Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 458
Invisible : 0
Total : 460
· ori · trapanel
13117 membres inscrits

Montréal: 17 févr 04:54:51
Paris: 17 févr 10:54:51
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Mes chaînes rompues sous la lune Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 30 nov 2009 à 16:17
Modifié:  30 nov 2009 à 16:25 par Lykan
Citer     Aller en bas de page

MES CHAÎNES ROMPUES SOUS LA LUNE

De mes jeux interdits tu as été le phare
Dans ton cycle infini tantôt blanc tantôt noir
Et je t'ai consacré tant de temps et de soirs
Lié à toi ma Lune implorant tes égards

Une plume tomba sur mon radeau d'errances
Ballotté maintes fois entre diverses voies
Compagne inattendue de l'homme qui louvoie
Épouse et fée scindant mon coeur sur la balance

D'un aride silence assommé je crevais
Je ne l'ai supporté et j'ai semé mes mots
Comme des gouttes d'or dans un désert sans eau
Espérant abreuver celle dont je rêvais

Je choisis une peau de loup pour me couvrir
Pour enrober mes peurs d'une pelisse dure
Ainsi vêtu j'allais me cogner dans des murs
Par mon Orbe envoûté je me laissais souffrir

Mon sang alla parfois colorer d'autres bouches
Égarées comme moi nous nous sommes compris
Et guidés tour à tour sans y mettre aucun prix
L'amitié sans détours enlacés sur ma couche

J'ai appris à connaître au-delà du miroir
Celui qui se cachait derrière mon visage
Je ne sais si l'aimer est le meilleur usage
Il est en Moi Émoi bienveillant déversoir

A trop lier mes vers à tes phases butoir
J'ai tendu une chaîne à l'entour de mon cou
Esclave malgré moi je te laissais beaucoup
Aux nuits de mes espoirs il me faut te déchoir

Un an de lunaisons quel défi pour moi l'homme
Qui novice lancé dans ce plan virtuel
Dut ouvrir son esprit et mener un duel
Pour écrire naïf des lettres opium

Liberté je reviens dans tes bras accueillants
Mes entraves jetées à terre sous la Lune
Pleine ce soir encore au-dessus de mes runes
Adressées à l'esprit des charmes déliants

Le vent souffle dehors et m'appelle cynique
Il est temps de me perdre à nouveau dans les bois
De chasser à l'envi et d'oublier ces voix
M'évader insoumis sous tes chants magnétiques



Lykan, le 2 Novembre 2009,
Onzième Lune Pleine de l'An de Grâce 2009.

Dernier poème du cycle des Escapades Lunaires.

A tous ceux qui m'ont permis d'avancer.
Ils se reconnaîtront.

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 1er déc 2009 à 07:38 Citer     Aller en bas de page

Citation de Vénusia
ne pas se laisser emprisonner pour une ou plusieurs personnes.
laisser la liberté être seule maîtresse de sa vie.

merci de ce partage, les mots me parlent mais peut être pas comme ils le devraient, mais qu'importe, je les ai écoutés me chanter leur romance.



Votre premier paragraphe correspond exactement à ce que j'ai fait. Plus d'entraves. Physiques ou littéraires elles rendent la respiration plus difficile.

Merci de m'avoir lu.

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 1er déc 2009 à 08:58 Citer     Aller en bas de page

Citation de Samira de Maintenon
Courez mon ami, courez vers ces plaines qui n'attendent que votre renaissance, qui pleuvent les éclats de ces prières incessantes que vous eûtes et que vous abandonnez au fil d'autres destinées...

Vivez ce qui s'approche le plus de ce qui vous semble être parfait, et brodez encore ces salves de mots que j'adore boire, comme une liqueur d'absinthe sanguine...


Votre poésie me donne le tournis, mais vous savez cher poète que je demeurerai proche de vous tant que les battements de mon cœur les autoriseront...

Mes amitiés les plus sincères,

Une hermaphrodite orientale...



Je cours, je cours, après quoi d'ailleurs ? Ou bien peut-être suis-je en fuite... Allez savoir. Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve, vous connaissez ? J'aime bien ce concept, un peu thrash, un peu lâche.

Je ne crois pas être attiré par la perfection, seul le perfectible est digne d'intérêt. Ne partagez-vous pas mon avis, Samira bénie ?

A vos ordres donc, je brode, je brode et me pique parfois. Ça saigne un peu puis ça coagule. Jusqu'à la prochaine piqûre.

Votre proximité virtuelle que vous venez de revendiquer me touche, sachez-le. Oui... Les paradoxes aussi me plaisent.

Recevez mes amitiés et mon admiration en retour.

LYKAN

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15491 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
16 février
  Publié: 1er déc 2009 à 09:43
Modifié:  1er déc 2009 à 09:45 par Alphonse BLAISE.
Citer     Aller en bas de page

Un poème d'une conception parfaite dans la technique et qui fait naître des images saisissantes...Un cri de libération physique, spirituel et littéraire....un cri d'amour aussi...

J'ai beaucoup aimé ce quatrain:

"D'un aride silence assommé je crevais
Je ne l'ai supporté et j'ai semé mes mots
Comme des gouttes d'or dans un désert sans eau
Espérant abreuver celle dont je rêvais"

Merci pour ce partage...Alex

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22260 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
16 février
  Publié: 1er déc 2009 à 10:12 Citer     Aller en bas de page

Ton poème est très beau, mais pour moi presque trop riche. En effet, les images et les symboles s'y pressent et l'on y perd un peu le fil de ta narration. J'espère que je me fais comprendre : ce n'est pas un reproche mais j'y vois tant de belles choses qui mériteraient qu'on s'y arrête un peu… là je perd un peu haleine.
Amitiés, Aude

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
26 octobre 2019
  Publié: 1er déc 2009 à 10:59 Citer     Aller en bas de page

Mon ami Lykan suis passé hier soir, et me revoilà sous cette saga qui en est une très belle oeuvre !
En ce 13 ieme poème pour la clôturer, un vrai feu d'artifice versifiée que j'ai beaucoup apprécié
des images que j'ai photographié dans mon coeur

mille mercis pour cet excellent partage

James

  Membre de la Société des poètes Français.
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 2 déc 2009 à 08:50 Citer     Aller en bas de page

C'est la première fois, je crois que je viens te commenter mais crois moi j'ai suivi tes "escapades lunaires" avec assiduité et délectation, alors pour un premier com ça tombe bien puisque c'est le dernier poème de ton "cycle lunaire", j'ai trouvé et tout au long de ce poème et ce par rapport a la majorité des autres que tu te dévoilais plus, tu utilisais moins le symbolisme,
les images a double sens comme si pour celui ci tu renonçais a la moindre ambiguïté, comme si tu voulais te libérer de carcans, peut-être aussi celui d'une certaine écriture, d'une certaine atmosphère poétique.
Arrive la dernière strophe celle que je préfère parce qu'elle symbolise pour moi la pirouette de l'artiste, celui qui ne veut pas aposer le mot fin, celui qui se sent libre et pour ça ne peut pas dire plus jamais car le dire c'est a nouveau le carcan, ne rien promettre ça aussi c'est une forme de liberté.
Donc tu as "décrocher la lune " qui s'était amarrée a ta station orbitale poétique, alors sache que tu as su m'accrocher avec toutes tes escapades lunaires
bonne route Lykan
amicalement
jc

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 2 déc 2009 à 09:08 Citer     Aller en bas de page

Un tout petit mot pour d'ores et déjà vous remercier pour les vôtres. Je ne manquerai pas de vous répondre individuellement mais en ce moment c'est la bourre totale.
A bientôt.

 
etoiledange


LE DROIT A LA PAROLE STOP A LA CENSURE!!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
579 commentaires
Membre depuis
11 mai 2008
Dernière connexion
30 septembre 2013
  Publié: 3 déc 2009 à 07:19 Citer     Aller en bas de page

j'ai bien aimer ma lecture imagé par des mots merci

  etoiledange
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 23 déc 2009 à 04:47
Modifié:  23 déc 2009 à 04:48 par Lykan
Citer     Aller en bas de page

Citation de Alphonse BLAISE.
Un poème d'une conception parfaite dans la technique et qui fait naître des images saisissantes...Un cri de libération physique, spirituel et littéraire....un cri d'amour aussi...

J'ai beaucoup aimé ce quatrain:

"D'un aride silence assommé je crevais
Je ne l'ai supporté et j'ai semé mes mots
Comme des gouttes d'or dans un désert sans eau
Espérant abreuver celle dont je rêvais"

Merci pour ce partage...Alex


Ô ma chère Alex,

Tes mots ont toujours su me toucher tant tu es bienveillante à mon égard.
Merci pour ta fidélité...

Citation de Aude Droitdanslemur
Ton poème est très beau, mais pour moi presque trop riche. En effet, les images et les symboles s'y pressent et l'on y perd un peu le fil de ta narration. J'espère que je me fais comprendre : ce n'est pas un reproche mais j'y vois tant de belles choses qui mériteraient qu'on s'y arrête un peu… là je perd un peu haleine.
Amitiés, Aude



Aude,

S'il y a trop d'images, je plaide non coupable parce que je ne prémédite jamais rien. Les mots viennent parfois et je les prends sans trop réfléchir. Toujours est-il que j'apprécie ces commentaires critiques et constructifs. En espérant que vous ayez repris votre souffle entre temps !

Citation de James
Mon ami Lykan suis passé hier soir, et me revoilà sous cette saga qui en est une très belle oeuvre !
En ce 13 ème poème pour la clôturer, un vrai feu d'artifice versifiée que j'ai beaucoup apprécié
des images que j'ai photographié dans mon coeur

mille mercis pour cet excellent partage

James



Merci James,

Fin d'une saga, en effet ! J'en suis encore tout surpris d'ailleurs... Il y aura sans doute des suites, mais elles ne seront plus rythmées par les phases de la lune et donc beaucoup moins nombreuses.
Au plaisir de te lire, toujours...

Citation de Rimarien
C'est la première fois, je crois que je viens te commenter mais crois moi j'ai suivi tes "escapades lunaires" avec assiduité et délectation, alors pour un premier com ça tombe bien puisque c'est le dernier poème de ton "cycle lunaire", j'ai trouvé et tout au long de ce poème et ce par rapport a la majorité des autres que tu te dévoilais plus, tu utilisais moins le symbolisme,
les images a double sens comme si pour celui ci tu renonçais a la moindre ambiguïté, comme si tu voulais te libérer de carcans, peut-être aussi celui d'une certaine écriture, d'une certaine atmosphère poétique.
Arrive la dernière strophe celle que je préfère parce qu'elle symbolise pour moi la pirouette de l'artiste, celui qui ne veut pas apposer le mot fin, celui qui se sent libre et pour ça ne peut pas dire plus jamais car le dire c'est a nouveau le carcan, ne rien promettre ça aussi c'est une forme de liberté.
Donc tu as "décrocher la lune " qui s'était amarrée a ta station orbitale poétique, alors sache que tu as su m'accrocher avec toutes tes escapades lunaires
bonne route Lykan
amicalement
jc



Rimarien,

En effet, celui-ci est un peu comme une confession. Je ne sais pas si j'obtiendrai l'absolution. Qu'importe !
Je te remercie du fond du cœur d'avoir suivi mes escapades lunaires avec autant d'assiduité. Et aussi pour ton analyse détaillée et fort juste.
Rendez-vous pour d'autres cycles alors ?...

Etoile d'Ange,

Merci pour ton passage et tes mots.

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16502 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
28 décembre 2019
  Publié: 31 déc 2009 à 09:47 Citer     Aller en bas de page

De ce qui a été, jusqu'à ce qui est et peut-être sera, une conclusion à une série où la richesse de ton imaginaire nous est apparue et apparaît encore...on ressent la fin, le changement, rien que dans le titre avec le mot "rompue", qui suggère une évolution des choses, puisqu'on rompt souvent avec hier pour des lendemains inconnus mais qu'on souhaite meilleur ! C'est ce que je retire de ton poème, j'avoue que je suis peut être totalement hors sujet, mais même ayant du mal à bien m expliquer, je voulais m'exprimer malgré tout ! excuse moi si je me trompe.
Je salue ce poème à l'écriture très fine...
J'ai été heureux de te lire !
amitiés les plus sincères.
pyc

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 31 déc 2009 à 09:51 Citer     Aller en bas de page

Citation de pyc
De ce qui a été, jusqu'à ce qui est et peut-être sera, une conclusion à une série où la richesse de ton imaginaire nous est apparue et apparaît encore...on ressent la fin, le changement, rien que dans le titre avec le mot "rompue", qui suggère une évolution des choses, puisqu'on rompt souvent avec hier pour des lendemains inconnus mais qu'on souhaite meilleur ! C'est ce que je retire de ton poème, j'avoue que je suis peut être totalement hors sujet, mais même ayant du mal à bien m expliquer, je voulais m'exprimer malgré tout ! excuse moi si je me trompe.
Je salue ce poème à l'écriture très fine...
J'ai été heureux de te lire !
amitiés les plus sincères.
pyc



Merci PYC,

Non tu ne trompes pas. Tout est cyclique et cette phase est révolue pour moi.
J'ai écrit "par hasard"... Il était alors difficile pour moi de continuer sur cette lancée.
L'avenir sera différent du passé.
Nous sommes tous en constante évolution ou alors nous sommes morts.

Merci pour ta fidélité.

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 31 déc 2009 à 10:34 Citer     Aller en bas de page

Citation de Purazar
Cher "ami". Je vous ai, au coin de l'œil....
"L'œil était dans la tombe et regardait machin..."
Empalement vôtre.
PJII



Ha ! Énième incarnation ?
Affaire à suivre...

 
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9808 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
6 février
  Publié: 1er jan 2010 à 10:38 Citer     Aller en bas de page

Lykan

Je l'ai lu un peu à la Sacha Guitry en traînant un peu sur la fin des rimes...en faite j'ai dégusté ce poème de fin de cycle de ces escapades lunaires et j'y suis retournée pour m'en 'imprégner...Il vaut son pesant d'or ....

Le lire lentement et en apprécier toute sa subtilité ...

Et comment que j'ai aimé !!!!!

Sélénaé Très Bonne Année à toi

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 3 jan 2010 à 09:12 Citer     Aller en bas de page

Citation de Sélénaé La Louve
Lykan

Je l'ai lu un peu à la Sacha Guitry en traînant un peu sur la fin des rimes...en faite j'ai dégusté ce poème de fin de cycle de ces escapades lunaires et j'y suis retournée pour m'en 'imprégner...Il vaut son pesant d'or ....

Le lire lentement et en apprécier toute sa subtilité ...

Et comment que j'ai aimé !!!!!

Sélénaé Très Bonne Année à toi



Chère Sélénaé,

Tes visites et tes mots, je les considère toujours comme un très grand honneur. Aussi, laisse-moi très sincèrement te remercier pour ta présence bienveillante.

Pour 2010, je ne dirai qu'une chose : sois heureuse !

LK

 
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 4 jan 2010 à 06:03 Citer     Aller en bas de page

des chants lunaires complètement imprégnés de toi et tes tourments !

la saga est superbe !

une belle oeuvre à qui je souhaite longue vie !

merci pour ta poésie aux embruns d'étoiles !

doux voeux !

  Seirén - ©
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 5 jan 2010 à 03:05 Citer     Aller en bas de page

Citation de Idou
des chants lunaires complètement imprégnés de toi et tes tourments !

la saga est superbe !

une belle œuvre à qui je souhaite longue vie !

merci pour ta poésie aux embruns d'étoiles !

doux vœux !



Idou,

Comme tu sais me toucher par la gentillesse de tes mots...

Je te souhaite à toi aussi d'échapper à tes tourments.


LK

 
oxymore


Folie, drogue ou trahison...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
257 commentaires
Membre depuis
24 juin 2008
Dernière connexion
7 février 2018
  Publié: 18 jan 2010 à 13:50 Citer     Aller en bas de page

Je trouve que tu as excellé ! Toutes mes felicitations Lykan

Ox

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 19 jan 2010 à 07:30 Citer     Aller en bas de page

Citation de oxymore
Je trouve que tu as excellé ! Toutes mes felicitations Lykan

Ox



Cher Frank,

Sans aucune hypocrisie, venant de toi, ces mots revêtent une importance toute particulière. Ce qui ne m'empêche pas de penser que tu exagères...

Merci beaucoup.

LK

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 9 août 2010 à 16:26 Citer     Aller en bas de page

Citation de *Supertramp
Un poème aux émotions fortes, très fortes et magnifiquement bien écrit

....



Mes poèmes n'ont été créés que dans l'émotion pure.
Votre remarque est donc d'une justesse absolue.
Merci pour votre trace sous mes mots.

LK

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1909
Réponses: 19
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0731] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.