Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 509
Invisible : 0
Total : 509
13157 membres inscrits

Montréal: 27 févr 00:04:20
Paris: 27 févr 06:04:20
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: je sais l'ire dans le noir Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] 2 :: Répondre
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 5 déc 2009 à 06:06 Citer     Aller en bas de page

De but en blanc je dis :
Je ne suis pas raciste
Autant que fier ce peu
Que je sache,
Je ne broie pas du noir
A longueur de nuits blanches !

Je suis né au pays des gueules noires
Gars mine de rien allant au charbon
Ça vous paraîtra un détail mineur
Qu’au fond ils emmenaient leurs idées noires!

Du judo, range ma ceinture noire
J’eus avec des enfants noirs, cacao
Tant partagé des yeux frits aux beurs noirs,
Mangé plus de mon pain blanc que de noirs
D’autres, en tous saigneurs* tout déshonneur
Cour de blancs becs, corbeaux nez gros, pieds noirs
Pompe à fric plutôt que pompes à eau
A fric-frac noir aux petits bals à blancs
L’Afrique à larmes blanches fait chou blanc !

Antan et sans heurt j’eus un beau chat noir
Il ne m’a apporté que du bonheur,
Dès qu’il mourut vinrent les idées noires
La plupart de mes nuits devenues blanches.
Pages blanches griffonnées d’encre noire
Des chouettes nuits sans lune dans le noir,
Gri-gri de nuits où tous les chats sont gris
Parce que toutes les chattes les grisent
Amour grise mine ou vraie magie noire
Ma gitane allumée d’un Noir désir !

N’ai eu nul état d’âme à prendre un nègre
Pour écrire des flopées de poèmes
Je n’ai jamais prétendu que le noir
Ne pouvait pas refléter la lumière
D’ailleurs dans le noir, je réfléchis mieux
Y suis-je gris ou complètement noir ?


Débutant blanc je dis :
Je ne suis pas raciste
Ça tant qu’enfer ce peut
Que je sache,
Je ne broie pas du noir
A langueur de jour né !

On les somma de montrer pattes blanches,
L’épouse s’est même mariée en noir
De peur con parle d’un mariage blanc;
D’un côté l’humour noir tout en clin deuil
De l’autre, ils ont trouvé la boîte noire
Ce jour à marquer d’une pierre blanche !

Mon nez tant dard est un grand drapeau noir
Avec dessus écrit à l’encre blanche :
Tous les hommes naissent égaux et libres
Et libres de toute idée noire ou blanche
Même si je suis noir je vote blanc;
Je n’ai rien contre un marché noir de monde
Même prêt à offrir travail aux noirs
Quitte à devoir hisser le drapeau blanc.

Se butant blancs, je dis :
Je ne suis pas raciste
Au temps que faire un peu
Que je sache
Je ne broie pas du noir
A longueur de nuits blanches.

Ça ne me choque point
De boire un petit noir
S’enfiler des p’tits blancs
Dubonnet, blanc bonnet
Au comptoir noir de monde !
Jamais fais cas du carré blanc
Sur la télé en noir et blanc,
Maintenant avec la couleur
J’y vois des hommes de couleur !

Je ne traite pas le blanc de raciste
Ni le noir d’une façon arbitraire :
A traits d’argent blanchi au marché noir
Le noir attrait de la traite des blanches
La blanche, poudre aux yeux, la stupéfiante
Héroïne des batailles contraires ;
Oh bien sûr qu’ils me traitent de très traître
Je les traite comme ils extraient les noirs.

Je ne suis pas raciste
Que je sache
Je ne broie pas du noir
A longueur de trottoirs
Là, au seuil de mes premiers cheveux blancs
Je ne suis pas si aveugle au point de
Démarcher avec une canne blanche,
Noir sur blanc je m’écrie d’intolérance
Ecrit noir sur fond blanc d’un tollé rance !

Non, non, je ne suis pas raciste
Ne dites pas, ça rime à rien
Car seul fasciste rime aryen :
Abominable bête noire !

JCE 4/12/O9
* saigneur : non pas d’fote

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
311 poèmes Liste
17999 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
26 février
  Publié: 5 déc 2009 à 06:15 Citer     Aller en bas de page

et que serait cette page blanche sans cette encre noire voyons
tu as bien fait de gribouiller, le noir et le blanc se complète

il fait gris aujourd'hui chez moi, donc oui tous les chats se ressemblent

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 5 déc 2009 à 23:40 Citer     Aller en bas de page

Tu sais l'art de faire danser les mots! J'ai beaucoup aimé cette chanson en blanc et noir, avec une note grise , de temps en temps venant s'immiscer dans le tempo. Merci, un vrai plaisir à lire.
Amicalement
Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 6 déc 2009 à 03:29 Citer     Aller en bas de page

ké ke toi dis tu la dis donc toi Vinie: gribouiller
fais gris chez toi alors tu ne dois pas être en Corse plutôt a Paris :merci de ta visite bisoux

Merci Vénusia, tu sais s'il n'y avait pas de jeu avec les mots, il y a longtemps que j'aurais cessé d'écrire

Ah merci barbareenasie si tu me prends par les sentiments en citant du Desproges
en tous cas balle a blanc ou a noir, elles font toutes les deux leur trou, et un trou d'balle c'est pas rien hein

Oui Martine, je fais mieux danser mes mots que mes pieds, mais ça n'est pas très difficile car je suis un piètre danseur, merci de ton passage

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
5238 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
26 février
  Publié: 6 déc 2009 à 03:35 Citer     Aller en bas de page

Rimarien,

Pas de doute tonton tu sais l'ire.
Et le noir et le blanc te vont à ravir.

Poivres et sels ou café au lait...
De la métisse à l'améthyste. Ton message est clair et bien loin des appâts rances. Du grand art en noir et blanc qui grise.
Merci

L'oncle

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 6 déc 2009 à 04:00 Citer     Aller en bas de page

Ah tonton, je me doutais bien que tu l'aurais relevé celui la: je sais l'ire dans le noir mais pâlir en blanc aussi hein
ce n'est quand même pas salir hein même si je tire l'ire des mots le plus important c'est de m'élire entre les lignes alors, t'imagine un peu tonton con me dise:
allez Eloy, a l'Elysées
(ALLEZ CASSE TOI PAUVRE CON) c'est a moi délire maintenant

 
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9809 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
23 février
  Publié: 7 déc 2009 à 12:44
Modifié:  19 déc 2009 à 19:18 par SélénaéLaLouveFéline
Citer     Aller en bas de page

Rimarien

Tu devrais changer de surnom

Rimatou excuse pour les deux connotations

Une blanche ne vaut elle pas deux noires ?

Pas d'anicroches dans ce poèmes parfait

Sélénaé Amitiés et très enjouée d'être passée par ici

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 9 déc 2009 à 10:35 Citer     Aller en bas de page

rimatou mais je ne sais pas miauler, ni ronronner
rimatoutou ça serait mieux car comme dit le dicton: qui a bu, aboiera!
je n'oserai pas prendre rimatout-coeur, quoique ça serait une belle dérision et j'aime jouer aux cartes alors un coup d'poker.
En fête je vais garder rimarien pour faire plaisir a tous ceux qui ne m'aiment pas trop et qui pensent que je colle bien a mon pseudo, quelle abnégation hein sélénaé
en tout cas, merci de ton passage sur mes lignes aériennes rimArianeAir, la seule compagnie où on a le droit de quitter l'avion en plein vol, faut juste prévenir l'hôtesse qui vous remettra gracieusement un parachute

 
Sir Ronald Pacemaker


Si vous ne trouvez plus rien, cherchez autre chose.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
26 commentaires
Membre depuis
28 novembre 2009
Dernière connexion
22 mai 2010
  Publié: 9 déc 2009 à 12:35 Citer     Aller en bas de page

la classe, Rimarien, tu jongles avec les mots sans complexe et tes jeux de mots font mouche à chaque ligne...

Respect

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 10 déc 2009 à 22:14 Citer     Aller en bas de page

merci Sir Ronald... oui un peu comme une classe de rattrapage
amicalement
jc

 
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9809 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
23 février
  Publié: 10 déc 2009 à 22:27 Citer     Aller en bas de page

Rimarin aussi,
plonger dans l'océan de tes mots est un plaisir rhooooooooo.......



Pourquoi tu aimerais sauter sans ?

Sélénaé

 
Jocsim
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
886 commentaires
Membre depuis
30 mai 2004
Dernière connexion
12 décembre 2015
  Publié: 12 déc 2009 à 00:28 Citer     Aller en bas de page

Et puis vlan ! Il frappe encore à grands coups de mots, le Rimarien, le meilleur en ce domaine, sans conteste. Car ses textes sont beaucoup plus que des jeux de mots. Celui-là n’y échappe guère.

Te lire est toujours un plaisir et un moment de pensée (non pas dépensé).
Je relie une deuxième fois pour tout apprécier, opération devenue… routinière.

Ou une routine devenue nécessaire.

Merci pour ce partage.

Jocsim

  La tendresse est princière; je veux être son roi.
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 12 déc 2009 à 03:39 Citer     Aller en bas de page

Rimarin, oui ça j'aime bien Sélénaé peut-être parce que je travaille tous les jours sur des gros bateaux, alors la mer.....................................
"plonger dans mon océan":
je te conseille alors de respecter les paliers, je sais bien tu ne manques pas d'air mais au cas où, prévois quelques bouteilles de derrière les fagots
c'est une voisine de palier qui m'avait donné ce conseil il y a bien longtemps!
merci de cette plongée dans mes mots chère lionne, nous voici bien loin d'un saut en parachute euh sans,
je n'ai jamais essayé, avant de me lancer, il faudrait que je demande conseil a quelqu'un qui l'a déja fait, j'suis pas fou mouah hein!

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
701 poèmes Liste
14963 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
26 février
  Publié: 12 déc 2009 à 03:40 Citer     Aller en bas de page


Monsieur......j'ai lu un peu de vos poèmes et je suis heureuse d'avoir découvert un maître inspire'.
.
Je reviendrai encore et encore pour goûter et...apprendre!
Ciao!
Galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 12 déc 2009 à 04:44 Citer     Aller en bas de page

oups pardon Jocsim c'est en lisant le com de galatea Belga que je viens de réaliser que je n'avais pas répondu a ton com et ce n'est pas mon genre de snober les amis, les autres non plus je tiens a préciser!
ET oui Jocsim c'est vlan un simple mot de trois lettres mais je sais que pour toi comme pour moi ce que ce vlan engendre
merci l'ami, c'est un réel plaisir de te voir passer chez moi


Oh Galatéa Belga merci mais pas de Monsieur ici, ni ailleurs, ça rime a rien
et croyez le bien ça ne m'interesse pas mais alors pas du tout de me faire maître
par contre mettre du jeu dans mes mots ça m'amuse
non pas ça ma muse, je ne suis pas poète mouah!
merci de ta visite, c'est la première fois que je lis ton pseudo j'irai découvrir tes mots

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 12 déc 2009 à 06:45 Citer     Aller en bas de page

quelle belle surprise F.T de te voir passer ici tu te fée si rare!
tu as entièrement raison de le souligner on n'est pas vraiment dans le noir et blanc ici mais dans la couleur avec tout ce que ça sous-entend!
je crois que tu mérites bien de connaître l'origine de ce poème, il y a une dizaine de jours je me suis fait traiter de raciste, la discussion tournait autour de l'islam, tu dois savoir que j'ai ''l'anticléricarisme'' dans le sang, pour moi toutes les religions sont des sectes et dangereuses et tout en respectant le culte des autres je faisais remarquer que l'islam représentait pour moi un danger pour les décénies a venir: et vlan raciste!
j'ai eu beau leur expliquer que l'islam n'est pas une race mais une religion et qu'en ce sens je ne voyais en quoi mon propos pouvait être raciste.
Je n'aime pas les débats qui perdurent je n'ai pas a défendre mes idées, alors et c'est uniquement ce qu'ils voulaient entendre je leur ai dit: oui je suis raciste!
Et bien oui je suis raciste quand je dis que l'état d'Israel me fait vomir et qu'il ne respecte aucun traité ni aucune loi internationale, oui oui je suis raciste quand je dis qu'il y a des noirs qui ne sont pas blancs comme neige
oui je suis raciste pour dire qu'il faut endiguer l'invasion de produits chinois fabriqués par des enfants etc etc!
et voila pourquoi dans le poème je trouve des arguments fallacieux empruntés a l'humour ou le jeu comme le fait que je ne broie pas du noir a longueur de nuits blanches!
On est tous le con d'un autre, il en va de même pour le racisme, voila, ça m'a soulagé d'en parler avec toi encore merci

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 16 déc 2009 à 09:45
Modifié:  16 déc 2009 à 09:57 par rimarien
Citer     Aller en bas de page

oh que oui Tselano mes mots je les étire, je leur fais faire bcp d'étirement pour qu'ils gardent la forme sinon ces fainéants ils s'embourgeoiseraient, je leur laisse garder la forme, par contre pour le fond je m'en charge tout seul
merci d'être passé
amitié

mais bien sûr que j'y crois FT
Les bons comptes ( de fée) ne font ils pas les bonzes amis !
les fées me font de l'effet
de l'effet mer souvent faut dire une fée c'est vague comme idée!
m'enfin moi j'aime bcp mais vraiment beau coup les bras de morphée
en un clin d'oeil elle me fait ronfler
moi aussi FT j'aimerais bien te lire

 
JPH21
Impossible d'afficher l'image
Nous sommes nés pour mourir, Alors brûlons cette vie sans regrets
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
4761 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2003
Dernière connexion
26 août 2018
  Publié: 16 déc 2009 à 09:52 Citer     Aller en bas de page

Si seulement nos dirigeants qui virent mauvais
Pouvaient en prendre de la graine !
Bonne diatribe en blanc en noir ou en couleur.
Amitiés
JP

  Amoureux de la vie, des femmes et du vin (Car je suis fier d'être Bourguignon
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 17 déc 2009 à 00:18 Citer     Aller en bas de page

Mais si David, je te jure, ce n'est pas du plagiat c'est vraiment ça rimarien, merci

Oui Dae, le titre sorti de son contexte peut porter à confusion voire plus, content que ceci ait pu te contenter, merci

oui comme tu sais Saphariel c'est une manie chez moi triturer les mots, c'est toujours un plaisir de te voir passer en mon asile
où on se fout de tout ou presque!

amicalement
jc

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 19 déc 2009 à 06:10 Citer     Aller en bas de page

ah ben plutôt deux fois qu'une que j'y crois FT
et j'ai intérêt d'y croire hein:
j'ai commandé une jolie fée au gentil père noël
j'espère que contrairement aux autres années c'est lui qui viendra et pas le père fouettard

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 20 déc 2009 à 00:23 Citer     Aller en bas de page

la connerie incolore
non fais pas l'con Johnny, ne me dis pas qu'il passe encore par la cheminée, moi j'suis a Singapour et alors j'suis pas la d'avoir mes joujoux
( cette année j'ai commandé pleins de nouveaux produits de sexe shop j'espère qu'il ne les aura pas essayés avant!
merci de ta visite

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 7486
Réponses: 32
Réponses uniques: 15
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,1229] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.