Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 57
Invisible : 0
Total : 57
13110 membres inscrits

Montréal: 14 nov 16:51:49
Paris: 14 nov 22:51:49
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémère 2014 (semaine 1) : "D’un pas discret" :: Les matins de la veille Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
660 poèmes Liste
18594 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 14 juil 2014 à 13:56
Modifié:  14 juil 2014 à 13:56 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page


Les matins de la veille


C’est comme une brindille
Qui danse sur le pavé
Une valse de pacotille
Au rythme échevelé
Les bras jetés au ciel
Les paupières fermées
Elle tourne toutes ailes
Dans son dos déployées
Mais nul ne la remarque
Dans l’aube de l’été
Les cœurs en ont la marque
Les corps sont fatigués
La reine est sans monarque
Son sein s’est dénudé
La corde de son arc
Qui suffit à rallier
Les chairs alcooliques
Aux dentelles tressées
Peut-être une merveille
Une pomme empoisonnée
Qu’importe à leur réveil
Elles l’auront oubliée



Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8675 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 14 juil 2014 à 14:21 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,

J'ai aimé les images, le ton et le rythme de ce texte.
Une bonne idée trouvée pour ce thème, une valse de mots Ô petits matins.

Catherine

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 14 juil 2014 à 20:33 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Tilou,

On dirait Blanche Neige année 2014 , un remake plus sensuel

  Membre de la Société des poètes Français.
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
660 poèmes Liste
18594 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 15 juil 2014 à 16:38 Citer     Aller en bas de page

@Catherine : merci pour ces mots... c'était vraiment l'objectif (avant même le sens...)

@James : je n'avais pas noté le rapprochement avec Blanche-Neige mais effectivement, la référence y est... Sûrement ancrée dans mon inconscient.... Les contes de fées ont toujours été une source d'inspiration directe ou indirecte... Merci de ton passage

Merci encore à tous les deux...


Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
5069 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
4 novembre
  Publié: 16 juil 2014 à 05:06 Citer     Aller en bas de page

Je me suis laissé prendre par le rythme et j'ai pris plaisir a tourner, tourner en de multiples sens.
Il y a juste :"Elle tourne toutes ailes" qui pour moi accroche un brin à la lecture. Vraiment très content de te relire.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Ourania

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
17 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2014
Dernière connexion
2 août 2018
  Publié: 16 juil 2014 à 18:56 Citer     Aller en bas de page

Un texte que j'ai vraiment apprécié lire. Les mots, le rythme, tout y est. Merci pour cette lecture.

Amicalement
Ourania

  Ourania
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
660 poèmes Liste
18594 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 17 juil 2014 à 15:36 Citer     Aller en bas de page

@La case : pour le vers qui t'accroche, en fait... chez moi, il "passe" mais je conçois que ça puisse "accrocher" l’oreille de même que le suivant puisqu'il est pratiquement cousu de la même manière...

"Elle tourne toutes ailes
Dans son dos déployées "

De plus, il y avait une symétrie de sons qui me plaisait bien (elle/ailes, tourne/toutes) qui me plaisait bien aussi.... Cela dit effectivement, ces deux vers sont des ovnis par rapport au reste... Peut-être, que je l'ai retoucherai à l'occasion. Merci de ton passage et suis content que tu puisses me relire aussi (c'était pourtant pas gagné d'avance...). Je suis aussi heureux de pouvoir revenir pour te lire aussi, toi et tout le monde en général... d'ailleurs... ça me manquait...

@ourania : Merci... Heureux d'avoir comblé tes attentes en si peu de vers.

Amitiés

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
so sweet

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
627 commentaires
Membre depuis
26 mars 2013
Dernière connexion
20 juin
  Publié: 26 juil 2014 à 03:30 Citer     Aller en bas de page

Heureuse de te lire Tilou

Encore un poème qui m'enchante, qui me fait voler.
Ton empreinte est toujours là, cette essence particulière que j'aime toujours autant.

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
660 poèmes Liste
18594 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 30 juil 2014 à 16:26 Citer     Aller en bas de page

Merci m'zelle...

Mission accomplie devrais-je dire... (qui a dit "dépend à quel altitude ?"?^^)

ça me fait plaisir de te croiser par ici...

(pour être honnête... ça me fait plaisir aussi de pouvoir réécrire... aussi)



  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 772
Réponses: 8
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0274] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.