Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 205
Invisible : 0
Total : 206
· Pichardin
13167 membres inscrits

Montréal: 1er juin 01:39:51
Paris: 1er juin 07:39:51
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Pourquoi Tanagra ? Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 18 sept 2008 à 15:23
Modifié:  16 mars 2009 à 07:07 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page



Pourquoi Tanagra ?

Elle avait les yeux verts et les cheveux d’or écaille
Une peau très claire et une superbe taille
Je l’avais rencontrée dans un café anglais
Ou tous les hommes sur son parfum se retournaient
Ce n’est pas tous les jours que l’on peut rencontrer
Une tanagra si belle, alors je n’ai pas hésité
Je lui ai dit bonsoir, elle m’a dit de m’asseoir
J’ai voulu la revoir, elle m’a dit à ce soir

J’ai voulu l’inviter dans un grand restaurant
M’a dit que l’on serait mieux dans son appartement
Elle m’a reçu dans un tailleur mauve de chez Coco
Auréolée de subtiles senteurs de chez Lazzaro
Je ne savais plus quoi dire, je l’ai attirée vers moi
Au fond de son regard, il y avait beaucoup d’émoi
J’ai posé mes lèvres sur sa bouche en couleur
Elle s’est mise à trembler, mais ce n’était pas la peur

J’ai passé avec elle de merveilleux moments
Remplis de joie, de plaisir et de doux hurlements
Je ne savais pas ce qui se cachait derrière ses yeux
Quand je l’ai compris, elle y a mis le feu
Elle est partie un soir après s’être maquillée
Toute vêtue de blanc et de fleurs d’oranger
Peut-être que là-haut, elle a enfin trouvé
Tous ces rêves que personne n’avait pu lui donner

A toi Christine, j'espère que la vie
est plus douce sur ton nuage.




source d'image
Texte protégé par Copyright


n° 00045583



 
Seigneur Vador


Une fois tu t'engages dans le Côté Obsur, à jamais il dominera ton destin
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
98 commentaires
Membre depuis
11 septembre 2008
Dernière connexion
23 octobre 2008
  Publié: 18 sept 2008 à 15:31 Citer     Aller en bas de page

C'est très beau, vraiment. La fin est triste.
Amitiés.

  Dommage que tu ne connaisse pas le pouvoir du Côté Obscur
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23534 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 18 sept 2008 à 15:33 Citer     Aller en bas de page

ta plume resplendit de jour en jour !
j'aime très beaucoup ce poème ami poète !

amitiés

james

  Membre de la Société des poètes Français.
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 18 sept 2008 à 15:38 Citer     Aller en bas de page

Comme quoi faut vivre le moment présent intensément et ton poème le démontre si fort Thierry !

Qui sait de quoi sera fait demain.

Très beau poème évocateur de souvenirs inoubliables.

Gros bisous et amitiés, Mariesarah

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Athenea


quand l'élève est prêt, le maître apparait.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
2526 commentaires
Membre depuis
4 août 2008
Dernière connexion
7 décembre 2015
  Publié: 18 sept 2008 à 15:49 Citer     Aller en bas de page

J’aime beaucoup cette histoire dont la fin est certes quelque peu déstabilisante. Ainsi va parfois la vie... Athénéa

  L'essentiel est invisible avec les yeux
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 18 sept 2008 à 16:07 Citer     Aller en bas de page

Oui, vraiment la fin est destabilisante, ma poétesse Athenea. Brusquement, la fleur s'en est allée pour ne plus embaumer encore l'espace de notre poète. Elle s'en est allée lui quittant seul. Que son souffle complet te réchauffe encore, beau poète.

Poétiquement, ton lecteur

 
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 18 sept 2008 à 17:54 Citer     Aller en bas de page

*marion*
Merci d'être passé me lire et pour ce "magnifique.
Amitiés
Thierry

Seigneur Vador
La fin est triste, mais l'histoire s'est un peu déroulée comme cela. Elle est partie loin, très loin, trop loin.
Amitiés
Thierry

James
"ta plume resplendit de jour en jour !"
Ton commentaire me ravi et me touche beaucoup.
Merci d'être passé
Amitiés
Thierry

Mariesarah
Oui, il faut vivre les instants présents, sans trop se poser de questions, profiter de tous les petits instants de la vie.
mordre à pleine dents.
Bisous
Thierry

Kajak
Un goût de violente solitude après tous ces moments de bonheur. Même si tout a une fin, celle-là ne se mérite pas.
Amitiés
Thierry

Athenea
c'était malheureusement, la fin logique de cette belle histoire, après, il reste une vilaine cicatrice que l'on caresse pour se souvenir.
Amitiés
Thierry

Hassan
"Brusquement, la fleur s'en est allée pour ne plus embaumer encore l'espace de notre poète."
J'aime beaucoup cette phrase, ami poète, elle définie bien l'atmosphère de ce texte.
Merci d'être passé
Amitiés
Thierry

 
Catalina


"Chaque matin est un jour de moins sans lui" Mystic
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
2416 commentaires
Membre depuis
6 juillet 2007
Dernière connexion
5 février 2017
  Publié: 19 sept 2008 à 04:17 Citer     Aller en bas de page

Une atmosphère lourde.. une fin tragique..
Saisissant et magnifique..
Je t'embrasse
Cathy

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16128 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 19 sept 2008 à 05:08
Modifié:  19 sept 2008 à 05:09 par Guid'Ô
Citer     Aller en bas de page



A toi Christine, Nous espérons que la vie
Te soit plus douce sur ton nuage


un bien bel hommage que tu nous traces là !

amitiés

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 19 sept 2008 à 05:17 Citer     Aller en bas de page

Odile
Merci d'être passé sous ces lignes. C'est vrai qu'il y a des "tranches de vie", que l'on ne peut oublier, et que l'on ne doit pas oublier.
Amitiés
Thierry

Cathy
Tu sais que j'aime ces amours intenses, ou l'on ne se pose pas de questions, ou l'on vit l'instant présent sans penser à demain, surtout ne jamais penser à demain.
Je t'embrasse
Thierry

Elisa
Une très belle femme, à l'instar de celles de Somerset Maugham, avec un fin de vie non imaginable, mais réelle. Partir avant de se voir partir.
Amitiés
Thierry

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15508 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 19 sept 2008 à 05:43 Citer     Aller en bas de page

Ton poème est envoûtant et émouvant....merci Thierry.... Alex

 
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 19 sept 2008 à 06:28 Citer     Aller en bas de page

Guido
Il faut de temps en temps, se souvenir des personnes qui ont traversé nos vie et qui nous ont laissé de merveilleux souvenirs
Amitiés
Thierry

Alex
"Ton poème est envoûtant et émouvant"

je voulais me souvenir de cette jolie dame qui elle-même était envoûtante
Amitiés
Thierry

 
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 19 sept 2008 à 18:41 Citer     Aller en bas de page

*Mélusine*
Kikou, merci d'être passé sous mes lignes.
Je suis content que cela t'ai touché
Bisous
Thierry

Véro
Un grand merci pour " ta plume est magnifique "
Oui, beaucoup de sentiments, mais trop peu de temps
Bisous
Thierry

 
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège


Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 20 sept 2008 à 07:50 Citer     Aller en bas de page

Il me laisse les mêmes impressions qu'à Jacques.

Et c'est délicieux.

Merci.

 
Claire de lune


Chacun de nous est une lune avec une face cachée que personne ne voit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
151 poèmes Liste
984 commentaires
Membre depuis
21 septembre 2007
Dernière connexion
3 mai
  Publié: 20 sept 2008 à 13:54 Citer     Aller en bas de page

Tu la retrouveras peut être un jour...qui sait...dans une autre vie...ou ailleurs.

Une belle peinture ce texte, enfin c'est ce qu'il m'inspire. On pourrait presque peindre cette jeune femme au rythme de ton texte.

Amitiés de lune

 
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 20 sept 2008 à 18:26 Citer     Aller en bas de page

Eliawe
Visiblement une impression étrange de malaise, quelque chose qui dérange, peut-être.
si tu as trouvé délicieux, c'est le principal
Amitiés
Thierry

Dark Moon
Tu décris ce texte comme une peinture, une sorte de tableau vivant, c'est une belle image, merci
Amitiés
Thierry

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1322
Réponses: 15
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0883] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.