Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 498
Invisible : 0
Total : 499
· Jacques-Marie JAHEL
13182 membres inscrits

Montréal: 5 juin 06:27:04
Paris: 5 juin 12:27:04
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal :: Ecriture d'une pensée : 8 mai 2020 Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Argynne Aphrodite Cet utilisateur est un membre privilège


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
819 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 8 mai à 07:13 Citer     Aller en bas de page


La frustration me revient de plein fouet. Quelques achats que je pense comme une nécessité pour moi-même, sans en avoir vraiment les moyens. Je tente encore de discerner le nécessaire du superfu. Difficulté. Comment définir les deux, dans la justesse. Comment fuir le consumérisme quand satisfaire des besoins doivent passer par là.
Acquérir des objets est il un acte consumériste, même si ces dit objets participent à un mieux-être ? Peut t'on élaguer au plus les envies au point de n'avoir besoin que de notre intériorité et du lien non matériel aux autres ?
Acheter quelque chose peut participer à développer des aptitudes personnelles, puis de les partager avec d'autres.
Alors pourquoi un jugement négatif sur soi-même ? L'envie de posséder quelque chose peut provenir d'un besoin d'exprimer qch de soi, de tendre vers une harmonie à l'intérieur de soi, en faisant vibrer ses pulsions (créatives par expl) de soi vers l'extérieur.

Vient aussi la question de l'objet en lui-même. Lorsque l'on ressent le besoin de se délester d'une vie d'envies superficielles, comment se détacher du regard extérieur et assumer ses besoins, en faire le tri pour ne garder que ce qui sert à être bien dans son espace de vie, dans son cadre intime. Ne rien posséder est impossible, seul le minimum l'est.
Où se situe les frontières ? Sont elles propres à chacun ? Si elles le sont, elles ne sont pas chez tout le monde définies par le minimum alors, où se situe les limites ?
Faudrait il s'expatrier de son environnement habituel pour trouver réponses et sérénité dans ce questionnement de l'existence ?

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
9438 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 8 mai à 08:00 Citer     Aller en bas de page

pourquoi mon commentaire a-t-il disparu ?
parce que c'est un nouveau texte ?
oh oui que je suis bête. c'est normal, je ne suis qu'un homme.

GBBD pour mon acouphène d'ARGINNE.

 
Argynne Aphrodite Cet utilisateur est un membre privilège


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
819 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 8 mai à 10:11 Citer     Aller en bas de page

Citation de samamuse
pourquoi mon commentaire a-t-il disparu ?
parce que c'est un nouveau texte ?
oh oui que je suis bête. c'est normal, je ne suis qu'un homme.

GBBD pour mon acouphène d'ARGINNE.



Coucouuu Sam ! Il m'avait semblé voir ton commentaire sous cette pensée de mon journal effectivement, ou ai-je rêvé aussi ?

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
9438 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 11 mai à 08:50 Citer     Aller en bas de page

serais-je le "SI"
comme dans "merci"
quand la mère de LEONARD devint "SI".
GBBD

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9410 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 11 mai à 16:20 Citer     Aller en bas de page

Hello,

Oulala, tu t'en poses des questions.... Tente de moins culpabiliser. Si tu as besoin de quelque chose. Tu peux te demander si tu en feras véritablement l'usage. Le confort est une raison des plus motivantes. Que serions-nous aujourd'hui si nous devions laver le linge au battoir ? Alors oui un robot à 800 euros pour se presser un jus d'orange tous les 35 du mois, bof autant utiliser de l'huile de coude.

Perso, je fais attention au consumérisme. Si je passe à l'achat d'un bien, j'estime qu'il m'est nécessaire et parfois elle se résume au plaisir. Le jour où je n'ai plus besoin de la chose, je la donne. Elle sert quelqu'un d'autre, du coup, elle aura doublement été utile.
Exemple : j'ai acheté des ouvrages à lire pendant le confinement. Romans que je ne vais pas conserver car ils n'ont d'intérêt que de m'avoir occupée. Je ne les relirai pas, du coup, j'ai fait une liste de quoi donner à qui, selon la sensibilité des personnes.

J'ignore si j'éclaire réellement ta lanterne, telle est mon action.

Bises
Catherine

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
9438 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 14 mai à 09:48 Citer     Aller en bas de page

- entre mes 20 ans et 25 ans j'ai vécu une ressemblance à ton dilemme. je me suis marié, et je suis devenu plus ou moins responsable et propriétaire. le refaire aujourd'hui, c'est paraitre être marginal, pourtant que de libertés.
- j'ai vécu 9 ans, dans des baraquements en bois et toit goudronné, mangeant une fois de la viande et une fois du poisson par semaine. souvent un seul repas par jour. il y avait toujours de quoi remplir une ou deux assiettes de plus chez mes parents ou moi chez les voisins, une voisine m'a appris à lire, à écrire, et demander "pourquoi", je pouvais jouer avec les jouets des autres, en prêtant les miens, les jeux abimés sans le faire exprès, étaient tous réparés.
- les notions de cultures, de couleurs de peau, de religions, de particularités alimentaires, d'observations de nos différences d'anatomies et des pratiques chez les grands, je ne les oublieraient jamais, les morales et l'état français ne pensaient pas pour nous.
- ce que tu cherches existe, mais que pour les célibataires, ou dans des établissements à caractères religieux, pour y vivre d'autres formes de libertés.
- j'ai 74 ans derrière moi, et seulement 2 pour mon futur. mes enfant pour ma sécurité, m'ont fait mettre en curatelle renforcé, car je refuse les maisons de retraite.
tu peux avoir la garde robe que tu souhaites, en faisant des essayage gratuits pris en photos, ou conduire ou t'assoir dans la voiture de tes rêves une fois de temps en temps. pense à prendre des photos pour pouvoir le prétendre.
- je suis certainement comme toujours en hors sujet.
- en 2014 ça existait un peu sur LPDP, pourquoi actuellement ces pratiques sont-elles misent en invisibilités ?
- gros bisous (sans être du le bout des doigts) mais à travers un masque étanche.

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9410 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 14 mai à 16:25 Citer     Aller en bas de page

Hello,

Je ne sais pas si tu es hors sujet. Il me semble toutefois que plusieurs sujets et préoccupations sont mises au même niveau. Du coup, la réflexion est biaisée.

Catherine

 
Argynne Aphrodite Cet utilisateur est un membre privilège


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
819 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 14 mai à 18:09
Modifié:  15 mai à 19:55 par Argynne Aphrodite
Citer     Aller en bas de page

Citation de Catwoman
Hello,

Je ne sais pas si tu es hors sujet. Il me semble toutefois que plusieurs sujets et préoccupations sont mises au même niveau. Du coup, la réflexion est biaisée.

Catherine



Coucou Catwoman. Et bien... peut être, en tout cas dans ma tête tout est bien relié mais tu as raison, la question de l'objet est un sjt qui m interpelle depuis qq années, mais n'ayant pas de connaissances purement philosophiques je ne me suis pas vraiment penchée dessus ;-)
Merci pour ta lecture

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 113
Réponses: 7

Page : [1]

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 1032/13175

8.7%
 
 90 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.6%
 
 78 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

4.8%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.8%
 
 163 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.7%
 
 18 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.7%
 
 110 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.2%
 
 198 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.5%
 
 325 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0469] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.