour enchaîner les hommes à des textes de loi.

Des pontifes déguisés en habits de lumière,
Ou des prêtres barbus aux doctrines austères
Ornent la vacuité de leur grand ministère
De vierges enluminées ou de projets amers.

Ces funestes bergers dirigent leurs troupeaux
Piétinant la raison et les cœurs, de leurs mots,
Transcendance promise, mystique moutonnière
S’imposant en principe clamé par des faussaires.

C’est elle qui promet une éternelle aurore,
Le bonheur est sur terre, pourquoi attendre encore ?
Les nues sont un néant, où règne le silence.
Les joies du cœur se rient des prières et des transes.

L’attrait de l’invisible et le goût du mystère,
Occultent le regard de visions délétères,
Pour ne pas abuser nos esprits défaillants,
L’Amour entre les êtres est le seul Dieu vivant.


Tous droits réservés

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
8748 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 19 nov 2018 à 23:00 Citer     Aller en bas de page

merci Tychilios

D'où viennent ces voix
Qui sont pleines d'abstractions
Serait-ce des vécus
?

l'ambiance est agréable à lire
l'opinion semble faire réfléchir.

de Sam

 
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
1673 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 20 nov 2018 à 18:31 Citer     Aller en bas de page

A minuit et demi ce n'est pas un texte qu'on peut lire avec légèreté vu le sujet .....dans un premier jet je dirai que c'est un bel écrit , mais j'y reviendrai .....sur le contenu !
je m'éclipse

 
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
1533 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 23 nov 2018 à 05:58 Citer     Aller en bas de page

Merci Georges, pour le partage. Un très beau texte dont le contenu me parle. En total accord. A bientôt !

 
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
1673 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 23 nov 2018 à 07:14
Modifié:  23 nov 2018 à 07:17 par Pieds-enVERS
Citer     Aller en bas de page

Bonjour !
j'avais dit que je reviendrai ....oui c'est bien un texte d'opinion et vous devez savoir que la politique et la religion sont des sujets qui fâchent ( je plaisante ...un tout petit peu )

J'ai déjà envie de nuancer entre la foi et la religion et suis un peu gênée par le premier quatrain ....car je pense qu'effectivement certains recherchent ds la foi un apaisement à des souffrances , des réponses à des questions existentielles ( la vie après la mort , le vide ) , une béquille pour mieux vivre ! Peut-on dire que ces recherches en font des moutons , des gens incapables de penser par eux même ( c'est surtout le terme soumission qui me gêne , soumis à qui ou à quoi ? )

Même si je ne pratique pas .....( j'ai été par curiosité à Lourdes , choquée et déçue par cet aspect mercantile , par contre émue par ces élans de foi , et cette foule en communion )
Mais vous avez raison lorsque vous dites que la foi est de l'ordre de l'intime !
Bien sûr vs évoquez les religions , là j'ai un avis plus tranché et je vous rejoins ....car effectivement je n'aime pas les dictats et les tabous imposés , ainsi que les déviances que l'on a pu constater et que l'on constate encore que ce soit dans le christianisme ( première religion mondiale ) et dans l'islam ( 2ieme)!il est insupportable de voir que pour commettre l'indicible on puisse le faire au nom d'une soi disant religion *
""Dressées comme des merveilles accordées aux fidèles,
Des églises de pierre aux frises de dentelles,
Des coupoles galbées comme des seins de géantes
Aveuglent d’artifices les ombres qui les hantent.

Elles offrent au divin, comme en cadeau précieux,
L’âme d’un encensoir, quelques hymnes joyeux
Élevant à pleine voix les murailles de la foi
Pour enchaîner les hommes à des textes de loi.

Des pontifes déguisés en habits de lumière,
Ou des prêtres barbus aux doctrines austères
Ornent la vacuité de leur grand ministère
De vierges enluminées ou de projets amers.""

je suis complétement en adéquation avec ces trois quatrains ! et j'adore votre dernier vers qui résume ce que devrait être une religion !
En ce qui me concerne je suis pour une philosophie de vie tendant vers une spiritualité( laîque ) ou un idéalisme .Si j'ai précisé laîque c'est parce que on l'associe souvent à la religion ! ( Alain Boudet replace ds un livre la vraie question de la spiritualité , hors croyance et religion )
J'ai aimé votre texte mais il est vrai qu'il est sujet à débat .....mais la poésie c'est aussi ça !!
Merci

J'ai fait long hein ...

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
8748 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 26 nov 2018 à 04:10 Citer     Aller en bas de page

merci GEORGES
En cherchant les réponses à d’abstraites questions,
L’homme docile impose sa propre soumission,
Derrière les nuages, il croit voir dans les cieux
Dans des bleutés lointaines, le visage d’un dieu
.
ces genres de conditionnements semblent être des raccourcies de la "FOI" qui veut dire croire, espérer, fondement de son éthique. arbitrairement religieuse, mais plutôt comme raisons d'être ou de valeurs qui construisent l'individu.
Ces funestes bergers dirigent leurs troupeaux
Piétinant la raison et les cœurs, de leurs mots,
La transcendance promise, mystique moutonnière
S’imposant en principes clamés par des faussaires
.
ces intermédiaires, pas toujours convaincus de ce qu'ils enseignent ou rendent non contestables, pour maintenir dans certaines ignorances par rapport à des textes, que ce soit en dogmes religieux ou en doctrines politiques. les experts politisés font légaliser des anesthésiants répressifs.
L’attrait de l’invisible et le goût du mystère,
Occultent le regard de visions délétères,
Et pour ne pas tromper nos esprits défaillants,
L’Amour entre les êtres est le seul Dieu vivant
.
l'invisible et les mystères, sont les moteurs de toutes les évolutions, sauf religieuse qui s'en fait une forme de stabilité.
certaines prisons des pensées ou de protectionnismes, en références avec leurs propres expériences, interdisent ou canalisent les cheminements de créativités expérimentatrices. la notion abstraite et dénaturée de la notion dite d'amour, ne vit généralement que de mots et rarement de réalités engageantes. vouloir donner des exemples est trop vite ridiculisé par les non ouvertures d'esprits.
mille excuses envers ce très beau texte très orienté, qui peut peut-être, faire naître d'autres regards trop souvent occultés.
j'ai adoré en faire un autre développement. merci.

 
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège


Helios
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
390 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 29 nov 2018 à 18:37 Citer     Aller en bas de page

- Merci drôle d’oiseau, vous avez parfaitement compris l’esprit de ce poème. J’ai toujours préféré Proudhon aux grands mystificateurs de la foi et à ceux qui la combattirent pour en imposer une nouvelle afin de continuer d’aliéner leur peuple. Je vous remercie pour cet avis que je partage à fond. Très amicalement, Georges

- Bonjour pieds en vers.Rien n’est jamais ni tout blanc ni tout noir, j’ai un profond respect et j’envie même tous ceux qui vivent avec la foi en harmonie, je sais qu’elle est pour certains une aide précieuse, même si elle est directement liée, dans le cadre des religions institutionnelles, à un environnement socioculturel. Ce que j’apprécie modérément c’est les manifestations ostentatoires et son imposition coercitive par des théocraties. J’évoque les lieux de cultes, l’art religieux a malgré tout produit des chefs-d’œuvre dans les domaines de l’architecture, de la musique ou de la littérature. Mais la foi peut aussi prendre des formes multiples, quitte à choisir j’aimerais que mes dieux protecteurs soient l’Amour et la Raison. Je vous remercie d’avoir tenu votre petite promesse, je m’aperçois que c’est un vrai plaisir de discuter, avec vous, sur des sujets divers. À bientôt.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 717
Réponses: 6
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0387] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.