Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 154
Invisible : 0
Total : 156
· Fried
Équipe de gestion
· In Poésie
13159 membres inscrits

Montréal: 11 déc 05:58:38
Paris: 11 déc 11:58:38
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes collectifs :: L'art de la fessée par Aalis, Aude Doiderose & Adamantine Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13600 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 26 mars 2016 à 03:55
Modifié:  27 mars 2016 à 06:14 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page



La lune est ronde et pâle en ce froid soir d'hiver.
Dans la chambre éclairée par la clarté blafarde,
Comme Ray Barretto, percussionniste hors pair,
Mon amant de la nuit, joue de ses mains gaillardes
À la fois, des congas, darbouka et djembé
Sur mes lombes offertes à sa maestria.

La paume qui ponctue d'un ton chaque caresse
Guette un gémissement qui renforce son flux
Elle s'exprime alors, mes barrières s'abaissent
Guidée par mon galant, les mots sont superflus.
Mon corps est un octuor, Batucada vêprée
Dont, par ses doigts cinglants, il fait l'inventoria.

Lui, je ne le vois pas, mais je sens son regard
Admirer de son œuvre l'inflammation diffuse
Qui teinte d'incarnat mon fondement hagard.
Les joues de mon envers, tout en fard et céruse
Éclipsant tous les astres, en cette nuit bleutée
Sont frissonnantes et tendres comme des nymphéas.

Dans la clarté obscure, alanguie sur le lit,
Ma lune pleine et rouge brille tel un rubis.


 
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
2503 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 26 mars 2016 à 04:51 Citer     Aller en bas de page

La fessée, délicieuse caresse érotique. L'une des différences avec les autres caresses c'est qu'elle pique légèrement.
J'aime votre poème Mesdames

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
209 poèmes Liste
11566 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 26 mars 2016 à 05:27 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup votre poèmes, mesdames ... à sa lecture il me vient l'envie de tendre mon postérieur l'offrant à des mains bienveillantes qui sauraient le faire rougir...

Amicales pensées

  ISABELLE
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
754 poèmes Liste
22198 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
9 décembre
  Publié: 26 mars 2016 à 08:12 Citer     Aller en bas de page

Didier, Maschoune, Tristanic,

merci de vos commentaires, je constate chez tous que la fessée, loin d'être un châtiment, est considérée comme une récompense.

Vous êtes bizarres, non ?

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13600 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 26 mars 2016 à 10:03
Modifié:  26 mars 2016 à 10:16 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Citation de Didier
La fessée, délicieuse caresse érotique. L'une des différences avec les autres caresses c'est qu'elle pique légèrement.
J'aime votre poème Mesdames



Entre adultes consentants, tout peut devenir tendre.



Citation de Maschoune
J'aime beaucoup votre poèmes, mesdames ... à sa lecture il me vient l'envie de tendre mon postérieur l'offrant à des mains bienveillantes qui sauraient le faire rougir...

Amicales pensées



Si tu veux, on peut lancer un appel. Je suis certaine que je trouverai des mains bienveillantes ravies d'être percussionnistes.


Citation de Tristanic
Triple A pour garantir une bonne santé, et la croissance appropriée...

En mai, fesse ce qu'il te plaît, assurément !

Ttc



AAA est le sigle utilisé pour qualifier une pierre précieuse d'une qualité exceptionnelle. La preuve ici.
Merci d'avoir su déceler les joyaux qui sommeillent en nous (ou d'avoir lu nos initiales )



Citation de Aude Doiderose
Didier, Maschoune, Tristanic,

merci de vos commentaires, je constate chez tous que la fessée, loin d'être un châtiment, est considérée comme une récompense.

Vous êtes bizarres, non ?



Nom d'une pipe en bois ma doudou, tu n'aimes pas être fessée quand tu le mérites ? ou peut-être es-tu simplement trop sage.



Citation de Odin
Haïkus, c'est pompons QQ Kant ça rentre



Je n'ai pas tout compris mais je te remercie.

 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
3443 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 26 mars 2016 à 19:24
Modifié:  26 mars 2016 à 19:28 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Bonjour les filles (ou mesdames, comme vous voulez) ;

Vous allez faire rougir le Poète Masqué (qui parle de lui à la 3ème personne, rhoooo !!!)

Dites, votre poème est sublime !!!

Je vais le lire et le relire !

..............

C'est fait...

Oui, mais ho !!!
Le pauvre postérieur finit quand même tout rouge !
Je cite : "Dans la clarté obscure, alanguie sur le lit,
Ma lune pleine et rouge brille tel un rubis."

Donc allez-y mollo !
On prend ce fragile fessier pour "congas, darbouka et djembé" : d'accord !
Si les rythmes sont corrects, ça va ! (rire)

Magnifique poème, en tout cas.
Un chef-d'oeuvre !

Bravo à toutes trois !

Amitiés


  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
754 poèmes Liste
22198 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
9 décembre
  Publié: 28 mars 2016 à 06:31 Citer     Aller en bas de page

Citation de Le Poète Masqué
Bonjour les filles (ou mesdames, comme vous voulez) ;

Vous allez faire rougir le Poète Masqué (qui parle de lui à la 3ème personne, rhoooo !!!)

Dites, votre poème est sublime !!!

Je vais le lire et le relire !

..............

C'est fait...

Oui, mais ho !!!
Le pauvre postérieur finit quand même tout rouge !
Je cite : "Dans la clarté obscure, alanguie sur le lit,
Ma lune pleine et rouge brille tel un rubis."

Donc allez-y mollo !
On prend ce fragile fessier pour "congas, darbouka et djembé" : d'accord !
Si les rythmes sont corrects, ça va ! (rire)

Magnifique poème, en tout cas.
Un chef-d'oeuvre !

Bravo à toutes trois !

Amitiés




C'est ce qu'on appelle jouer des per-cul.
C'est un plaisir et un jeu d'écrire avec des femmes aussi brillantes que mes consœurs.
Merci Poète Masqué

Citation de Pascal F
Bonjour Aalis, Aude Doiderose & Adamantine,

Un très joli trio de plumes.
Les références, le vocabulaire et le choix des formules illuminent cet excellent poème.

(à très peu près, vous n'auriez eu que des alexandrins, mais ce n'était probablement pas recherché)

Amicalement



Les défauts sont là pour faire ressortir les qualités.
On a compté nos pieds, mais on a pas le même accent.

Merci

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Bethsabée Mucho

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
1208 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2013
Dernière connexion
19 août
  Publié: 30 mars 2016 à 13:30
Modifié:  30 mars 2016 à 13:31 par Bethsabée Mucho
Citer     Aller en bas de page

Trois écritures qui semblent n'en faire qu'une et c'est une superbe réussite.
Une fessée sur un rythme du majestueux Ray Baretto, je n'y avais jamais songé. Mais maintenant que vous le dites...

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
754 poèmes Liste
22198 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
9 décembre
  Publié: 31 mars 2016 à 16:58 Citer     Aller en bas de page

Citation de Bethsabée Mucho
Trois écritures qui semblent n'en faire qu'une et c'est une superbe réussite.
Une fessée sur un rythme du majestueux Ray Baretto, je n'y avais jamais songé. Mais maintenant que vous le dites...



Lesrythmes afro-cubains, rien à faire, ça fait danser. Bises Bethsy

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Aalis


Qu'importe la manière pourvu qu'on ait l'orgasme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
113 poèmes Liste
613 commentaires
Membre depuis
7 juin 2014
Dernière connexion
1er février
  Publié: 2 avr 2016 à 04:00 Citer     Aller en bas de page

Merci à Bethsabée Mucho, Pascal_F, Le Poète Masqué, Didier, Maschoune, Tristanic, pour leurs commentaires.

J'avoue qu'écrire en duo ou en triplette avec Adamantine et Aude est un réel plaisir.
Elles me forcent à être plus performante et plus exigeante avec moi-même que lorsque publie en solo.

Bien à vous toutes
Aalis

  Mes définitions: Salope: Don Juan au féminin - Erotisme: Parfum discret du porno - X: Côté pile de la moralité - Hymen: Soi-disant lys (À jeter aux bigots)
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13600 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 2 avr 2016 à 12:24 Citer     Aller en bas de page

Citation de Le Poète Masqué
Bonjour les filles (ou mesdames, comme vous voulez) ;

Vous allez faire rougir le Poète Masqué (qui parle de lui à la 3ème personne, rhoooo !!!)

Dites, votre poème est sublime !!!

Je vais le lire et le relire !

..............

C'est fait...

Oui, mais ho !!!
Le pauvre postérieur finit quand même tout rouge !
Je cite : "Dans la clarté obscure, alanguie sur le lit,
Ma lune pleine et rouge brille tel un rubis."

Donc allez-y mollo !
On prend ce fragile fessier pour "congas, darbouka et djembé" : d'accord !
Si les rythmes sont corrects, ça va ! (rire)

Magnifique poème, en tout cas.
Un chef-d'oeuvre !

Bravo à toutes trois !

Amitiés




Merci Charlie

Citation de Pascal_F
Bonjour Aalis, Aude Doiderose & Adamantine,

Un très joli trio de plumes.
Les références, le vocabulaire et le choix des formules illuminent cet excellent poème.

(à très peu près, vous n'auriez eu que des alexandrins, mais ce n'était probablement pas recherché)

Amicalement



Nous n'avons pas souhaité trop modifié les vers de chaque consœur mais nos petites imperfections rendent nos qualités uniques.



Citation de Aude
C'est ce qu'on appelle jouer des per-cul.



Et après tu vas nous dire qu'à Cuba on fait du cacao ?

Citation de Beth
Trois écritures qui semblent n'en faire qu'une et c'est une superbe réussite.
Une fessée sur un rythme du majestueux Ray Baretto, je n'y avais jamais songé. Mais maintenant que vous le dites...



Avoue que nous t'ouvrons des perspectives

Citation de Aalis
Merci à Bethsabée Mucho, Pascal_F, Le Poète Masqué, Didier, Maschoune, Tristanic, pour leurs commentaires.

J'avoue qu'écrire en duo ou en triplette avec Adamantine et Aude est un réel plaisir.
Elles me forcent à être plus performante et plus exigeante avec moi-même que lorsque publie en solo.

Bien à vous toutes
Aalis



J'ai apprécié ce challenge très chère.
Merci pour ces vers offerts.

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13600 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 12 juil 2017 à 01:33 Citer     Aller en bas de page

Citation de Lipstick Cindy
J'ai bien aimé lire ce poème à six mains délicatement érotique subtil et imagé
Perso je préfère les caresses



Les deux ne sont pas opposées.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2268
Réponses: 11
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0546] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.